Préparer et organiser son premier voyage au Japon

Préparer et organiser son premier voyage au Japon

Préparer et organiser son premier voyage au Japon n’est pas chose facile : on trouve tout un tas d’informations très facilement, mais du coup on s’y perd tout aussi facilement !

Même après avoir écumé plusieurs blogs voyages et guides, les questions restent les mêmes :

  • Où je vais ?
  • Combien de temps je reste à tel ou tel endroit ?
  • Combien ça va me coûter ?
  • Je prends un JR pass ou pas ?
  • Je prends un pocket wifi ou une carte sim ?
  • Comment fonctionne la carte suica ?
  • Où dormir ?
  • Si les japonais ne parlent pas anglais, comment je vais faire pour communiquer et me déplacer ?

Après mon grand parcours de 3 mois au Japon, j’ai reçu de nombreuses demandes d’aides pour organiser son premier voyage au Japon. Je vais donc tenter de regrouper tous mes conseils dans cet article.

Sommaire de l'article

Le guide pour organiser son premier voyage au Japon

Il y a plusieurs étapes à suivre pour préparer son premier voyage au Japon. Ces étapes correspondent à des questions bien précises.

Je dirais que la première question à se poser avant de commencer la planification de votre itinéraire est la suivante :

Comptez-vous y revenir un jour ?

Pourquoi cette question ? Parce qu’il y a plusieurs types de voyageurs au Japon : les passionnés de la culture japonaise qui vont vivre le voyage de leur vie, les passionnés de voyage de manière générale qui sont intrigués par le Japon, les personnes qui connaissent principalement le Japon pour leurs fleurs de cerisiers, les voyageurs de passage qui n’y portent pas forcément beaucoup d’intérêt mais qui s’y trouvent un jour … et bien d’autres profils divers et variés.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il y a certains voyageurs qui savent très bien qu’ils reviendront un jour au Japon, car ils en sont passionnés, d’autres qui n’y pensent pas forcément mais qui se laissent la possibilité, et d’autres qui pensent que ce sera un voyage d’une fois mais pas deux.

Et selon le cas, je vous déconseille fortement de suivre les itinéraires tous tracés que l’on retrouve un peu partout.

Remove the row

Column: 1

Shinsekai Tsūtenkaku Osaka

Column: 2

La grande majorité des sites et guides présentent les mêmes incontournables et conseillent fortement de les enchaîner pour un premier voyage au Japon.

Pourtant, parmi ces incontournables, on trouve à la fois Tokyo, Kyoto et Miyajima. Des lieux très éloignés les uns des autres.

Rejoindre des lieux si éloignés implique une chose très importante : des distances à parcourir.

Et ces déplacements impliquent d’autres choses :

  • l’organisation des déplacements en amont,
  • de la perte de temps,
  • la gestion des bagages,
  • les changements d’hébergement (avec check-in et check-out à chaque fois donc)
  • et un budget conséquent.

Le voyage classique qui préconise Tokyo-Kyoto-Osaka-Miyajima-Hiroshima est, à mon sens, adapté à ceux qui ne comptent pas revenir un jour au Japon. Ils auront ainsi fait « les grands incontournables du Japon » et en seront satisfaits.

Pour ceux qui savent très bien que ce premier voyage au Japon ne sera pas le dernier, cet itinéraire n’est, à mon sens, vraiment pas adapté. Il les emmènera simplement dans les lieux les plus touristiques sans découvrir le Japon hors des sentiers battus qui a tant à offrir. Et cela va, en plus, trouer le porte-monnaie de manière considérable.

Pour ceux qui se situent au milieu, je ne saurais dire … à vous de voir à la suite de cet article ce que vous en pensez.

Mon conseil est donc le suivant : ne vous acharnez pas à vouloir à tout prix faire les lieux les plus réputés du Japon sans prendre en compte le temps dont vous disposez.

Si vous y êtes pour un mois, allez-y, faites cet itinéraire classique en prenant le temps de vous arrêter dans les lieux plus reculés ; mais si vous n’y êtes qu’une dizaine de jours ou même 2 semaines, gardez votre temps et votre argent pour profiter pleinement de votre premier voyage au Japon sans cocher les cases.

Cette fin de section amène donc à la seconde question :

Combien de temps restez-vous au Japon ?

Remove the row

Column: 1

Le temps dont vous disposez sur place module votre voyage.

Comme dit plus haut : ne faites pas une course, profitez de ce que vous avez. Le Japon est un pays très riche où vous trouverez toujours quelque chose.

Vous n’avez pas besoin de faire la liaison Tokyo-Kyoto pour pouvoir dire à votre tour la fameuse phrase : « le Japon, entre tradition et modernité ».

J’ai passé au total 11 jours à Tokyo (4 jours à Tokyo puis une semaine à Tokyo) lors de mon premier voyage au Japon, et j’étais bien loin d’en avoir fait le tour.

C’est d’ailleurs pour cela que mon second voyage de 10 jours au Japon n’a eu que Tokyo comme lieu de chute. Et le constat est toujours le même : il y a encore tant de choses à y faire !

Si vous ne disposez que de 10 jours complets sur place (donc sans compter le temps d’avion), je vous conseille de rester au même endroit : soit la région du Kanto (Tokyo-Yokohama-Mont Fuji), soit dans la région du Kansai (Kyoto-Osaka-Nara).

Pour 2 semaines complètes, mon avis personnel serait de vous donner le même conseil que précédemment : restez dans la même région et explorez. Mais je sais que peu de gens l’acceptent facilement.

Column: 2

Château de Takane Shizuoka

Il y a tant de chose à voir dans les alentours des grands spots touristiques : dans la région du Kanto, vous avez Yokohama, le Mont Fuji et également d’autres lieux connus comme Kamakura et Enoshima, Nikko ou Kawagoe. Dans la région du Kansai, vous pouvez vous organiser plusieurs excursions à la journée vers Hiroshima, Miyajima ou Koyasan.

