Conseils et budget pour 10 jours au Japon (Tokyo et ses environs)

Conseils et budget pour 10 jours au Japon (Tokyo et ses environs)

 Quel budget prévoir pour 10 jours au Japon, plus précisément à Tokyo et ses environs ?

De retour à Tokyo seulement quelques mois après mon incroyable road trip de 3 mois au Japon, je dois avouer que je ne souhaitais pas vivre ce nouveau séjour au pays du Soleil-Levant de la même manière : cette fois-ci, pas de limite budgétaire, je me fais plaisir !

Comme le budget au Japon est un sujet qui revient très régulièrement, je vous propose un nouvel article qui pourra peut-être vous aider à estimer le coût de votre futur voyage au Japon.

Vous trouverez d’autres articles sur les différents budgets au Japon que j’ai eu pour compléter celui-ci.

Pour cet article, nous allons nous concentrer sur TOUTES les dépenses liées à ce voyage de 10 jours au Japon, qui s’est déroulé à Tokyo et ses environs.

Budget pour 10 jours au Japon

Comment rejoindre Tokyo ?

Remove the row

Column: 1

Ueno Parc Tokyo

Column: 2

De multiples compagnies aériennes proposent des vols en direction du Japon, que ce soit à destination de Tokyo ou Osaka pour ne citer qu’elles.

Ici je vais parler de Tokyo car c’est la destination de mon vol pour ce séjour de 10 jours au Japon.

Si je suis repartie aussi vite au Japon après y avoir passer 3 mois même pas un an plus tôt, c’est parce que je suis tombée sur une offre qu’il était inenvisageable de laisser passer : un A/R Paris-Tokyo à 318 euros avec une escale de 3h à Moscou avec la compagnie Aéroflot.

Sachez qu’un A/R France-Japon à moins de 500 euros est considéré comme une bonne affaire. À titre de comparaison, comme j’en parle dans Conseils et budget pour 3 mois au Japon, j’avais payé 450 euros mon aller simple et c’était le meilleur prix du moment.

Après avoir atterri à l’aéroport de Narita, il faut rejoindre notre hôtel. Rien de plus économique que de prendre le bus pour faire cette liaison. Ce trajet A/R nous a coûté 2 000 yens, soit 16,50 euros.

À ce total-là il faut rajouter les transferts Marseille/Paris (Ouigo à 15 euros le trajet + TGV Inoui à 55 euros le trajet) et la nuit d’hôtel à côté de l’aéroport Charles de Gaulle (13 euros au HotelF1 Roissy CDG Pn2, que je recommande d’ailleurs) qui font un total de 83 euros.

Où dormir à Tokyo ?

Pour ce séjour au Japon, nous avons logé exclusivement à Tokyo et fait des excursions à la journée dans ses environs.

Il était hors de question de dormir dans un dortoir comme lors de mon premier passage à Tokyo quelques mois plus tôt.

Ce séjour étant court, je comptais bien en profiter !

J’ai donc fouillé de longues heures avant de trouver la petite perle rare dont je ne suis pas peu fière : le APA Hotel Pride Kokkaigijidomae – National Diet Bldg.

Chambre luxieuse, bains thermaux au dernier étage, et emplacement idéal au centre de Tokyo avec 4 lignes de métro à proximité. Le tout pour un total de 435,5 euros par personne petit-déjeuner buffet compris, soit 48 euros par nuit par personne ; sachant que le petit-déjeuner coûte dans les 15 euros (ouais c’est TRÈS cher pour manger à Tokyo, mais on a voulu se faire plaisir !).

Honnêtement, je pense sincèrement revenir un jour dans cet hôtel, car le rapport qualité/prix est ouf, ou alors dans un hôtel situé dans le même quartier, car l’emplacement était parfait (entre 20 et 25 min de métro pour rejoindre Shibuya, Shinjuku, Akihabara ou Asakusa … très rarement plus de 30 min, et bien souvent pas de changement nécessaire à effectuer).

Et finalement, si on compare avec le prix payé pour le dortoir dont je parle en début de section, que je vous présente dans mes conseils pour 4 jours à Tokyo, avec le prix de cet hôtel, on est quand même sur la même tranche de prix pour un service diamétralement opposé.

