Yokohama en 2 jours : que faire ? Le front de mer du Japon

Yokohama en 2 jours : que faire ? Le front de mer du Japon

Que faire à Yokohama en 2 jours ? Est-ce une ville qui vaut le détour ? Où loger ? Où manger ?

Ça y est, notre road trip au Japon s’est terminé. Nous quittons maintenant le centre de Honshu pour rejoindre Tokyo ; mais avant de retourner à la capitale, nous avons choisi de faire un dernier arrêt à Yokohama.

Si pendant la préparation de ce voyage au Japon Yokohama ne me paraissait pas comme une ville intéressante à visiter, j’ai petit à petit changé d’avis en discutant avec d’autre voyageurs qui ont éveillés ma curiosité.

Ce fut donc quelques semaines avant de revenir à Tokyo pour une semaine que nous avons décidé, sur un coup de tête, de faire un arrêt de 2 jours à Yokohama, notamment Discoverin qui m’a bien vendu la ville.

Je vais la faire courte : ce fut clairement sans regret !

2ème plus grande ville du Japon, Yokohama reste une ville très agréable à tous les points de vue : les déplacements sont simples, les activités sont intéressantes et la fréquentation n’est pas étouffante.

Si vous êtes à la recherche d’une ville japonaise tout autant dynamique qu’agréable, n’hésitez pas à découvrir Yokohama.

Que faire à Yokohama en 2 jours ?

Chinatown

Voici le plus grand quartier chinois du Japon : le Chinatown de Yokohama.

Le Chinatown de Yokohama est immense, ce qui le prend particulièrement impressionnant. Étalé sur plusieurs rues, et on ne sait plus où donner de la tête : tout est grandiose, et il y en a de tous les côtés.

Nous sommes très loin du petit Chinatown de Kobe : ici s’y perdre n’est pas compliqué.

Nous l’avons découvert au petit matin, autour des 6h, ce qui nous a offert la chance de découvrir le Chinatown quasiment vide, où les devantures se lèvent petit à petit. Nous avons donc pu le visiter tranquillement et je ne peux que vous recommander de le visiter de bonne heure pour profiter de la même quiétude que nous, mais je vous avoue que j’aurais également aimé le voir de nuit.

Je pense tout simplement qu’il faut faire les deux, au petit matin et en soirée, afin de découvrir ces deux visages. L’un calme, où l’on observe les différents commerçants se préparaient à une nouvelle journée ; l’un animé et folklorique, où les lanternes viennent illuminer les rues.

En tout cas ne loupez pas le Chinatown de Yokohama. C’est vraiment un très beau quartier, très riche et très intéressant. Vous y trouverez, entre autres, le magnifique temple Ma Zhu Miao qui est à lui-seul un argument pour visiter le Chinatown de Yokohama qui est, à ce jour, le plus beau quartier chinois que j’ai pu découvrir, tous voyages confondus.

Non loin du Chinatown se trouve le parc Yamashita, que je n’ai pas fait mais qui a l’air vraiment sympa.

Chinatown Yokohama

Remove the row

Column: 1

Chinatown Yokohama

Column: 2

Chinatown Yokohama

Column: 3

Chinatown Yokohama

Minato Mirai 21

Minato Mirai 21 est LE quartier d’affaires de Yokohama.

Situé sur le port de la ville, Minato Mirai 21 est un incontournable de Yokohama.

Le Minato Mirai est un quartier très animé de jour comme de nuit où les activités ne manquent pas.

C’est ici qu’on y trouve, entre autres, la Landmark Tower (dont je vous parle plus bas), le parc d’attractions Cosmo World avec la grande roue Cosmo Clock 21, le musée de la marine et le musée d’art moderne et de photographie.

Ce que j’y ai particulièrement aimé est la Kishamichi Promenade : au départ du Yokohama Port Museum, vous traversez un bout de la baie de Tokyo jusqu’à l’entrepôt en briques rouges sur un ponton illuminé offrant une magnifique vue sur la Landmark Tower et la Cosmo Clock 21.