À partir de 3 semaines complètes sur place, vous disposez déjà d’un temps qui vous permet de bien profiter du Japon, et de vous déplacer sans trop amputer votre temps.

En fait, vous conseiller comme cela sur les choses à faire selon le temps dont vous disposez n’est pas chose simple. Je vous conseille ici en partant du principe que vous vous déplacerez en transport en commun. Mais en réalité, il y a une nouvelle question à se poser :

Comment souhaitez-vous vous déplacer ?

Remove the row

Column: 1

road trip japon van

Column: 2

Je sais très bien que la très grande majorité des voyageurs qui préparent leur premier voyage au Japon, ou même pour leur énième, se déplacent en transport en commun.

Mais j’avais tout de même envie de vous mener à vous poser cette question.

Allez-vous tout faire en transport en commun ? Ou la location d’une voiture est-elle envisageable ?

L’organisation de votre premier voyage au Japon sera complètement différente que vous soyez mobiles par vos propres moyens ou non.

Bien évidemment, si vous ne disposez que de 10 jours ou même 2 semaines sur place, louer une voiture n’est peut-être pas utile, du moins pas si vous restez dans les villes.

Si vous prévoyez d’aller dans certains coins, vous pouvez louer une voiture à la journée. C’est ce que j’ai fait lors de mon second voyage au Japon : j’ai loué une voiture juste le jour où nous sommes allés parcourir la région des 5 lacs pour pouvoir en faire le tour et ainsi profiter d’une excursion à la journée au Mont Fuji depuis Tokyo à prix réduit.

Pour 3 semaines ou plus, vous pouvez légitimement vous poser la question de la location d’un véhicule. C’est d’ailleurs d’autant plus intéressant si vous partez à plusieurs, afin de réduire le coût des transports en le divisant.

Pour compléter cet article et mieux traiter la question de la location, je vous invite à lire mon guide pour louer une voiture au Japon.

Quelles cartes de transports prendre ?

Si vous optez pour les déplacements en transports en commun, vient alors la question des cartes de transport.

Et là, je vais être assez directe : je ne comprends pas pourquoi on lit encore de partout qu’il faut absolument prendre la carte Suica ou Pasmo (pour ne citer qu’elles).

Ce ne sont que des cartes prépayées. Vous n’y faites aucune économie.

Le seul intérêt de ces cartes est de pouvoir les recharger et donc de ne pas avoir à aller chercher un nouveau ticket à chaque déplacement. C’est tout.

Si vous souhaitez faire des économies sur vos déplacements, en tant que touristes vous le pouvez. Vous avez accès à des cartes réservés aux touristes qui sont des pass illimités.

  • Pour Tokyo, vous avez le pass Tokyo Subway Day : 7,50 euros pour 24h, 8,50 euros pour 48h et 10,70 euros pour 72h. Vous trouverez toutes les informations nécessaires ici. Et si vous souhaitez les acheter en avance, rendez-vous ici.

Attention, avec ce pass vous ne pouvez prendre que les lignes de métro. Pas les lignes JR. Il y a certains lieux, comme Odaiba, qui ne sont accessibles que par une ligne privée. Il faudra donc payer son billet plein pot ce jour-là.

Je vous conseille donc d’organiser votre passage à Odaiba (ou autre endroit non accessible en métro) un jour où vous n’aurez pas activer votre pass.

  • Pour Kyoto, vous avez un pass à la journée à 600 yens pour le bus. Si vous prévoyez de faire 3 trajets en bus dans la même journée, il vous sera rentable. Plus d’infos par ici.
  • Pour Osaka, vous avez plusieurs pass possibles. À vous de choisir en fonction de vos besoins.
  • Pour Yokohama, vous avez également plusieurs choix possibles.

Mais quand on sort des grandes villes … Comment on se déplace ? Si vous ne souhaitez pas louer de voiture, ce sera donc en train (ou en bus, mais plus long). Du coup :

JR Pass ou non ?

Remove the row

Column: 1

Conan Street Hokuei

Column: 2

LA question sur laquelle je vais passer mon chemin et vous rediriger.

Je vais présenter rapidement le JR Pass : c’est un pass, assez onéreux, qui vous permet sur 7, 15 ou 21 jours de voyager de manière illimitée sur les lignes JR, comme par exemple des lignes reliant Tokyo à Kyoto.

La liaison en train Tokyo-Kyoto s’élevant facilement à 300 euros le trajet, la question du JR Pass peut être tout à fait légitime.

Je n’ai pas pris de JR Pass tout simplement parce que j’ai parcouru le Japon en road trip. J’étais donc véhiculé.

Et je sais que la prochaine fois que je referais un voyage au Japon qui implique plusieurs déplacements, je louerais une voiture.

Je pense donc que je ne serais pas amené à me poser cette question un jour. Et tant mieux ! La question semble assez délicate puisqu’elle revient continuellement.

Pour répondre à cette question, je vous renvoie sur les articles de KanpaiVirée Malin, et Geek World Tour.

De manière générale, j’ai toujours lu qu’il fallait se référer au site Hyperdia en y indiquant les déplacements que vous souhaitez faire pour pouvoir comparer les différences de prix avec ou sans JR Pass. Cependant, ce site ayant mis fin à ses services en 2023, vous pouvez vous tournez vers d’autres moyens de comparaison comme l’application  Japan Official Travel, l’application Japan Travel by Navitime ou plus facilement l’application Google Maps qui vous donne une indication de tous les tarifs par trajet. À vous alors d’additionner et de calculer.

Pocket wifi ou carte sim ?

Tout comme la question des cartes de transports, je ne comprends pas pourquoi la question du pocket wifi se pose encore.

