Kawagoe : la charmante ville de l’époque Edo à Saitama

Kawagoe : la charmante ville de l’époque Edo à Saitama

Surnommée « la petite Edo », Kawagoe est un lieu touristique à quelques kilomètres de Tokyo, dans la préfecture de Saitama, au Japon.

Bien que Kawagoe soit assez réputée chez les touristes locaux et asiatiques, il est vrai que nous, occidentaux, n’avons pas forcément beaucoup entendu parler de cette ville.

C’est une fois de plus sur les bons conseils du blogueur Japan Kudasai et grâce à ses deux articles sur Kawagoe, l’un sur sa gastronomie et l’autre sur ses paysages printaniers, que j’ai décidé d’intégrer la petite Edo à mon programme de 10 jours au Japon en janvier dernier.

Kawagoe est une ville au nord de Tokyo, située dans la préfecture voisine, qui est accessible en un peu plus d’une heure de transport en commun depuis Tokyo Station.

Si Kawagoe est si prisée, c’est à la fois grâce à l’architecture de ses maisons préservée et pour ses activités.

Je vous propose aujourd’hui de découvrir ensemble Kawagoe, mais je vous conseille fortement de lire les excellents articles de Japan Kudasai cités plus haut, pour la simple et bonne raison que je n’ai pas pu profiter de la ville autant que lui, et que j’en parlerais donc moins bien.

En effet, cette visite étant la toute dernière journée de notre séjour au Japon, mes compagnons étaient fatigués et un peu lassés, ce qui nous a amené à survoler la ville.

Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas aimé cette ville, bien au contraire, je compte même y retourner !

Que faire à Kawagoe, « la petite Edo » du Japon ?

Kashiya Yokochō

Kashiya Yokochō Kawagoe

Remove the row

Column: 1

Kashiya Yokochō Kawagoe

Column: 2

Kashiya Yokochō Kawagoe

Kashiya Yokocho est LA rue commerçante la plus mignonne de Kawagoe. C’est sans doute l’endroit que j’ai le plus aimé, bien que le passage soit assez court.

On trouve dans la Kashiya Yokocho de nombreux stands de nourriture, notamment des sucreries et des bonbons. À l’époque de l’ère Showa, la Kashiya Yokocho comptait près de 70 boutiques. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une vingtaine.

Ces dernières proposent, entre autres, des kintaro-ame, des mizu yokan et des karinto qui sont des sucreries faisant parti des spécialités culinaires de la ville. On citera du côté des mets salés la patate douce et l’anguille que vous pourrez aussi goûter dans la Kashiya Yokocho.

Nous y sommes venus en fin de matinée et il n’y avait quasiment personne, à l’inverse de la grande rue principale.

Kurazukuri Street et Toki no Kane

Toki no Kane Kawagoe

La Kurazukuri Street, que l’on peut traduire par le « district des entrepôts », est la rue principale de Kawagoe.

Grande avenue commerçante où l’on trouve de nombreuses maisons à l’architecture traditionnelle, c’est ici que vous trouverez le plus de boutiques.

Malheureusement, et c’est ce que beaucoup de voyageurs reprochent à Kawagoe, la Kurazukuri Street n’est pas piétonne. Il y a beaucoup de véhicules qui passent dans cette rue, et cela retire beaucoup de charme au lieu, il faut l’avouer.

Pour autant, les jolies maisons et devantures de la Kurazukuri Street en font une très belle rue. Et c’est dans celle-ci que vous trouverez l’emblème de la ville : Toki no Kane, « la tour à cloche ».

Située dans une rue perpendiculaire à la Kurazukuri Street, mais visible depuis celle-ci, ce clocher datant de la période Edo est représenté sur toutes les communications touristiques de la ville.

Derrière celui-ci se trouve un tout petit sanctuaire, nommé Yakushi. Pour un peu d’histoire sur ce sanctuaire, je vous renvoie sur l’article de Dennis A.Amith.

Comme dit plus haut, j’ai largement préféré la Kashiya Yokochō à la Kurazukuri Street, notamment pour son calme, mais cette dernière permet d’admirer de nombreuses différences d’architecture, ce que j’ai beaucoup aimé.

Les temples de Kawagoe

Remove the row

Column: 1

Temple Kawagoe

Column: 2

Il y a de nombreux temples dans la ville de Kawagoe.

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de les découvrir, nous étions trop pressés.

J’ai seulement pu en traverser un rapidement ; donc je ne vais pas vraiment pouvoir en parler ici (d’où l’importance d’aller lire les articles de Japan Kudasai cités dans l’introduction).