C’est une promenade très romantique qui vous plonge en plein Minato Mirai 21.

Le quartier propose également de nombreux centres commerciaux et restaurants, en clair : vous avez de quoi faire !

Pour ma part, je vous conseille de venir l’arpenter de nuit, afin d’enchaîner une montée vertigineuse dans la Landmark Tower avec l’agréable Kishamichi Promenade, le tout dans une ambiance romantique à souhait grâce aux différents jeux de couleurs des bâtiments et structures.

Remove the row

Column: 1

Minato Mirai 21 Yokohama

Column: 2

Minato Mirai 21 Yokohama

Column: 3

Minato Mirai 21 Yokohama

Minato Mirai 21 Yokohama

Landmark Tower

Située dans le Minato Mirai 21, la Landmark Tower mérite une section toute à elle.

Si pendant 3 mois au Japon nous n’avons pas payé une seule entrée dans une quelconque tour, et nous avons préféré les options gratuites comme le Front Osaka ou l’Abeno Harukas à Osaka, à Yokohama nous avons décidé de passer le cap.

Ce qui nous a motivé c’est tout d’abord le récit que Discoverin, rencontrée à Osaka, nous a partagé, et également la particularité de cette tour : la vitesse de son ascenseur !

La Landmark Tower est la 2ème plus grande tour du Japon. Haute de quasiment 300 mètres, elle bénéficie d’un ascenseur qui lui fait toute sa réputation. 4ème ascenseur le plus rapide du monde (cf. Génération Voyages), il atteins les 45 km/h.

On grimpe donc les 69 étages en direction de la plateforme de la Landmark Tower en seulement 40 secondes !

Au-delà de la prouesse technique de son ascenseur, la Landmark Tower offre une incroyable vue à 360° sur Yokohama, la baie de Tokyo et ses environs. Même si le tarif est élevé (enfin, ça reste relatif comparé aux prix d’autres tours), vous ne resterez pas sur votre faim car le panorama est grandiose et que vous y resterez facilement plus d’une heure sans voir le temps passé.

Si vous y allés de jour essayez de choisir, si possible, un jour où le ciel est bien dégagé : vous aurez ainsi peut-être la chance de pouvoir y observer une vue sur le Mont Fuji !

Comptez 1000 yens (environ 8 euros) pour un adulte. Ouvert tous les jours de 11h à 22h.

Landmark Tower Yokohama

Remove the row

Column: 1

Landmark Tower Yokohama

Column: 2

Landmark Tower Yokohama

Column: 3

Landmark Tower Yokohama

Hikawa Maru

Le Hikawa Maru est un bateau-musée situé sur le port de Yokohama.

Je n’avais jamais entendu parler du Hikawa Maru avant de le visiter. Et cette visite fut le fruit d’un total hasard : après avoir visité le Chinatown de Yokohama au petit matin, nous avons déambulé dans les rues sans trop savoir où aller. Nous avons finalement atterri au port de Yokohama où une forte pluie s’est abattue sur nous. Sans parapluie sur nous, nous avons cherché où nous réfugier, et c’est là que nous sommes tombés sur Hikawa Maru.

Sans ces circonstances, nous n’aurions surement jamais visité le Hikawa Maru, puisque je ne l’ai vue nulle part en cherchant les différentes activités à Yokohama.

Et franchement, cette visite fut l’une de mes plus belles expériences au Japon. Je n’étais jamais monté dans un si gros bateau, et je n’avais jamais pu visiter l’intérieur des différentes pièces et étages d’un tel navire. De la salle de dîner des premières classes au fumoir, en passant par la salle des machines et la timonerie, la visite du Hikawa Maru est vraiment complète.