Je ne crache pas du tout sur cette auberge que j’ai adorée, mais elle se prête plus pour un voyage en solo qu’un voyage entre amis ou en couple.

Comment se déplacer à Tokyo et ses environs ?

Remove the row

Column: 1

Pour se déplacer à l’intérieur de Tokyo, nous avons principalement utilisé les pass métro illimité « Tokyo Subway Day ».

Ces pass étant exclusivement réservé à l’utilisation du métro, et non aux lignes JR, nous avons un minimum réfléchi à nos déplacements à l’avance pour optimiser nos pass. Mais notre hôtel étant situé proche de 4 lignes de métro, il était de toute manière toujours plus intéressant de prendre le métro qu’une ligne JR.

Ainsi nous avons pris un pass 48h à 8,5 euros et deux pass 72h à 10,70 euros chacun. Soit un total de 29,2 euros par personne pour nous déplacer en métro pendant ses 10 jours.

Cependant, nous aurions dû prendre directement 3 pass 72h, car nous avons eu quelques tickets supplémentaires à payer en attendant d’obtenir notre pass 72h après avoir fini notre pass 48h (car on ne les trouve pas dans n’importe quelle gare).

Ces quelques tickets nous ont coûté un total de 10 euros par personne supplémentaires. Nous aurions donc été clairement gagnants de prendre directement 3 tickets 72h.

Column: 2

Mont Fuji plateau Asagiri

Pour les déplacements qui n’étaient pas réalisables en métro mais qui demandaient d’utiliser des lignes privées, nous avons payé nos tickets à l’unité. Cela a été nécessaire pour rejoindre la charmante ville de Kawagoe et Shibamata, le quartier traditionnel de Tokyo :

  • Pour Kawagoe, nous avons eu à dépenser 5,20 euros A/R.
  • Pour Shibamata, nous avons eu à dépense 4,60 euros A/R.

Pour rejoindre la région des 5 lacs et faire le tour du Mont Fuji, le temps d’une excursion au Mont Fuji depuis Tokyo, nous avons loué une voiture. En divisant par 4 c’était de loin le plus économique, et c’était surtout le plus pratique pour observer le Mont Fuji sous toutes ses coutures.

La location de la voiture, le péage, l’essence et les parkings nous ont coûté un total de 42 euros par personne.

Où manger à Tokyo ?

Tsuyamaru ramen Tokyo Nakano Broadway

Il y a un nombre incalculable de restaurants à Tokyo. Si lors de mon premier séjour de 4 jours à Tokyo j’avais été incapable de vous donner une quelconque adresse, aujourd’hui je suis en mesure de vous proposer quelques bonnes adresses :

  • Tsuyamaru à Nakano Broadway : un des meilleurs ramen que j’ai pu déguster. Une vraie tuerie. Nous y sommes retournés dès le lendemain !
  • Daruma Tsukishima Honten à Tsukishima : d’excellents okonomiyaki et la spécialité de l’île de Tsukishima, les monjayaki. Nous y sommes également retournés pendant notre séjour !
  • Uobei à Shibuya : je ne vous recommande pas ce restaurant pour sa gastronomie, puisque nous sommes sur un système de fast-food, mais pour l’expérience. Les commandes se font directement sur une tablette et arrivent jusqu’à vous par des tapis roulants. Ce n’est pas cher et c’est vraiment un chouette moment.
  • Abe à Roppongi : un excellent restaurant traditionnel de sushi. Immersion et dîner de qualité garantis. Comptez entre 25 et 35 euros le menu.

Quant au budget alimentation, nous avons eu un total de 165 euros par personne pour 10 jours au Japon, plus précisément à Tokyo et ses environs.

Que faire au Japon ?

Remove the row

Column: 1

Kiyosumi Garden Tokyo

Column: 2

Je me choque moi-même à écrire cette question tellement elle est vaste et peu ciblée.

Mais lorsque l’on part au Japon, que ce soit la première ou la dixième fois, on se demande toujours à un moment donné : « que vais-je faire ? » et « combien ça va me coûter ? ».

Pour répondre de la manière la plus large possible à ces questions je vous laisse découvrir parcourir mon blog dans la rubrique « Visiter le Japon« .