Vous avez :

  • d’un côté un pocket wifi, qui va de 4,50 euros la journée à 7 euros, qu’il faudra récupérer sur place, se trimbaler en permanence, penser à recharger et ramener avant votre départ ;
  • et de l’autre côté une carte sim de chez Vivre le Japon à 18 euros les 8 jours pour data illimités ou 27 euros les 16 jours, qu’il faudra simplement insérer dans son téléphone.

Dans les deux cas, vous pouvez faire un partage de connexion, et donc n’avoir qu’un pocket wifi / qu’une carte sim pour plusieurs personnes (à condition de rester ensemble bien évidemment, sinon chacun sa carte).

Et maintenant, vous avez même la possibilité d’opter pour une eSIM Japon (vous avez 5% de réduction avec le code ROKUSAN5).

Si vous voulez plus de détails sur ce « dilemme », je vous invite à lire mon article Pocket Wifi ou carte SIM au Japon ? Et pourquoi pas l’eSIM ?

Où dormir ?

Remove the row

Column: 1

Mon conseil ultime pour le logement : essayer de garder au maximum le même hébergement.

Vous éviterez ainsi de perdre du temps avec la gestion de vos bagages, et vous ne serez pas soumis aux différents horaires de check-in et check-out.

Si vous êtes dans la région du Kanto, vous pouvez dormir à Tokyo et faire des excursions à la journée dans les lieux facilement accessibles en transports en commun déjà cités plus haut. Vous pouvez prendre exemple sur mon second voyage de 10 jours au Japon.

Column: 2

premier voyage japon

Si vous êtes dans la région du Kansai, vous pouvez dormir à Osaka et Kyoto, et rejoindre à la journée les différents lieux cités également plus haut. Pour le Kansai, je conseillerais tout de même de dormir à Osaka pour les prix et la taxe de séjour qui sont moins onéreux qu’à Kyoto.

Dormir au même endroit vous permet également d’être plus flexible sur votre itinéraire : vous n’êtes pas obligés de tracer jour après jour votre parcours. Vous pouvez en avoir une idée, et vous laisser aller une fois sur place au grès de vos envies.

Être flexible peut être très avantageux dans certaines situations.

Un exemple très concret : le Mont Fuji. Ce dernier se cachant très souvent derrière de gros nuages, si vous prévoyez votre venue un jour bien précis, vous risquez de le rater. Si vous prévoyez au jour le jour en fonction de la météo, directement sur place, vous aurez plus de chance de le rencontrer.

Combien ça va coûter ?

Le budget de votre premier voyage au Japon sera influencé par vos choix de déplacements et de logements, qui sont les deux principales sources de dépenses au Japon.

Il est donc très difficile de donner un prix.

Pour certains 2 semaines reviennent à plus de 3 000 euros par personne, ce qui représente quasiment la moitié de mon budget pour 3 mois au Japon. Pour d’autres ce sera deux fois moins cher.

Bref, cette question ne trouvera pas de réponse ici.

Je vous donne tous mes conseils et budgets dans différents articles :

Ces derniers pourront certainement vous aider à vous donner un ordre d’idée et estimer votre propre budget afin d’organiser votre premier voyage au Japon au mieux.

Comment changer votre monnaie ?

Pour finir cette section de questions-réponses, je m’attaque à un sujet sur lequel je suis assez catégorique : pour moi, la meilleure solution est de prendre une carte bancaire qui vous permet de payer et de retirer en devise étrangère sans frais.

Vous avez de nombreuses cartes sur le marché :

À vous de faire votre choix en fonction de vos besoins ! Vous pouvez découvrir mon comparatif des cartes bancaires pour voyageurs afin de vous aider dans votre choix.

Avec une telle carte vous n’avez plus à vous poser la question du change. Vous gagnez du temps et de l’énergie.

Le premier voyage : un stress éphémère !

Remove the row

Column: 1

Mont Daisen randonnée

Column: 2

Bien souvent, les voyageurs qui viennent au Japon sont stressés par une chose en particulier : la barrière de la langue !

Entre la langue qu’ils ne parlent pas et l’écriture qu’ils ne lisent pas, les futurs voyageurs au Japon sont souvent inquiets de savoir comment ils vont bien pouvoir comprendre et communiquer.

Surtout que les japonais sont victimes d’une réputation assez tenace : « ils ne parlent pas anglais ».

Je vais vous rassurer très rapidement : je suis partie 3 mois au Japon sans parler ni anglais ni japonais. Et c’était génial.

Vous arriverez toujours à vous faire comprendre ou à comprendre. Il n’y a pas que les mots. Il y a les gestes, les situations, l’environnement autour de vous. Et maintenant nous disposons de nombreuses applications de traduction qui fonctionnent très bien que ce soit à l’oral ou à l’écrit.

Dans les restaurants vous trouverez de nombreuses reproductions physiques des plats qui sont à la carte, et ces plats sont numérotés. Vous pourrez choisir facilement ce qui vous plait et passer commande par numéro.

Dans le métro tout est fluide, et si vous êtes en difficultés vous pourrez demander de l’aide.

À Tokyo, Kyoto et Osaka, les lieux les plus touristiques, beaucoup de japonais parlent anglais et ce qui est nécessaire d’être traduit en anglais l’est.

Pour le reste, ce n’est parfois pas évident mais on s’en sort toujours.

Organiser son premier voyage au Japon : le conseil de fin

Je terminerais ce long article en disant simplement que le Japon est un incroyable pays extrêmement riche où vous avez beaucoup de choses à faire et à voir.

Prenez votre temps. Aller dans les lieux emblématiques mais sortez aussi des sentiers battus.