On y apprend toute l’histoire de ce navire désigné « bien culturel national important » qui ne fut pas qu’un simple bateau de croisière. Surnommé « la Reine du Pacifique » pour sa riche clientèle, le Hikawa Maru devient un temps navire-hôpital puis navire de charge.

La visite prend facilement plus d’une heure tant on prend plaisir à découvrir chaque pièce et à s’imaginer des scènes de vie qui auraient pu s’y dérouler.

La partie la plus émouvante de cette visite est la toute dernière pièce : vous y trouverez des témoignages de visiteurs d’aujourd’hui qui y racontent leur histoire avec le Hikawa Maru. Certains l’ont connu pendant une croisière en étant enfant, d’autres pendant la guerre en étant soldat. Chacun raconte son histoire, et cela amplifie ce sentiment de nostalgie qui nous a précédemment suivit pendant toute la visite.

Au prix de 400 yens (environ 2,5 euros) pour un adulte, ne vous privez pas de cette belle visite. Ouvert de 10h à 17h du mardi au dimanche.

Hikawa Maru Yokohama

Remove the row

Column: 1

Hikawa Maru Yokohama

Column: 2

Hikawa Maru Yokohama

Remove the row

Column: 1

Hikawa Maru Yokohama

Column: 2

Hikawa Maru Yokohama

Column: 3

Hikawa Maru Yokohama

Musée du ramen

Sûrement l’une des activités phares de Yokohama : le musée du ramen n’a de musée que son nom, mais offre une expérience originale que j’ai beaucoup apprécié.

Ne vous attendez pas à un véritable musée : la seule partie « informative » du musée du ramen se trouve au rez-de-chaussée et est toute petite. Vous y trouverez un peu d’histoire, quelques anecdotes, et les différentes spécialités de ramens qui existent selon les régions du Japon.

La partie la plus intéressante du musée du ramen de Yokohama se trouve en sous-sol : une reproduction à taille humaine d’un quartier typique des années 1950.

La particularité : 9 restaurants de ramens, chacun spécialisé dans une recette !

J’ai énormément apprécié l’ambiance de ce sous-sol totalement bluffante. En revanche, j’ai moins apprécié le concept du musée : devoir payer une entrée pour pouvoir manger des ramens. Car oui, la chose la plus intéressante du musée du ramen de Yokohama c’est de goûter l’une des spécialités régionales proposées.

Le musée du ramen est assez prisé. Il y a donc la queue pour entrer dans le musée, puis la queue pour manger.

Si vous ne souhaitez pouvoir choisir la spécialité que vous voulez goûter sans trop attendre, prévoyez de venir manger très tôt. Certains restaurants sont si populaires que la queue est très longue, ce qui en décourage plus d’un, dont moi.

Je souhaitais goûter des spécialités locales de région que nous n’avons pas pu visiter pendant ces 3 mois au Japon, telle que Hokkaido, mais le temps d’attente était trop long. Je me suis donc rabattue sur le ramen au tonkotsu, une spécialité de la région de Kumamoto, et ce fut un vrai régal !

Comptez 310 yens (environ 2,50 euros) pour entrer dans le musée du ramen, et autour des 800 yens (environ 6,50 euros) le bol de ramen. Ouvert tous les jours de 11h (10h30 le dimanche) à 22h (22h30 le samedi).

Remove the row

Column: 1

Musée du ramen Yokohama

Column: 2

Musée du ramen Yokohama

Musée du ramen Yokohama

Où dormir à Yokohama ?

En cherchant un logement à Yokohama, nous avons été très surpris par les prix des hôtels.

Tout était très cher comparé à ce que nous avions fait avant. Nous avons même pensé, à un moment donné, de ne finalement pas venir à Yokohama à cause des tarifs du logement.

Mais cela aurait été dommage de se priver dans un tel voyage. Nous avons donc réservé un premier hôtel avec de très mauvaises notes sur Booking, mais qui était le moins cher. Au dernier moment, nous avons changé pour un autre hôtel, qui cassait ses prix la veille au soir.

