Préparer et organiser son premier voyage au Japon

Préparer et organiser son premier voyage au Japon

Préparer et organiser son premier voyage au Japon n’est pas chose facile : on trouve tout un tas d’informations très facilement, mais du coup on s’y perd tout aussi facilement !

Même après avoir écumé plusieurs blogs voyages et guides, les questions restent les mêmes :

  • Où je vais ?
  • Combien de temps je reste à tel ou tel endroit ?
  • Combien ça va me coûter ?
  • Je prends un JR pass ou pas ?
  • Je prends un pocket wifi ou une carte sim ?
  • Comment fonctionne la carte suica ?
  • Où dormir ?
  • Si les japonais ne parlent pas anglais, comment je vais faire pour communiquer et me déplacer ?

Après mon grand parcours de 3 mois au Japon, j’ai reçu de nombreuses demandes d’aides pour organiser son premier voyage au Japon. Je vais donc tenter de regrouper tous mes conseils dans cet article.

Sommaire de l'article

Le guide pour organiser son premier voyage au Japon

Il y a plusieurs étapes à suivre pour préparer son premier voyage au Japon. Ces étapes correspondent à des questions bien précises.

Je dirais que la première question à se poser avant de commencer la planification de votre itinéraire est la suivante :

Comptez-vous y revenir un jour ?

Pourquoi cette question ? Parce qu’il y a plusieurs types de voyageurs au Japon : les passionnés de la culture japonaise qui vont vivre le voyage de leur vie, les passionnés de voyage de manière générale qui sont intrigués par le Japon, les personnes qui connaissent principalement le Japon pour leurs fleurs de cerisiers, les voyageurs de passage qui n’y portent pas forcément beaucoup d’intérêt mais qui s’y trouvent un jour … et bien d’autres profils divers et variés.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il y a certains voyageurs qui savent très bien qu’ils reviendront au Japon un jour, car ils en sont passionnés, d’autres qui n’y pensent pas forcément mais qui se laisse la possibilité, et d’autres qui pensent que ce sera un voyage d’une fois mais pas deux.

Et selon le cas, je vous déconseille fortement de suivre les itinéraires tous tracés que l’on retrouve un peu partout.

Remove the row

Column: 1

Shinsekai Tsūtenkaku Osaka

Column: 2

La grande majorité des sites et guides présentent les mêmes incontournables et conseillent fortement de les enchaîner pour un premier voyage au Japon.

Pourtant, parmi ces incontournables, on trouve à la fois Tokyo, Kyoto et Miyajima. Des lieux très éloignés les uns des autres.

Rejoindre des lieux si éloignés implique une chose très importante : des distances à parcourir.

Et ces déplacements impliquent d’autres choses :

  • l’organisation des déplacements en amont,
  • de la perte de temps,
  • la gestion des bagages,
  • les changements d’hébergement (avec check-in et check-out à chaque fois donc)
  • et un budget conséquent.

Le voyage classique qui préconise Tokyo-Kyoto-Osaka-Miyajima-Hiroshima est, à mon sens, adapté à ceux qui ne comptent pas revenir un jour au Japon. Ils auront ainsi fait « les grands incontournables du Japon » et en seront satisfaits.

Pour ceux qui savent très bien que ce premier voyage au Japon ne sera pas le dernier, cet itinéraire n’est, à mon sens, vraiment pas adapté. Il les emmènera simplement dans les lieux les plus touristiques sans découvrir le Japon hors des sentiers battus qui a tant à offrir. Et cela va, en plus, trouer le porte-monnaie de manière considérable.

Pour ceux qui se situent au milieu, je ne saurais dire … à vous de voir à la suite de cet article ce que vous en pensez.

Mon conseil est donc le suivant : ne vous acharnez pas à vouloir à tout prix faire les lieux les plus réputés du Japon sans prendre en compte le temps dont vous disposez.

Si vous y êtes pour un mois, allez-y, faites cet itinéraire classique en prenant le temps de vous arrêter dans les lieux plus reculés ; mais si vous n’y êtes qu’une dizaine de jours ou même 2 semaines, gardez votre temps et votre argent pour profiter pleinement de votre voyage sans cocher les cases.

Cette fin de section amène donc à la seconde question :

Combien de temps restez-vous au Japon ?

Remove the row

Column: 1

Le temps dont vous disposez sur place module votre voyage.

Comme dit plus haut : ne faites pas une course, profitez de ce que vous avez. Le Japon est un pays très riche où vous trouverez toujours quelque chose.