Vous trouverez sur ce blog tout un tas de conseils en fonction des différentes préfectures et des villes. N’hésitez pas à y jeter un œil pour vous aider à organiser votre premier voyage au Japon.

temple Kyoto

Et vous, quels conseils donneriez vous pour organiser son premier voyage au Japon ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

37 commentaires

  1. kikimagtravel
    27 janvier 2020 / 11 h 10 min

    Je pense que tu as su répondre à toutes les questions que l’on pourrez se poser lors d’un premier voyage au Japon. Cet article permet de mieux s’organiser et de ne pas partir dans l’inconnu. C’est une certitude que je reviendrais par ici si un jour j’y vais =)

    • 28 janvier 2020 / 9 h 24 min

      J’ai essayé d’être le plus large possible ! Tu me diras s’il te restera des questions en suspens 😉

  2. Chachou
    27 janvier 2020 / 17 h 42 min

    Tu sais que je lis tous tes articles sans les commenter mais là, je suis obligée de te féliciter ! Cet article est génial ! Très bien écrit et articulé, et surtout, très intéressant. Je te suis vraiment reconnaissante de nous avoir conseillé de passer 15 jours à Tokyo plutôt que d’essayer d’intégrer Kyoto et Osaka, je pense que c’était vraiment le meilleur choix. Depuis, plein de personnes sont choquées de l’apprendre et trouvent ça dommage (je pense à toi belle maman qui trouve ça « bête), mais quelqu’un qui a vécu 5 mois à Tokyo et qui est passionné du Japon est venu nous confirmer ton idée 🙂
    J’ai beaucoup ri à LA phrase « un pays entre tradition et modernité », ce cliché mon dieu ahah c’est même un running gag dans le monde des traducteurs. Ton article est vraiment très complet, c’est top, je pense qu’il sera utile à beaucoup de personnes.
    J’ai deux petites questions : 1) conseilles-tu de prendre une carte sim pour data si on reste à Tokyo? J’ai entendu les 2 et j’avoue que si je peux éliminer cette dépense, tout en pouvant trouver du WIFI gratuit facilement, ça serait top 🙂
    2) Tu parles du change et de simplement se munir d’une carte sans frais. Mais, si je pense à Max ou Boursorama, le montant de retraits est assez limité (quand on en a qu’une), et comme j’ai entendu dire qu’on payait principalement en cash au Japon, j’ai peur que ça soit trop juste sans avoir changer de l’argent en France au préalable.

    Bref, ton article est au top et j’ai hâte de lire les prochains, comme d’habitude <3

    • 28 janvier 2020 / 9 h 39 min

      Ton commentaire est beaucoup beaucoup beaucoup trop mignon ! Je crois que tu sais très bien à quel point il me touche ! J’ai surement dû le relire plusieurs fois avec le sourire ahah !
      Mdr j’avoue me moquer un peu quand je fais un lien entre « le besoin » et cette phrase qui me sort des yeux xD
      Alooors pour répondre à tes questions :
      – Personnellement, je préfère avoir une carte SIM. Tu peux généralement trouver du Wifi un peu partout mais ce sont souvent des Wifi publics non protégés où tu dois accepter de donner toutes tes infos pour y avoir accès. Et ça me dérange ^^ En étant plusieurs vous pouvez très bien prendre une seule carte et faire un partage de connexion, ce qui réduit la dépense. Mais, entre nous, il y a aussi peu de raisons que vous en ayez réellement besoin. Ça dépend un peu de vous : vous êtes du genre à regarder les infos sur le net à n’importe quel moment ou à préparer à l’avance avant de partir ? vous êtes du genre à tout faire avec le gps ou vous savez vous repérer sur une carte ? Je ne sais pas si tu en as réellement besoin. Surtout que ce sera ta première fois au Japon et que tu seras sans aucun doute toute folle de tout ce que tu vas découvrir, tu auras donc peu de temps à perdre sur ton téléphone. Mais c’est sur qu’avoir sa propre carte SIM permet un gain de temps quand tu es perdu par exemple, une économie d’effort aussi du coup, et une espèce de « sécurité » car tu pourras toujours t’en servir. Mais franchement, à toi de voir. Quand j’ai eu besoin de trouver du wifi gratuitement je n’ai pas réellement eu de problèmes dans les gros quartiers. Dans les endroits plus reculés j’avoue ne pas avoir été mené à en chercher, donc je ne sais pas.
      – Je vais faire un article sur le sujet des cartes bancaires justement, je vais donc spoiler un peu ici : je préconise d’en avoir 2. Comme elles sont gratuites, ça ne coûte rien, et ça permet de profiter des plafonds des 2 cartes. Mais, si tu n’en prend qu’une, sache par exemple que le plafond retrait de la carte Max fonctionne par semaine et non par 7 jours glissants. Tu peux donc retirer 500 le dimanche et 500 le lendemain, puisque c’est une nouvelle semaine. Je t’avoue que ça nous a plusieurs fois sauvé :). Sinon, comme vous êtes 2, l’un peut prendre la Max et l’autre la Boursorama par exemple. Comme ça vous voyagez avec une Visa et une Mastercard, au cas où. Mais comme tu ne fais que Tokyo et ses environs, ça devrait aller avec une carte. Il y a de plus en plus de boutiques, restaurants et magasins qui acceptent la carte à Tokyo. Du coup, dès que tu vois que tu peux payer par carte (c’est le cas dans tous les kombini par exemple), demande à le faire comme ça tu économise ta monnaie.

  3. 30 janvier 2020 / 9 h 02 min

    Un pays qui me fait rêver, merci pour cet article intéressant ! 😀 (et le wagon détective conan est trop cool ! )

    • 3 février 2020 / 10 h 19 min

      Avec plaisir 🙂
      Oui le Japon regorge de petites surprises mignonnes comme ce wagon pour les fans d’anime et de manga ! ^^

  4. 30 janvier 2020 / 10 h 05 min

    Hello !😻 Un article très intéressant, à la fois clair et détaillé ! J’adore le japon et je compte bien y aller très bientôt…Arigatô gozaimasu !

