Pocket Wifi ou carte SIM au Japon ? Et pourquoi pas l’eSIM ?

Pocket Wifi ou carte SIM au Japon ? Et pourquoi pas l’eSIM ?

Pocket wifi ou carte SIM au Japon ?

Lorsque j’ai réalisé mon premier voyage au Japon il y a 3 ans et que j’ai retourné la question de la data dans tous les sens, les réponses que j’avais trouvées m’avaient fait penser que le règne du Pocket Wifi au Japon était en déclin. Pourtant, je m’étonne de voir le nombre de voyageurs qui se tournent encore vers le Pocket Wifi pour leur séjour à ce jour.

Vous l’aurez compris : j’ai une idée très tranchée sur la question soulevée dans cet article, à savoir ce qui est le plus avantageux entre le Pocket Wifi et la carte SIM lorsque l’on organise un voyage au Japon.

Je vais donc tenter ici de vous apporter mes arguments, dans l’espoir que l’idée reçue « Japon = Pocket Wifi » prenne enfin fin !

Cet article est sponsorisé par Holafly. J’ai toujours tenu ce discours, comme vous pouvez le voir dans mon article organiser son premier voyage au Japon qui date de 2020. Ce partenariat est alors l’occasion d’approfondir la question.

Pocket Wifi au Japon : une mauvaise idée ?

Si le Pocket Wifi fut pendant de très nombreuses années la solution la plus facile pour les voyageurs de rester connecté au Japon, voir l’unique solution. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Pour comprendre mon propos, revenons sur le concept de l’outil : le Pocket Wifi est, comme son nom l’indique, un petit boitier qui tient dans la poche permettant d’avoir une connexion Wifi. Celle-ci est généralement illimitée, fonctionne partout dans le pays, permet de connecter plusieurs appareils en même temps et possède une autonomie assez longue pour tenir toute la journée sans souci.

C’est donc une sorte de petite box internet, comme on a chez nous, mais qui tient dans la main.

Un Pocket Wifi se loue à la journée et le prix peut aller de 10 euros à 4,5 euros par jour. Cette différence de tarifs se base fréquemment sur la période de location (basse, haute ou très haute saison touristique) et sur le nombre de jours (les tarifs sont souvent dégressifs).

Pour récupérer et rendre son Pocket Wifi, plusieurs solutions peuvent être proposées selon le loueur : un retrait/dépôt à l’aéroport, ou une livraison et un retour à l’hôtel.

Cette simple présentation soulève déjà un inconvénient de taille, à savoir que le Pocket Wifi est un outil qu’il va falloir gérer :

  • Retrait/dépôt sur place
  • Matériel à trimballer sur soi durant tout son séjour
  • Boitier à recharger tous les soirs
  • Perte ou casse possible

Attardons-nous maintenant rapidement sur le prix. Je ne vais pas citer d’entreprises ici, mais une rapide recherche me permet d’obtenir des tarifs comme ceux-ci :

  • De 85 à 145 euros pour 15 jours de location, selon le loueur et la saison
  • De 105 à 203 euros pour 21 jours de location, selon le loueur et la saison

Le prix du Pocket Wifi est, selon moi, particulièrement onéreux.

J’avais calculé en 2019 que le budget Pocket Wifi pour mon road trip de 3 mois au Japon s’élevait à plus 400 euros. Le tarif étant beaucoup trop élevé, j’ai cherché d’autres solutions et j’ai découvert l’utilisation de la carte SIM au Japon.

Quels avantages de la carte SIM au Japon ?

Remove the row

Column: 1

© QuieroViajarSola

Column: 2

Pour rebondir tout de suite sur le tarif, sachez que j’ai finalement optimisé mon budget pour 3 mois au Japon avec une carte SIM que j’ai payée moins de 100 euros les 3 mois. L’économie réalisée est énorme.

Hormis le bénéfice indéniable sur le prix, rappelons rapidement les avantages de la carte SIM avant de vous présenter Holafly :

  • Réception de la carte chez soi, avant le départ
  • Activation de la carte dès que l’on arrive au Japon (j’ai inséré la carte dans l’avion et activé à l’atterrissage) ou le jour de son choix (si les premiers jours on n’en a pas besoin, pour X raisons)
  • 1 seule carte pour plusieurs personnes grâce au partage de connexion du téléphone

En gros : la carte SIM possède absolument les mêmes avantages que le Pocket Wifi, sauf que vous n’avez pas besoin de parcourir l’aéroport à la recherche de votre boitier, ni de vous le trimballer et de penser à le charger.

En 3 mois au Japon, pour 2 personnes, nous n’avons jamais eu aucun soucis de connexion, même dans les coins les plus reculés du pays comme nos passages de 10 jours à Shikoku et 3 jours à Iriomote.