Vous n’avez pas besoin de faire la liaison Tokyo-Kyoto pour pouvoir dire à votre tour la fameuse phrase : « le Japon, entre tradition et modernité ».

J’ai passé au total 11 jours à Tokyo (4 jours à Tokyo puis une semaine à Tokyo) lors de mon premier voyage au Japon, et j’étais bien loin d’en avoir fait le tour.

C’est d’ailleurs pour cela que mon second voyage de 10 jours au Japon n’a eu que Tokyo comme lieu de chute. Et le constat est toujours le même : il y a encore tant de choses à y faire !

Si vous ne disposez que de 10 jours complets sur place (donc sans compter le temps d’avion), je vous conseille de rester au même endroit : soit la région du Kanto (Tokyo-Yokohama-Mont Fuji), soit dans la région du Kansai (Kyoto-Osaka-Nara).

Pour 2 semaines complètes, mon avis personnel serait de vous donner le même conseil que précédemment : restez dans la même région et explorez. Mais je sais que peu de gens l’acceptent facilement.

Column: 2

Château de Takane Shizuoka

Il y a tant de chose à voir dans les alentours des grands spots touristiques : dans la région du Kanto, vous avez Yokohama, le Mont Fuji et également d’autres lieux connus comme Kamakura, Enoshima, Nikko ou Kawagoe. Dans la région du Kansai, vous pouvez vous organiser plusieurs excursions à la journée vers Hiroshima, Miyajima ou Koyasan.

À partir de 3 semaines complètes sur place, vous disposez déjà d’un temps qui vous permet de bien profiter du Japon, et de vous déplacer sans trop amputer votre temps.

En fait, vous conseiller comme cela sur les choses à faire selon le temps dont vous disposez n’est pas chose simple. Je vous conseille ici en partant du principe que vous vous déplacerez en transport en commun. Mais en réalité, il y a une nouvelle question à se poser :

Comment souhaitez-vous vous déplacer ?

Remove the row

Column: 1

road trip japon van

Column: 2

Je sais très bien que la très grande majorité des voyageurs qui préparent leur premier voyage au Japon, ou même pour leur énième, se déplacent en transport en commun.

Mais j’avais tout de même envie de vous mener à vous poser cette question.

Allez-vous tout faire en transport en commun ? Ou la location d’une voiture est-elle envisageable ?

L’organisation de votre premier voyage au Japon sera complètement différente que vous soyez mobiles par vos propres moyens ou non.

Bien évidemment, si vous ne disposez que de 10 jours ou même 2 semaines sur place, louer une voiture n’est peut-être pas utile, du moins pas si vous restez dans les villes.

Si vous prévoyez d’aller dans certains coins, vous pouvez louer une voiture à la journée. C’est ce que j’ai fait lors de mon second voyage au Japon : j’ai loué une voiture juste le jour où nous sommes allés parcourir la région des 5 lacs pour pouvoir en faire le tour et ainsi profiter d’une excursion à la journée au Mont Fuji depuis Tokyo à prix réduit.

Mais pour 3 semaines ou plus, vous pouvez légitimement vous poser la question de la location d’un véhicule. C’est d’ailleurs d’autant plus intéressant si vous partez à plusieurs, afin de réduire le coût des transports en le divisant.

Quelles cartes de transports prendre ?

Si vous optez pour les déplacements en transports en commun, vient alors la question des cartes de transport.

Et là, je vais être assez directe : je ne comprends pas pourquoi on lit encore de partout qu’il faut absolument prendre la carte Suica ou Pasmo (pour ne citer qu’elles).

Ce ne sont que des cartes prépayées. Vous n’y faites aucune économie.

Le seul intérêt de ces cartes est de pouvoir les recharger et donc de ne pas avoir à aller chercher un nouveau ticket à chaque déplacement. C’est tout.

Si vous souhaitez faire des économies sur vos déplacements, en tant que touristes vous le pouvez. Vous avez accès à des cartes réservés aux touristes qui sont des pass illimités.

Pour Tokyo, vous avez le pass Tokyo Subway Day : 7,50 euros pour 24h, 8,50 euros pour 48h et 10,70 euros pour 72h. Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici.

Attention, avec ce pass vous ne pouvez prendre que les lignes de métro. Pas les lignes JR. Il y a certains lieux, comme Odaiba, qui ne sont accessibles que par une ligne privée. Il faudra donc payer son billet plein pot ce jour-là.

Je vous conseille donc d’organiser votre passage à Odaiba (ou autre endroit non accessible en métro) un jour où vous n’aurez pas activer votre pass.