Nous avons donc finalement logé au Shin-Yokohama Kokusai Hotel, un hôtel très classe et très bien situé, juste à côté de la grande gare Shin-Yokohama.

Nous avons payé 98 euros pour 2 nuits, soit 24,5 euros par personne par nuit. Le rapport qualité-prix est excellent par rapport aux autres hôtels de la ville.

Je ne peux que vous conseiller ce logement.

Yokohama en 2 jours : le bilan

Ces 2 jours à Yokohama ont été une très belle découverte

C’est bien la seule ville du Japon dont je me faisais une idée qui s’est révélée être la bonne : une ville agréable, entre mer et illuminations, qui nous plonge dans le Japon moderne.

Je garde un excellent souvenir de ces 2 jours à Yokohama, et j’espère avoir l’occasion d’y revenir un jour.

Je sais que de nombreux voyageurs cherchent au Japon du traditionnel, mais il est également intéressant de découvrir le Japon actuel. Si vous hésitiez à passer par Yokohama, mon conseil serait de lui consacrer quelques jours, 2, peut-être 3.

Pour notre part, nous avons un peu traîné des pieds, car nous étions tout simplement fatigués de ce long voyage. Je pense donc que vous pouvez facilement caser plus de choses que nous en 2 ou 3 jours à Yokohama.

yokohama 2 jours que faire

Et vous, vous êtes déjà allés à Yokohama ? 
Si oui, qu’est-ce que vous y avez aimé ? 
Si non, est-ce une ville qui vous intéresse ? 

2 commentaires

  1. 14 novembre 2019 / 13 h 02 min

    Han mais je suis contente de t’avoir convaincue d’y faire un arrêt, c’est vraiment ma ville de coeur, à chaque fois que je retourne au Japon, même si c’est pas à côté je passe toujours à minima une journée à Yokohama, toujours ! Ca me surprend d’ailleurs que tu n’aies pas visité le PokéCenter tout récent de la ville, il est énorme ! Y en a deux à Yokohama je crois. Un dans la galerie commerciale à côté du Landmark Tower, et celui-là dans une zone paumée à l’opposé des lieux touristiques de la ville que j’ai trouvé en me paumant XD

    Breeeef, sinon l’entrepôt en briques rouges (Akarenga Soko) tu ne l’as pas visité ? C’est plein de petites boutiques troooop mignonnes ! 🙂
    Et le parc Miyashita est sympa aussi, très romantique, avec la vue sur un bateau, je me demande si ce n’est pas celui que tu as visité d’ailleurs, que je ne connaissais pas !
    Et il fallait aussi faire un tour au centre commercial Porter en face de la grande roue, et faire le musée des Cup Noodles pour fabriquer sa propre Cup Noodles ! Si j’avais su que tu irais là-bas je t’aurais tellement conseillé de choses x)

    • 16 novembre 2019 / 10 h 04 min

      Je comprends tout à fait ton amour pour Yokohama !
      Si si j’ai bien visité le Pokémon Center de Yokohama, mais je ne l’ai pas cité parce que sinon il faudrait que je le cite dans tous mes articles des villes du Japon (Osaka, Kyoto, Tokyo, Hiroshima etc. etc.) ^^ Par contre je n’en ai trouvé qu’un ! Je ne sais pas s’il y en a un deuxième.
      Non j’ai pas visité Akarenga Soko, j’aurais aimé ! Et oui je pense que c’est ce parc là dont tu parles 🙂
      On a vite fait un tour dans le centre commercial mais j’étais en overdose de boutiques au Japon mdr ! Et pour le musée des Cup Noodles on a préféré faire le musée du ramen, on ne voulait pas faire les deux 🙂
      Mais je garde tout ça pour la prochaine fois que j’y vais et je les ferais surement ! :p

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.