    • 3 février 2020 / 10 h 19 min

      En espérant qu’il te soit utile le jour où tu iras 🙂

  5. 25 février 2022 / 8 h 52 min

    Bonjour Rokusan,
    Je tombe sur cet article par hasard et suis ravi de lire vos articles, merci ! Je souhaite me rendre au Japon et voyager en anticipation grâce à vos lectures.

    Olivier

    • 13 mars 2022 / 9 h 41 min

      Bonjour Olivier,
      Merci pour votre passage par ici ! Je suis ravie de savoir que vous trouvez les informations dont vous avez besoin sur mon blog. N’hésitez pas si vous avez des questions :).
      À bientôt !

  6. Flo
    13 juin 2022 / 8 h 58 min

    Bonjour Roxane,

    Avant j’étais du côté sombre :
    – j’avais ma carte révolut
    – j’allais commander un wifi Pocket
    – j’allais commander un JR Pass
    – j’avais un beau circuit de 15J avec Tokyo-Osaka-Hiroshima-Nagasaki-Okinawa-Hokkaido

    Et la lumière fut : j’ai découvert ton site !
    Maintenant :
    – Je pars un mois (2023)
    – Je vais me prendre une carte SIM
    – Je vais prendre ma carte Ultim
    – je vais établir un circuit pour optimiser les transports

    Mais, encore jeune padawan, j’ai besoin d’être éclairé, ö déesse :
    La période : je préfère le beau temps, pas cher, et nous ne sommes pas fan des foules.
    Difficile équation, je sais 😉
    J’étais sur le mois de MAI mais il y a la Golden Week : en 2023, du samedi 29 avril au dimanche 7 mai
    D’où plusieurs possibilités :
    1/ je pars du ~25 avril au 25 mai (ou bien trouver un jour « creux » pendant la Golden Week), donc y compris la Golden Week.
    Soit je reste sur Tokyo à ce moment là (discours : Tokyo est « presque » vide, tout le monde est parti « en province »).
    Soit je vais dans un coin sympa mais un « peu » isolé (Alpes, Sado, Shikoku…)
    2/ je pars juste après la Golden Week et j’empiète sur juin (mais pluies ?)
    3/ Je change de mois et je pars en février-mars (pruniers OK mais temps) OU en octobre (OK pour le monde mais temps et couleurs ?) OU mi-novembre (OK pour les arbres mais monde)

    Ton avis ?

    • 13 juin 2022 / 12 h 48 min

      Bonjour Florian,

      Merci pour ce commentaire qui m’a fait bien rire de bon matin ! Et contente que tu trouves ton bonheur ici 😉

      Alors, je vais te donner mon avis option par option :

      1) J’aurais tendance à dire que la Golden Week ne dure que quelques jours, et que sur un mois cela ne représente pas beaucoup. Alors, de base, je ne pense pas que ce soit un gros problème. Mais si tu cherches de la tranquillité, Shikoku sera un très bon choix !

      2) Je pense que juin serait un moins bon choix, en effet pour la météo. Je n’ai pas spécialement eu beaucoup de pluies quand j’y étais à cette période, mais de manière générale j’ai trouvé la météo moins agréable (plus lourde).

      3) Février/Mars peut être agréable un peu partout (sauf au nord) du côté de Kyushu, tu pourrais même peut être voir des cerisiers sur la fin de ton séjour. Pour mi-novembre je viserais la même destination, Kyushu, et c’est d’ailleurs un séjour que j’espère pouvoir faire (Kyushu en novembre) car je pense que c’est une super destination pour cette période.

      En d’autres termes, je reviens sur ma première pensée : je ne me bloquerais pas par rapport à la Golden Week sur un séjour d’un mois si c’est la période à laquelle je souhaite partir. Je prévoirais juste d’être dans un coin calme à ce moment-là, comme Shikoku.

      En revanche, à titre personnel, je préfère les périodes mars/avril, pour les cerisiers, mais en effet il faudra éviter les lieux touristiques, et novembre pour les érables.

      N’hésites pas si tu as d’autres questions ou si ma réponse n’est pas assez complète 🙂

      Ps : si tu prends la carte Ultim pense à passer par mon lien parrainage, on gagnera tous les deux 80 euros ! 😉

      • ROHOU
        7 septembre 2023 / 20 h 11 min

        Bonjour,
        Je me régale en parcourant vos articles ! Merci !
        Par contre, vous ne parlez pas du mois d’octobre dans votre réponse à la question de Flo…est ce qu.il y a une réelle différence avec novembre ?

        • 8 septembre 2023 / 10 h 04 min

          Bonjour Rohou,
          Merci pour votre message !
          Honnêtement je ne saurais pas vous répondre, car c’est la seule période que je n’ai pas encore pu faire au Japon, il m’est donc difficile de vous donner un retour d’expérience. Je dirais que ça dépend d’où vous allez (Okinawa ? Kyūshū ? Honshū ? Hokkaidō ?) et que d’une année à l’autre on a parfois de bonnes comme de mauvaises surprises. En tout cas, de ce que je lis à droite et à gauche, la mi-octobre semble être une période assez agréable, notamment pour découvrir la campagne et sa nature :).

  7. Brice
    19 novembre 2022 / 23 h 47 min

    Bonjour et merci pour votre superbe site qui va beaucoup m’aider pour élaborer mon futur voyage au Japon!

    • 28 novembre 2022 / 10 h 18 min

      Merci pour votre intérêt ! N’hésitez pas si vous avez des questions :).

  8. Alice
    2 décembre 2022 / 12 h 54 min

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article qui m’aide dans la préparation de mon voyage, je me régale d’ailleurs en lisant les articles de votre blog !!

    Petite question, je prévois de partir 7 jours au Japon à la fin du mois de mai 2023, du dimanche au dimanche, soit 5 jours et demi complet (arrivée le lundi matin avec décalage horaire et départ le dimanche suivant).