Pour Kyoto, vous avez un pass à la journée à 600 yens pour le bus. Si vous prévoyez de faire 3 trajets en bus dans la même journée, il vous sera rentable. Plus d’infos par ici.

Pour Osaka, vous avez plusieurs pass possibles. À vous de choisir en fonction de vos besoins.

Pour Yokohama, vous avez également plusieurs choix possibles.

Mais quand on sort des grandes villes … Comment on se déplace ? Si vous ne souhaitez pas louer de voiture, ce sera donc en train (ou en bus, mais plus long). Du coup :

JR Pass ou non ?

Remove the row

Column: 1

Conan Street Hokuei

Column: 2

LA question sur laquelle je vais passer mon chemin et vous rediriger.

Je vais présenter rapidement le JR Pass : c’est un pass, assez onéreux, qui vous permet sur 7, 15 ou 21 jours de voyager de manière illimitée sur les lignes JR, comme par exemple des lignes reliant Tokyo à Kyoto.

La liaison en train Tokyo-Kyoto s’élevant facilement à 300 euros le trajet, la question du JR Pass peut être tout à fait légitime.

Je n’ai pas pris de JR Pass tout simplement car j’ai parcouru le Japon en road trip. J’étais donc véhiculé.

Et je sais que la prochaine fois que je referais un voyage au Japon qui implique plusieurs déplacements, je louerais une voiture.

Je pense donc que je ne serais pas amené à me poser cette question un jour. Et tant mieux ! La question semble assez délicate puisqu’elle revient continuellement.

Pour répondre à cette question, je vous renvoie sur les articles de KanpaiVirée MalinKeikaku et Geek World Tour.

De manière générale, j’ai toujours lu qu’il fallait se référer au site Hyperdia en y indiquant les déplacements que vous souhaitez faire pour pouvoir comparer les différences de prix avec ou sans JR Pass.

Pocket wifi ou carte sim ?

Tout comme la question des cartes de transports, je ne comprends pas pourquoi la question du pocket wifi se pose encore.

Vous avez :

  • d’un côté un pocket wifi, qui va de 4,50 euros la journée à 7 euros, qu’il faudra récupérer sur place, se trimbaler en permanence, penser à recharger et ramener avant votre départ ;
  • et de l’autre côté une carte sim de chez Vivre le Japon à 18 euros les 8 jours pour data illimités ou 27 euros les 16 jours, qu’il faudra simplement insérer dans son téléphone.

Dans les deux cas, vous pouvez faire un partage de connexion, et donc n’avoir qu’un pocket wifi / qu’une carte sim pour plusieurs personnes (à condition de rester ensemble bien évidemment, sinon chacun sa carte).

Je crois que je n’ai pas besoin de plus détailler cette section.

Où dormir ?

Remove the row

Column: 1

Mon conseil ultime pour le logement : essayer de garder au maximum le même hébergement.

Vous éviterez ainsi de perdre du temps avec la gestion de vos bagages, et vous ne serez pas soumis aux différents horaires de check-in et check-out.

Si vous êtes dans la région du Kanto, vous pouvez dormir à Tokyo et faire des excursions à la journée dans les lieux facilement accessibles en transports en commun déjà cités plus haut. Vous pouvez prendre exemple sur mon second voyage de 10 jours au Japon.

Si vous êtes dans la région du Kansai, vous pouvez dormir à Osaka et Kyoto, et rejoindre à la journée les différents lieux cités également plus haut. Pour le Kansai, je conseillerais tout de même de dormir à Osaka pour les prix et la taxe de séjour qui sont moins onéreux qu’à Kyoto.

Column: 2

premier voyage japon

Dormir au même endroit vous permet également d’être plus flexible sur votre itinéraire : vous n’êtes pas obligés de tracer jour après jour votre parcours. Vous pouvez en avoir une idée, et vous laisser aller une fois sur place au grès de vos envies.

Être flexible peut être très avantageux dans certaines situations.

Un exemple très concret : le Mont Fuji. Ce dernier se cachant très souvent derrière de gros nuages, si vous prévoyez votre venue un jour bien précis, vous risquez de le rater. Si vous prévoyez au jour le jour en fonction de la météo, directement sur place, vous aurez plus de chance de le rencontrer.

Combien ça va coûter ?

Le budget de votre premier voyage au Japon sera influencé par vos choix de déplacements et de logements, qui sont les deux principales sources de dépenses au Japon.

Il est donc très difficile de donner un prix.

Pour certains 2 semaines reviennent à plus de 3 000 euros par personne, ce qui représente quasiment la moitié de mon budget pour 3 mois au Japon. Pour d’autres ce sera deux fois moins cher.