Parmi les différents temples de Kawagoe, vous trouverez le Hikawa Shrine, connu pour son tunnel d’ema, et le Kita-in, connue pour sa beauté printanière.

Si vous venez au printemps, n’hésitez pas à aller faire un tour au bord de la rivière derrière le Hikawa Shrine, le spectacle a l’air splendide !

D’ailleurs, Kawagoe semble être une très bonne destination pour observer les cerisiers en fleurs. Pensez-y si vous êtes du côté de Tokyo et que vous cherchez de beaux spots.

Matsumoto Craft Soy Sauce

Matsumoto Craft Soy Sauce Factory Tour

L’une des choses qui m’a le plus motivé à venir découvrir Kawagoe est la possibilité de visiter une fabrique de soja.

S’il y a bien une chose que je regrette de manière générale dans mes voyages, c’est de ne pas prendre le temps de découvrir l’artisanat du pays. Souvent à cause de la barrière de la langue, et aussi à cause d’une certaine méconnaissance de ma part sur le sujet.

Mais cette fois-ci, j’étais au courant, je savais où c’était, je connaissais les horaires : pas d’excuses !

La boutique Matsumoto propose des visites gratuites de sa fabrique. Si vous venez en semaine, le rendez-vous est à 13h. Le week-end, vous pourrez venir à 13h, 14h ou 15h.

Pas besoin de réservation. Vous n’avez qu’à venir à l’heure de la visite, et le guide viendra directement vous chercher dans la boutique. Lors de notre visite, nous étions assez nombreux (une bonne vingtaine je dirais), ça a donc été plutôt facile : nous avons juste suivi le groupe.

La visite se fait en japonais. Rien en anglais. Vous ne comprendrez donc surement rien si vous ne parlez pas japonais, mais rien que de voir l’envers du décor, comprendre avec les gestes et goûter les sauces font que la visite vaut le coup.

C’est clairement l’une des choses que j’ai le plus aimé à Kawagoe. Même si je n’ai pas compris les détails (bien que des locaux essayaient de nous traduire quelques trucs par-ci par-là en anglais, ce qui est plutôt cool), j’ai adoré découvrir le processus de fabrication et goûter aux différentes sauces. J’ai d’ailleurs ramené ma préférée chez moi, en France, et je me régale encore avec !

Vous trouverez ensuite votre bonheur dans la boutique, et je vous conseille de prendre le temps nécessaire pour une séance de dégustation de saké, la boutique propose quelques bouteilles.

Remove the row

Column: 1

Matsumoto Craft Soy Sauce Factory Tour

Column: 2

Matsumoto Craft Soy Sauce Factory Tour

Matsumoto Craft Soy Sauce Factory Tour

Koedo Kurari

Remove the row

Column: 1

Koedo Kurari Kawagoe

Column: 2

Koedo Kurari est un bâtiment partagé où l’on trouve différentes boutiques culinaires et touristiques.

Ancienne brasserie de saké, Koedo Kurari est principalement connu pour ses dégustations de saké à prix réduit.

Malheureusement, je crois que le lieu a changé dernièrement, ou alors je suis juste très nulle, mais je n’ai pas trouvé le système de distribution qui est présenté dans cet article de Matcha.

J’ai tout de même pu goûter quelques sakés, mais au même prix que dans la boutique de Matsumoto.

Malgré cette petite déception, Koedo Kurari est une très bonne adresse pour ramener des petits souvenirs à vos proches, notamment des coffrets de sucreries.

Kawagoe : une douce parenthèse au Japon

Kawagoe est une petite ville très charmante.

J’ai lu certains avis négatifs, notamment à cause de la rue principale qui n’est pas piétonne, mais je ne les partage pas.

Malheureusement, je n’ai pas pu découvrir Kawagoe comme il se doit. Je suis donc un peu frustrée, et je reste sur ma faim.

Il y a notamment la maison Yamazaki que j’aurais aimé découvrir, le château de Kawagoe et les différents temples, dont ceux cités plus haut.

Je pense donc sincèrement revenir un jour à Kawagoe et, si possible, au printemps. J’avoue que les clichés que l’on trouve de Kawagoe avec ses cerisiers en fleurs, dont ceux de Japan Kudasai dont je vous parle plus haut, me donnent carrément envie !

Kawagoe

Et vous, vous êtes déjà allés à Kawagoe pendant votre voyage au Japon ? 
Si oui, avez-vous aimé la ville ?
Si non, est-ce que vous aimeriez la découvrir ?

2 commentaires

    • 26 avril 2020 / 13 h 36 min

      Oui vivement … J’ai hâte de retourner au Japon et que tout ça soit du passé !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.