    Il s’agira de mon 1er jour au Japon. J’apprécie tout autant de découvrir le patrimoine traditionnel que la ville, et suis très hésitante entre Tokyo et Kyoto pour ce 1er voyage.
    Kyoto me rassure peut-être par son côté plus « calme » et il y a tout le côté patrimoine/tradition qui me fait très envie.
    Tokyo me fait un peu plus peur avec son effervescence et le réseau tentaculaire des transports, mais d’un autre côté je me dis aussi que pour un 1er voyage, Tokyo est emblématique, et me fait envie avec le mélange ville qui ne s’arrête jamais et les trésors que l’on peut y découvrir.
    Bref je suis un peu perdue ahaha ^^’

    Que me conseillerez-vous ?

    Merci d’avance et bonne journée 🙂

    • 2 décembre 2022 / 17 h 20 min

      Bonjour Alice,

      Merci pour votre commentaire, je suis ravie de savoir que vous trouvez ce dont vous avez besoin ici !

      À titre personnel, je vous conseillerais Tokyo. Je trouve la ville beaucoup plus accessible pour un premier séjour du fait que le métro est très bien fait, que tout est bien desservi et que l’anglais est présent. Surtout je pense que vous y trouverez tout à fait ce mélange entre patrimoine traditionnel et ville que vous recherchez. Pour cela, vous pouvez vous éloigner des grands quartiers animés pour aller du côté de Shibamata, Yanesen, Shimokitazawa, Tsukishima ou Kawagoe. Il y a clairement de quoi faire :).

      • Alice
        9 décembre 2022 / 8 h 45 min

        Bonjour,
        Merci pour votre reponse !
        Je craignais un peu que Kyoto soit moins facilement accessible que Tokyo pour une 1ere fois. Après m être renseigné je vais suivre votre conseil, merci à vous ! Pensez vous que fin mai soit une bonne periode ?
        Bonne journée

        • 9 décembre 2022 / 12 h 03 min

          Bonjour Alice,
          Oui mai est une bonne période 🙂 En revanche ce n’est pas l’idéal pour voir le Mont Fuji. Si vous prévoyez d’y aller le temps d’une journée depuis Tokyo, soyez flexible sur la date en regardant tous les soirs la météo du lendemain.

  9. 27 décembre 2022 / 12 h 31 min

    En tout cas je recommande vivement ce blog pour la formule Tokyo en 4 jours (et pour le reste aussi c’est tellement bien détaillé) ! Nous avons suivi les recommandations de l’article à la lettre, avec mes frères, lors de notre périple en novembre 2022 dernier et c’était excellent ! Nous avions fait une semaine en Corée du Sud avant et ce fut un des plus beaux voyages de ma vie ! Bravo à Rokusan pour son travail sur la destination Japon c’est vraiment du grad art. J’espère repartir en Corée et au Japon bientôt, deux pays MAGNIFIQUES et qui font rêver !

    • 9 janvier 2023 / 19 h 15 min

      Bonjour Magali,
      Mille mercis pour ce commentaire, ça me fait vraiment plaisir de savoir que mon blog vous a été si utile ! C’est un peu comme une consécration pour moi :).
      J’espère que vous continuerez à y trouver votre bonheur 🙂

  10. Yade
    2 février 2023 / 16 h 03 min

    Bonjour, Pendant la Golden Week il est préférable d’éviter quels endroits?
    Le Kansai a-t-il des endroits secrets qui ne se font pas envahir, comme un samedi à Disney Land Paris, par les vacanciers japonais?
    Est-ce-que Kyoto, Nara, Kobé à cette période est fuir? ou est-ce vivable?
    Merci

    • 3 février 2023 / 14 h 49 min

      Bonjour,
      Lors de la Golden Week j’étais à Okinawa, je n’ai donc pas pu voir de mes propres yeux l’effet de cette période sur le tourisme dans les coins que vous citez. Il est donc difficile pour moi de vous répondre avec certitude.
      En revanche, je peux dire ce que tout le monde en dit : il semble que les japonais en profitent pour voyager, Tokyo serait donc moins fréquenté puisque les habitants seraient en voyage à ce moment-là.
      Personnellement, j’éviterais donc les lieux comme Kyoto ou Nara puisque ce sont des destinations touristiques pour les japonais, et je privilégierais des coins vraiment peu mis en avant. Si vous êtes dans le kansai pendant la Golden Week, vous pouvez par exemple visiter la péninsule de Kii qui est vraiment dépaysante.

  11. Alie
    8 septembre 2023 / 11 h 08 min

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre blog qui est très intéressant !
    Petite question, je souhaite partir au Japon mais j’irai probablement seule, est-ce un souci ? J’ai souvent entendu que ce pays était très sécuritaire pour les femmes
    Merci d’avance et bonne journée !

    • 9 septembre 2023 / 22 h 11 min

      Bonjour Alie,
      Pas de soucis pour visiter le Japon en étant seule. C’est un pays dans lequel on se sent facilement en sécurité. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire attention : bien évidemment qu’on applique les règles de base comme ne pas suivre un inconnu, faire attention à ses affaires, etc. De mauvaises expériences peuvent arriver partout ! Mais si vous restez prudente le Japon est en effet très agréable :).

      • Alie
        18 septembre 2023 / 11 h 28 min

        Merci pour ta reponse qui me rassure^^
        Je me demande aussi, je vais partir soit 10 jours, soit 13/14 (en cours de planification). Je compte faire Tokyo et ses alentours. Pour ce 1er voyage j hésitais aussi à aller voir Kyoto pendant 1, 2 ou 3 jours selon ma durée finale de voyage. Mais est-ce que cela risque de faire trop juste ?
        Merci d’avance et bonne journée !