Bref, cette question ne trouvera pas de réponse ici.

Je vous donne tous mes conseils et budgets dans différents articles :

Ces derniers pourront certainement vous aider à vous donner un ordre d’idée et estimer votre propre budget.

Comment changer votre monnaie ?

Pour finir cette section de questions-réponses, je m’attaque à un sujet sur lequel je suis assez catégorique : pour moi, la meilleure solution est de prendre une carte bancaire qui vous permet de payer et de retirer en devise étrangère sans frais.

Vous avez de nombreuses cartes sur le marché :

À vous de faire votre choix en fonction de vos besoins ! Vous pouvez découvrir mon comparatif des cartes bancaires pour voyageurs afin de vous aider dans votre choix.

Avec une telle carte vous n’avez plus à vous poser la question du change. Vous gagnez du temps et de l’énergie.

Le premier voyage au Japon : un stresse qui s’en ira bien vite !

Remove the row

Column: 1

Mont Daisen randonnée

Column: 2

Bien souvent, les voyageurs qui viennent au Japon sont stressés par une chose en particulier : la barrière de la langue !

Entre la langue qu’ils ne parlent pas et l’écriture qu’ils ne lisent pas, les futurs voyageurs au Japon sont souvent inquiets de savoir comment ils vont bien pouvoir comprendre et communiquer.

Surtout que les japonais sont victimes d’une réputation assez tenace : « ils ne parlent pas anglais ».

Je vais vous rassurer très rapidement : je suis partie 3 mois au Japon sans parler ni anglais ni japonais. Et c’était génial.

Vous arriverez toujours à vous faire comprendre ou à comprendre. Il n’y a pas que les mots. Il y a les gestes, les situations, l’environnement autour de vous. Et maintenant nous disposons de nombreuses applications de traduction qui fonctionnent très bien que ce soit à l’oral ou à l’écrit.

Dans les restaurants vous trouverez de nombreuses reproductions physiques des plats qui sont à la carte, et ces plats sont numérotés. Vous pourrez choisir facilement ce qui vous plait et passer commande par numéro.

Dans le métro tout est fluide, et si vous êtes en difficultés vous pourrez demander de l’aide.

À Tokyo, Kyoto et Osaka, les lieux les plus touristiques, beaucoup de japonais parlent anglais et ce qui est nécessaire d’être traduit en anglais l’est.

Pour le reste, ce n’est parfois pas évident mais on s’en sort toujours.

Organiser son premier voyage au Japon : le conseil de fin

Je terminerais ce long article en disant simplement que le Japon est un incroyable pays extrêmement riche où vous avez beaucoup de choses à faire et à voir.

Prenez votre temps. Aller dans les lieux emblématiques mais sortez aussi des sentiers battus.

Vous trouverez sur ce blog tout un tas de conseils en fonction des différentes préfectures et des villes. N’hésitez pas à y jeter un œil pour vous aider à organiser votre premier voyage au Japon.

temple Kyoto

Si vous organisez votre premier voyage au Japon, avez-vous d’autres questions ? 
Si vous êtes déjà allés au Japon, quels sont vos conseils pour les futurs voyageurs ? 

8 commentaires

  1. kikimagtravel
    27 janvier 2020 / 11 h 10 min

    Je pense que tu as su répondre à toutes les questions que l’on pourrez se poser lors d’un premier voyage au Japon. Cet article permet de mieux s’organiser et de ne pas partir dans l’inconnu. C’est une certitude que je reviendrais par ici si un jour j’y vais =)

    • 28 janvier 2020 / 9 h 24 min

      J’ai essayé d’être le plus large possible ! Tu me diras s’il te restera des questions en suspens 😉

  2. Chachou
    27 janvier 2020 / 17 h 42 min

    Tu sais que je lis tous tes articles sans les commenter mais là, je suis obligée de te féliciter ! Cet article est génial ! Très bien écrit et articulé, et surtout, très intéressant. Je te suis vraiment reconnaissante de nous avoir conseillé de passer 15 jours à Tokyo plutôt que d’essayer d’intégrer Kyoto et Osaka, je pense que c’était vraiment le meilleur choix. Depuis, plein de personnes sont choquées de l’apprendre et trouvent ça dommage (je pense à toi belle maman qui trouve ça « bête), mais quelqu’un qui a vécu 5 mois à Tokyo et qui est passionné du Japon est venu nous confirmer ton idée 🙂
    J’ai beaucoup ri à LA phrase « un pays entre tradition et modernité », ce cliché mon dieu ahah c’est même un running gag dans le monde des traducteurs. Ton article est vraiment très complet, c’est top, je pense qu’il sera utile à beaucoup de personnes.
    J’ai deux petites questions : 1) conseilles-tu de prendre une carte sim pour data si on reste à Tokyo? J’ai entendu les 2 et j’avoue que si je peux éliminer cette dépense, tout en pouvant trouver du WIFI gratuit facilement, ça serait top 🙂
    2) Tu parles du change et de simplement se munir d’une carte sans frais. Mais, si je pense à Max ou Boursorama, le montant de retraits est assez limité (quand on en a qu’une), et comme j’ai entendu dire qu’on payait principalement en cash au Japon, j’ai peur que ça soit trop juste sans avoir changer de l’argent en France au préalable.