Pour avoir eu moult discussions sur le sujet avec de nombreuses personnes, les « pro Pocket Wifi » mettent sur le tapis l’argument qui, pour eux, écrase tous les défauts du boitier : « avec une carte SIM, vous risquez d’épuiser très rapidement la batterie de votre téléphone à cause du partage de connexion ».

Il n’est, selon moi, absolument pas nécessaire de laisser le partage de connexion activé toute la journée. N’oublions pas que, généralement, on voyage pour profiter, pas pour passer son temps sur Internet… J’attends donc de savoir ce qui pourrait justifier de laisser le partage de connexion activé H24 pendant votre séjour.

Donc pas d’inquiétudes, en ne l’activant que lorsque vous avez besoin d’être à plusieurs sur Internet, votre batterie se portera bien. Et puis, n’oubliez pas qu’à l’hôtel vous aurez la wifi gratuite. Vous n’aurez donc pas besoin de faire de partage de connexion pendant vos moments de repos.

Holafly et son système eSIM

Si je vous présente Holafly aujourd’hui, c’est parce que l’entreprise espagnole propose une nouvelle technologie encore plus pratique que la carte SIM : la eSIM.

S’il y a un inconvénient à la carte SIM dont je n’ai pas encore parlé, c’est qu’il faut soit avoir un téléphone double SIM, soit retirer sa propre carte SIM pendant son voyage, en espérant ne pas la perdre ou l’abîmer. Et, dans tous les cas, il faut aussi penser à vérifier la taille de la carte SIM de votre téléphone (mini, micro ou nano).

Pour pallier  ce problème, et nous offrir encore plus de flexibilité, Holafly propose une carte dématérialisée.

La eSIM est une carte virtuelle, envoyée par mail sous forme d’un QR Code dès lors que l’achat a été effectué. La réception est donc instantanée, partout dans le monde.

Remove the row

Column: 1

© Viajes Globe Trotter

Column: 2

La seule chose à garder à l’esprit, c’est qu’il s’agit d’une technologie récente qui n’est pas encore compatible avec tous les appareils.

Pensez donc à vérifier la compatibilité de votre téléphone avec la eSIM :

  • iPhone : tous les modèles à partir du SE 2020
  • Samsung : Galaxy S20, S20+, S20 Ultra, S21, S21+, S21 Ultra, S22, S22+, S22 Ultra, Note 20, Note 20 Ultra, Fold, Z Fold 2, Fold 3, Z Flip, Samsung Watch
  • Huawei : P40, P40 Pro, Mate 40 Pro
  • Google : Pixel 2, 2XL, 3, 3XL, 3a, 4, 4XL, 4a, 5, 5a, 6, 6 Pro
  • iPad : iPad A2198 et 2019, iPad Mini A2124 et 2019, iPad Air A2123 et 2019, iPad Pro 11″ A2068 et 2020, iPad Pro 12.9″ 12069 et 2020
  • Oppo : Find X3 Pro, Reno 5A, Reno 6 Pro 5G, Find X5, X5 Pro.
  • Motorola : Razr 2019, Rarz 5G, Nuu Mobile 5G, Gemini PDA, Rakuten Mini

Grâce à la eSIM, pas de risque d’oublier votre carte SIM, pas besoin de l’insérer dans votre téléphone, et, gros plus : pas de déchet généré !

Holafly propose une assistance en français 24H/24 et un chat en ligne, prêt à vous répondre n’importe quand, n’importe où.

L’entreprise couvre de très nombreux pays, avec des cartes SIM ou eSIM pour chacun d’entre eux, mais également des cartes multipays Asie ou Amérique Latine, particulièrement pratique pour de gros voyages.

Attention cependant à la possibilité de partager votre connexion ou non. Certaines cartes Holafly ne le permettent pas, comme la carte SIM Japon, et d’autres le permettent, comme celle pour la Corée du Sud. Pour ma part, c’est celle-ci que je vais tester pendant mes 3 semaines en Corée du Sud cette année !

Où acheter une eSIM pour voyager au Japon ?

Pour vous procurer une eSIM, rendez-vous sur la page eSIM Japon de Holafly.

En tant qu’affiliée d’Holafly, je touche une commission si vous passez par mon lien, et vous, vous pouvez profiter de mon code promo de 5% de réduction sur votre carte : ROKUSAN5

Et vous, plutôt Pocket Wifi ou carte SIM ?
Êtes-vous prêt à passer à l’eSIM ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  1. 12 septembre 2022 / 8 h 54 min

    Salut, pour mon forfait orange j’utilise la eSim et c’est très pratique, plus besoin de recevoir sa carte à la maison, seul bémol sur mon s21, si je part en voyage, je peux mettre plusieurs eSim mais je peux en utiliser qu’une seule à la fois, les iPhone 13 et d’autre smartphone android le font maintenant.

    • 20 septembre 2022 / 11 h 38 min

      Bonjour,
      Merci pour ton retour d’expérience ! Je vais l’essayer pour la première fois en novembre, hâte de découvrir cette nouvelle technologie 😉