        • 19 septembre 2023 / 17 h 56 min

          Pour un séjour aussi court (que ce soit 10 jours ou 13/14 jours), je conseille toujours de rester au même endroit et de rayonner autour. Dans ton cas, je te conseille donc de rester dans la périphérie de Tokyo : tu gagneras en temps, en déplacement, et en argent ! Il y a pleiiiins de choses à voir et à faire à Tokyo et ses environs. J’ai publié un article qui s’appelle « 10 jours au Japon : que faire ? Tokyo, le Mont Fuji et Kawagoe » disponible dans « Voyager au Japon » -> « Idées d’itinéraires », ça devrait te donner des pistes pour ton séjour 🙂 Un futur article pour 2 semaines à Tokyo est également en cours d’écriture, il devrait être publié le mois prochain !

          • Alie
            20 septembre 2023 / 10 h 37 min

            Merci pour ta réponse ! Je vais regarder ça 🙂
            Par contre en cherchant un hébergement pour la période fin avril-début mai, notamment parmi les eux que tu proposes dans ton article « Où loger à Tokyo », j’en vois beaucoup qui indiquent que la période est barrée/fully completed pour les mois d’avril, mai, juin juillet etc
            J’ai lu sur plusieurs forums que pas mal d’hôtels n’ouvraient les réservations que 3 mois avant, sais-tu si cela est le cas ?

          • 21 septembre 2023 / 10 h 44 min

            Oui j’ai souvent lu la même chose et en effet il semble que ce soit le cas. Mais attention, il y a certaines périodes ultra touristiques où en réalité les hôtels ne mettent pas de disponibilité sur les sites de réservation afin de « forcer » à passer par leur propre site, en direct. J’ai eu le cas par exemple cet été pour les villes autour des grands matsuri du Tohoku comme Aomori et Akita : impossible de trouver une dispo autre que sur les sites officiels des hôtels ! Du coup c’est sacrément long pour trouver et comparer les offres ^^
            Mon conseil serait donc de surveiller régulièrement si des disponibilités arrivent, et si 3 mois avant il n’y a rien sur Booking, et autres plateformes de réservations, alors regarder directement sur les sites des différents hôtels.

  12. Franceschi
    12 octobre 2023 / 14 h 12 min

    Bonjour,
    Blog très intéressant mais je ressens chez vous une sérénité que je n’ai pas eu lors de mon premier voyage. Je rêvais d’y aller depuis une bonne cinquantaine d’années, c’est dire que je ne suis pas très très jeune. Je me suis donc décidée pour un voyage préparé par une agence (vols et hôtels), mais les visites prévues étaient en totale liberté. Je peux parler de liberté, voire de perdition, et le soir je rentrais désemparée à mon hôtel, mais toujours prête le lendemain pour la découverte. Je me suis beaucoup perdue et j’avoue que sur place lorsque l’on est un peu anxieux, c’est assez difficile à vivre. Heureusement les japonais sont remarquables et j’ai été aidée magnifiquement bien. J’avais choisi Kyoto comme lieu de départ mais j’ai dû changer trois fois d’hôtel à Kyoto et ensuite Nara pour une visite. J’ai adoré Nara et sa ville (sauf les daims qui m’ont plus attristée). Malgré tout cela, mes perditions, mes larmes, mes inquiétudes, après 4 ans, j’ai envie d’y retourner mais j’ai du mal à me dire que je pourrai faire le voyage toute seule. Je rêverai plus d’un voyage en petit groupe avec des visites essentielles d’endroits où l’on ne va jamais. Et je me rends compte que les voyages en petits groupes se font beaucoup moins et l’on trouve pas mal de « totale liberté ». Je cherche donc une solution en espérant trouver pour un voyage au mois d’octobre pour la couleur des érables. Merci encore de votre ressenti.
    Brigitte.

    • 19 octobre 2023 / 11 h 04 min

      Bonjour Brigitte,
      Je suis désolée d’apprendre que le séjour ne s’est pas déroulé comme vous l’attendiez. Si vous avez voyagé seule, je peux vous rassurer en vous disant que les sentiments que vous avez éprouvé ont été les même pour moi lorsque j’ai voyagé seule en Nouvelle-Zélande. Il y en a pour qui le voyage solo est une vraie réussite, et puis d’autres pour qui c’est plus compliqué. Je fais aussi partie de cette seconde catégorie.
      Si vous cherchez des voyages en petits groupe, j’ai entendu parlé de Copines de Voyage (je vous laisse rechercher sur Google). Je n’ai jamais essayé donc je ne peux pas vous faire de retour personnel, mais il semble que l’agence fonctionne bien car ça fait plusieurs années que je les vois. Il y a d’ailleurs un voyage au Japon prévu pour cet automne de disponible, le groupe est pour l’instant constitué de 8 femmes. Je trouve le prix assez onéreux, mais c’est peut-être plus intéressant pour vous de partir bien accompagné que de faire des économies.
      Je vous souhaite une bon voyage, et n’hésitez pas à nous partager votre future expérience.

  13. Alicia
    10 janvier 2024 / 13 h 47 min

    Bonjour
    Merci pour votre article !
    Pour les cartes de transports j entends que la suica et pasmo sont en rupture au Japon. Ne possédant pas d iPhone me.permettant d avoir la carte sur mon téléphone (Android non possible si téléphone non acheté au Japon), savez vous quelles sont les autres.options possibles ?
    Allant à Tokyo et Kyoto, j entends parler de la Icoca , mais en regardant je vois que cette dernière ne semble valable que dans la region de Kyoto, si vous en avez entendu parler ?

    Merci d avance !

    • 13 janvier 2024 / 12 h 16 min

      Bonjour Alicia,
      À titre personnel, je me tourne plutôt vers des pass illimités que vers les cartes que vous citez. Pour Tokyo, il y a les cartes 24h, 48h et 72h, et pour Kyoto il y a le pass bus à la journée. Vous trouverez tous les liens dans l’article, plus précisément ici :).
      Bon voyage à vous !