    Bref, ton article est au top et j’ai hâte de lire les prochains, comme d’habitude <3

    • 28 janvier 2020 / 9 h 39 min

      Ton commentaire est beaucoup beaucoup beaucoup trop mignon ! Je crois que tu sais très bien à quel point il me touche ! J’ai surement dû le relire plusieurs fois avec le sourire ahah !
      Mdr j’avoue me moquer un peu quand je fais un lien entre « le besoin » et cette phrase qui me sort des yeux xD
      Alooors pour répondre à tes questions :
      – Personnellement, je préfère avoir une carte SIM. Tu peux généralement trouver du Wifi un peu partout mais ce sont souvent des Wifi publics non protégés où tu dois accepter de donner toutes tes infos pour y avoir accès. Et ça me dérange ^^ En étant plusieurs vous pouvez très bien prendre une seule carte et faire un partage de connexion, ce qui réduit la dépense. Mais, entre nous, il y a aussi peu de raisons que vous en ayez réellement besoin. Ça dépend un peu de vous : vous êtes du genre à regarder les infos sur le net à n’importe quel moment ou à préparer à l’avance avant de partir ? vous êtes du genre à tout faire avec le gps ou vous savez vous repérer sur une carte ? Je ne sais pas si tu en as réellement besoin. Surtout que ce sera ta première fois au Japon et que tu seras sans aucun doute toute folle de tout ce que tu vas découvrir, tu auras donc peu de temps à perdre sur ton téléphone. Mais c’est sur qu’avoir sa propre carte SIM permet un gain de temps quand tu es perdu par exemple, une économie d’effort aussi du coup, et une espèce de « sécurité » car tu pourras toujours t’en servir. Mais franchement, à toi de voir. Quand j’ai eu besoin de trouver du wifi gratuitement je n’ai pas réellement eu de problèmes dans les gros quartiers. Dans les endroits plus reculés j’avoue ne pas avoir été mené à en chercher, donc je ne sais pas.
      – Je vais faire un article sur le sujet des cartes bancaires justement, je vais donc spoiler un peu ici : je préconise d’en avoir 2. Comme elles sont gratuites, ça ne coûte rien, et ça permet de profiter des plafonds des 2 cartes. Mais, si tu n’en prend qu’une, sache par exemple que le plafond retrait de la carte Max fonctionne par semaine et non par 7 jours glissants. Tu peux donc retirer 500 le dimanche et 500 le lendemain, puisque c’est une nouvelle semaine. Je t’avoue que ça nous a plusieurs fois sauvé :). Sinon, comme vous êtes 2, l’un peut prendre la Max et l’autre la Boursorama par exemple. Comme ça vous voyagez avec une Visa et une Mastercard, au cas où. Mais comme tu ne fais que Tokyo et ses environs, ça devrait aller avec une carte. Il y a de plus en plus de boutiques, restaurants et magasins qui acceptent la carte à Tokyo. Du coup, dès que tu vois que tu peux payer par carte (c’est le cas dans tous les kombini par exemple), demande à le faire comme ça tu économise ta monnaie.

  3. 30 janvier 2020 / 9 h 02 min

    Un pays qui me fait rêver, merci pour cet article intéressant ! 😀 (et le wagon détective conan est trop cool ! )

    • 3 février 2020 / 10 h 19 min

      Avec plaisir 🙂
      Oui le Japon regorge de petites surprises mignonnes comme ce wagon pour les fans d’anime et de manga ! ^^

  4. 30 janvier 2020 / 10 h 05 min

    Hello !😻 Un article très intéressant, à la fois clair et détaillé ! J’adore le japon et je compte bien y aller très bientôt…Arigatô gozaimasu !

    • 3 février 2020 / 10 h 19 min

      En espérant qu’il te soit utile le jour où tu iras 🙂

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.