Pour répondre plus précisément avec mon programme pour ces 10 jours au Japon, voici les activités payantes que nous avons réalisé :

  • Rooftop Magnet by Shibuya 109 : 4 euros
  • TeamLab Planets : 26 euros
  • Shibamata Taishakuten : 3,20 euros
  • Maid Café : 16,50
  • Kiyosumi Garden : 1,20 euro

Soit un total de 50,90 euros par personne, que je vais arrondir à 51 euros pour la suite.

Budget total pour 10 jours au Japon

  • A/R Marseille-Paris : 70 euros
  • 1 nuit d’hôtel à Paris : 13 euros
  • A/R Paris-Tokyo : 318 euros
  • A/R Aéroport-Hôtel : 16,50 euros
  • 9 nuits d’hôtel à Tokyo : 435,50 euros
  • Métro / Ligne privée : 49 euros
  • Location de voiture / Essence / Péage : 42 euros
  • Alimentation : 165 euros
  • Activités : 51 euros
  • Carte Sim : 9 euros
  • Extra (goûter/café/soirée) : 31 euros

budget 10 jours Japon

Ce qui fait un budget total pour 10 jours au Japon, à Tokyo, de 1 200 euros par personne tout compris.

Si on retire toutes les dépenses liées à l’A/R France-Japon, et que nous nous concentrons sur les dépenses sur place, nous sommes sur un total de 782,4 euros par personne pour notre voyage de 10 jours à Tokyo et ses alentours.

Et je peux le dire : contrairement à mon budget pour 3 mois au Japon où nous nous sommes souvent restreints pour rester dans les clous, ici nous nous sommes fait plaisir sans compter.

Le Japon en 10 jours : bon à savoir

  • Le budget présenté ici est assez bas en comparaison avec d’autres budgets bien plus conséquents de certaines personnes. Il est important de prendre en compte ici que, comme je vous en parle dans mon guide pour préparer son premier séjour au Japon, limiter les grands déplacements vous permettra de gagner du temps et de l’argent, d’où mon budget plutôt bas pour un séjour de 10 jours au Japon.
  • Je vous conseille fortement de prendre la carte sim de chez Vivre le Japon à 18 euros les 8 jours. Nous en avons pris 2 pour 4 personnes, et nous les avons activés à un jour d’écart pour qu’elles couvrent la totalité du séjour.
  • Pour gagner du temps et vous permettre plus de flexibilité, je vous conseille fortement de prendre une carte bancaire qui vous permet de retirer et de payer sans frais à l’étranger. Oubliez les cartes N26 et Revolut, vous avez aujourd’hui de nouveaux choix aux offres gratuites plus intéressantes comme la carte Ultim de Boursorama, la carte Max ou la carte Fosfo de Fortuneo. Pour aller plus loin, vous pouvez découvrir mon comparatif des cartes bancaires pour voyageurs.
  • Quand vous demandez son budget à quelqu’un, faites attention que cette personne n’englobe pas le budget « cadeaux et souvenirs » dedans. Cette dépense est tellement personnelle qu’elle n’est pas représentative. Beaucoup se ruinent au Japon en goodies en tout genre (moi la première) mais ça ne sera pas le cas de tout le monde.

Kawagoe Saitama

Et vous, quels sont vos conseils et votre budget pour 10 jours au Japon ? 
Avez-vous des astuces et/ou des bons plans à partager ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires

  1. 23 février 2020 / 19 h 27 min

    Le budget semble plus que raisonnable, alors que je pensais en effet que c’était vraiment plus cher ! Comme quoi avec un peu d’organisation, de recherches et d’astuces, tout est abordable quand on s’en donne la peine ! Merci pour toutes ces infos !!!!!

    • 24 février 2020 / 9 h 02 min

      Eh oui … Beaucoup de personnes pensent que le Japon est un pays vraiment onéreux et qu’un voyage là-bas coûte un bras, mais c’est faux ! Comme tu le dis : un peu d’organisation, de recherches et d’astuces et voilà, le budget est vraiment raisonnable :).