  14. Candice
    5 février 2024 / 23 h 17 min

    Bonjour Rokusan,
    Merci beaucoup pour cet article très complet (ainsi que tous les autres) ! Ca me rassure beaucoup d’avoir tes conseils avant de partir !
    Juste pour savoir, sais-tu s’il y a un équivalent aujourd’hui du site « Hyperdia »? La date pour sélectionner un trajet est bloquée à Septembre 2023 (peut-être qu’un autre site existe?)

    Merci encore !

    • 9 février 2024 / 19 h 44 min

      Bonjour Candice,
      En effet le site Hyperdia a cessé son activité de comparateur l’année dernière, et je n’ai pas pensé à mettre à jour cet article !
      C’est donc chose faite. Je viens de rajouter des pistes pour calculer la rentabilité ou non du JR Pass :). Je n’ai pas testé moi-même ces méthodes, donc je ne peux pas trop dire ce qui est le plus pratique. Je pense qu’il vaut mieux essayer les 3 applications et voir laquelle semble la plus utilisable.
      Bon voyage ! 🙂

  15. Le ouistiti
    7 juin 2024 / 15 h 36 min

    Bonjour Rokusan,
    Merci beaucoup pour cet article ! Je reviens d’un voyage de deux semaines au Japon. Je vais donc commenter ton article pour confirmer, nuancer ou compléter les points que tu as abordés.

    Concernant la question de l’itinéraire, j’en ai choisi un qui va te faire foncer les sourcils puisque je suis arrivée à Tokyo pour partir ensuite sur Nagasaki en avion et explorer le sud de Honshu dans les préfectures de Shimane et Yamaguchi. Oui, je suis allée totalement à l’encontre de ton commandement 😅. Bilan des courses: Tokyo est ce que j’ai le moins aimé de mon voyage. Est-ce que je regrette totalement mon itinéraire ? Pas forcément. Oui, je sais que j’aurais gagné de l’argent et de l’énergie en zappant Tokyo et en atterrissant directement dans le sud du pays. Nagasaki, Matsue et leurs alentours méritaient clairement des jours supplémentaires tant il y a des choses à découvrir. Les jours passés à Tokyo auraient mieux fait d’être investis dans ces villes. Mais comme tu l’as relevé, je n’étais pas du tout prête à me dire que je pouvais ne pas aller sur Tokyo pour mon premier voyage avant d’y être. Je pense que j’avais besoin d’y aller pour savoir que c’est une ville que je n’apprécie pas vraiment surtout en regard du reste du pays. C’est évident que les quatre jours que j’y ai passé sont insuffisants tant il y à voir mais je ne regrette absolument pas d’être sortie de cette ville.
    Mais après ce voyage, je comprends totalement ton conseil de se restreindre qu’à une seule région du pays pour deux semaines même si je ne l’ai vraiment compris que pendant mon voyage.
    Je conseillerais d’abord de fixer la région du pays que l’on souhaiterais visiter AVANT de prendre son billet d’avion et ne pas se dire que l’on doit arriver par Tokyo par défaut pour un premier voyage. Un des hôtes de ma guesthouse de Nagasaki avait posé les pieds pour la première fois au Japon à Fukuoka via un vol avec escale. J’avoue que ça ne m’avait pas traversé l’esprit quand j’avais pris mes billets.

    Aaaaaah le fameux triptyque Tokyo-Osaka-Kyoto, je savais avant de me décider de partir au Japon que je le ferais pas tant il a déjà été vu et revu. C’est drôle car la grande majorité des passionnés du Japon que je connaisses ne l’ont pas fait, et ce même pour un premier voyage. Et aucun ne regrette d’être allé ailleurs que le Kansai en sortant de Tokyo.

    Au sujet des cartes de transport, c’est vrai que les gens ont trop tendance à les présenter comme incontournables alors qu’elles ne le sont pas. On peut vraiment s’en sortir avant même si le gain pratique est là. Je serais par contre vraiment encline à les conseiller si il est prévu de prendre les bus locaux. En plus de la praticité, cela évite de faire attendre les autres passagers en cherchant la petite monnaie au fond de son porte-feuille pour faire l’appoint.
    Tu fais bien aussi de rappeler que les pass à la journée existent même si dans mon cas à Tokyo, ils ne m’ont pas été intéressants (j’en ai eu sur trois jours pour environ 1500 yens de frais de déplacement avec majoritairement des lignes JR empruntées).
    En tout cas, j’ai été ravie d’avoir eu une Suica sous la main pour mon voyage.

    Pour le JR pass, avec l’avion, le bus et la hausse spectaculaire de son prix, autant dire que le choix a vite été fait de ne pas le prendre. Même les pass régionaux ne se sont pas avérés intéressants. J’ajouterai aussi que l’on passe trop souvent au tapis les bus de nuit qui sont bien plus économiques que le train, ont un confort qui n’ont rien à voir avec les bus longues distances de l’Europe et permettent de desservir un tas de ville qui ne sont pas reliées directement par le train.

    Pour la connectivité à internet, je vais être encore plus radicale que toi en conseillant de commander sa carte sim directement sur Amazon JP ou Rakuten ou au pire de l’acheter sur place dans des boutiques comme Bic Camera ou des points de vente de Docomo. J’en ai eu pour 17€ sur deux semaines avec 6go qui m’ont été suffisants. Je conseillerais aussi de prendre des cartes utilisant le réseau de Docomo si il est prévu d’aller dans des coins un peu plus retirés du pays. Le réseau de Docomo serait plus étendu que celui de Softbank et j’ai jamais manqué de reseau lors de mon périple même en allant dans des préfectures plus rurales comme Shimane.