  2. Mateo
    14 novembre 2020 / 10 h 05 min

    Cela ne reflète pas la réalité, tu as eu des tarifs exceptionnels notamment sur le billet d’avion que peu d’internautes auront la chance d’avoir. Le F1 à 13€ la nuit ? Il faut préciser dès le début que vous étiez 4 et que certains frais étaient partagés. 51€ d’activités pour 10 jours, vous n’avez pas fais grand chose, 31€ pour 10 jours dans le budget « gouter » soit 1 café et une petite friandise par jour, c’est dure quand on est à Tokyo avec toute ces tentations et qu’il y a tant de chose à goûter et découvrir, 16,5€ pour manger par jour (midi et soir) il faut faire quand même attention.

    C’est cool de dire à tout le monde 1200€ pour 10 jours au Japon tout compris, mais en réalité très peu de personnes peuvent réussir à respecter ce budget.

    Si vous allez au Japon, évidemment prévoyez plus, quel dommage de se restreindre à tout niveau et de faire un tel voyage dans un si beau pays qui ne mérite pas qu’on se dise toute les 5 minutes, « non ce n’est pas dans mon budget »

    Vous arrivez à Tokyo dans une autre dimension, prenez en compte cela et vous irez de surprise en surprise, mais tout à un coût soyons réaliste. Là on est quand même très short.

    • 14 novembre 2020 / 11 h 32 min

      Cela ne reflète peut-être pas votre réalité mais bien la mienne. Pouvons-nous parler d’une réalité unique ?

      Pour les billets d’avion : j’ai bien précisé que c’était une opportunité, et j’ai d’ailleurs précisé le budget total hors A/R France-Japon pour ne présenter que les dépenses sur place. À chacun de faire son propre calcul en fonction des billets qu’il trouve.

      Pour la nuit à Paris, c’est vrai, je n’ai pas précisé que nous étions 3 et que c’est le prix par personne pour une chambre à 3. Mais je ne pense pas que ce soit forcément le plus important. Ce qui importe réellement ici sont les dépenses sur place, au Japon, puisque le reste est soumis à de très nombreux facteurs (période, jours de la semaine, lieu de départ etc.) qui seront finalement personnels (d’où le fait que j’ai précisé le total des dépenses sur place).

      Pour les activités, je vous invite à lire mon article « 10 jours au Japon : que faire ? » et vous verrez que nous ne nous sommes absolument pas restreints. Il y a de nombreuses choses à faire qui ne sont pas payantes, d’où le budget. C’est sûr que si vous allez aux Universal Studios de Tokyo ce ne sera pas du tout le même tarif, mais ce n’est pas quelque chose qui nous attire, donc cela ne rentre pas dans le budget présenté ici. Idem si vous voulez aller du côté du Mont Fuji : en louant une voiture à 4 nous avons eu une dépense significativement différente de ceux qui choisiront le transport en commun (il faut optimiser ses dépenses).

      Pour la nourriture, une fois de plus je ne me suis pas restreinte et j’ai mangé où je le voulais quand je le voulais. La nourriture au Japon est très bon marché. Pas besoin de se faire des restaurants de luxe à tous les repas pour bien manger, surtout à Tokyo. Il en va de même pour le budget « goûter », je ne me suis pas retenue une seule fois.

      Le budget est extrêmement personnel. J’en présente différents sur ce blog pour donner un ordre d’idées, à chacun ensuite de se débrouiller en fonction de sa manière de voyager. Si vous lisez mon budget pour 3 mois, là je me suis restreinte, et je l’ai dis plusieurs fois. Pour ce budget-ci, ce n’est absolument pas le cas, et je l’ai également précisé.

      Ce qui nous a permis d’avoir un petit budget sur place résultent en 4 choses :
      – l’hôtel,
      – les transports : peu de lignes JR, principalement du métro, ce qui nous permis de pouvoir quasiment tout relier avec les pass métro;
      – la carte SIM qu’on a partagé à plusieurs (pas de pocket wifi qui coûte une blinde + dépense partagée)
      – le fait d’être resté à Tokyo.

      Tout cela est précisé dans cet article, et ce sont des points que j’aborde dans mon article « Préparer et organiser son premier voyage au Japon » afin de donner des pistes pour réduire son budget au Japon. Réduire son budget au Japon n’égale pas se restreindre, mais simplement savoir quoi faire et comment en fonction de ses moyens. Et à l’inverse, dépenser plus que nécessaire n’égale pas profiter.

      Aller au Japon n’est pas un rêve irréaliste hors de portée de tous ceux qui ne croulent pas sous l’argent, et c’est important de le dire.