Tsukishima : goûtez aux monjayaki, les okomiyaki de Tokyo

Tsukishima : goûtez aux monjayaki, les okomiyaki de Tokyo

Tsukishima est une île artificielle de Tokyo, non loin de la plus connue Odaiba.

Étrangement, je n’ai jamais entendu parler de Tsukishima. J’ai su que ce quartier existait grâce à ma collection de pins Pokémon.

Oui oui, vous avez bien lu.

Pendant mon road trip de 3 mois au Japon, j’ai commencé une collection de pins mettant en scène Pikachu dans différentes villes et préfectures du Japon. Dans la collection de Tokyo, l’un met en scène Pikachu avec une tenue traditionnelle, et il y est écrit « Tsukishima ». Par curiosité je suis allée voir ce qu’est Tsukishima, et j’ai trouvé une petite perle assez méconnue.

Calme, loin de la foule, entre gros buildings et petites échoppes, Tsukishima est l’une de mes découvertes favorites à Tokyo.

C’est donc tout naturellement que je vous propose ici de découvrir ce petit bout méconnu de Tokyo !

Tsukishima : le monjayaki, une spécialité culinaire de Tokyo

Principalement connue pour sa spécialité culinaire, Tsukishima est LE lieu pour goûter la variante tokyoïte du fameux okonomiyaki, ce plat d’Osaka que j’affectionne tant.

Nommée le monjayaki, cette variante de l’okonomiyaki se distingue par l’absence de farine. De ce fait, le résultat obtenu est plus liquide, et se déguste donc directement sur la plaque chauffante.

Alors, je dois l’avouer : je n’ai pas goûter le monjayaki.

J’avais TELLEMENT envie d’un okonomiyaki au mochi que lorsque je l’ai vue dans le menu je n’ai pas su résister. Et j’ai beau y être revenue le lendemain, je voulais encore de l’okonomiyaki au mochi.

Mais promis, je reviendrais un jour essayer la variante monjayaki et je vous dirais ce que j’en ai pensé. En attendant, vous pouvez découvrir l’expérience de World Wide Brice.

Pour goûter la variante de Tokyo des okonomiyaki à Tsukishima, rien de plus simple : direction la Nishinaka Dori !

Nishinaka Dori

Nishinaka Dori, la Monja Street

La Nishinaka Dori est l’avenue principale de Tsukishima. Pas difficile à trouver, il suffira de prendre la sortie 7 de la station de Tsukishima pour tomber directement dessus.

Aussi surnommée la Monja Street, en raison de ces nombreux restaurants d’okonomiyaki et de monkayaki, la Nishinaka Dori est une grande avenue bordée de plusieurs dizaines de restaurants et de quelques épiceries et boutiques artisanales (ustensiles de cuisine, sandales traditionnelles etc.).

J’ADORE cette avenue !

Elle est grande et calme, on y sent de succulentes odeurs de nourritures, et à la nuit tombée, on découvre un panorama que j’affectionne beaucoup : la Nishinaka Dori et ses échoppes doucement illuminés, qui donne tout droit vers d’immenses buildings, créant ainsi cette parfaite image du contraste entre l’ancien et le nouveau.

J’avoue d’ailleurs être assez déçue de mes photos que je ne trouve pas à la hauteur du lieu. Il faudra définitivement que j’y retourne !

La Nishinaka Dori n’est censé être piétonne que le soir, mais lors de mon passage en journée elle l’était également. Je ne saurais donc donner une information exacte sur les horaires de fermeture à la circulation. Mais je vous conseillerais de venir en fin de journée pour profiter du coucher du soleil sur l’avenue !

Tsukishima Tokyo

Remove the row

Column: 1

okonomiyaki Tsukishima Tokyo

Column: 2

Tsukishima Tokyo

Tsukishima Tokyo

Remove the row

Column: 1

Tsukishima Tokyo

Column: 2

Tsukishima Tokyo

Tsukishima, un de mes quartiers favoris à Tokyo

Tsukishima est un quartier de Tokyo où je suis retournée deux fois pendant mon second voyage de 10 jours au Japon tant je l’ai aimé.

Pourtant, je dois avouer que je ne suis pas sortie de sa rue principale. Mais cela me donne juste une bonne excuse pour y retourner lors de ma prochaine venue à Tokyo !

Je me suis limitée au strict minimum à Tsukishima : sa rue principale, Nishinaka Dori.

Je ne dirais pas que je le regrette, puisque j’ai adoré ces deux passages culinaires tokyoïte, mais je dirais que la prochaine fois je prendrais plus de temps pour me perdre dans les petites ruelles perpendiculaires à la Nishinaka Dori.

En tout cas, Tsukishima est un petit quartier méconnu de Tokyo que je vous recommande chaudement. Ma préférence va pour son ambiance nocturne, car on y retrouve toute l’ambiance japonaise recherchée et aimée dans les fameuses rues comme Omoide Yokocho ou Golden Gai.

Et bien évidemment, je vous recommande le restaurant où nous sommes allés par deux fois : le Daruma Tsukishima Honten. Avec tous les restaurants qu’il y a, le choix est très dur, mais cette adresse est une valeur sûre !

Et quitte à venir dans ce coin-là de Tokyo, je vous conseillerais de précéder votre venue à Tsukishima par la visite du joli Kiyosumi Garden.

Nishinaka Dori

Et vous, vous avez déjà découvert le quartier de Tsukishima à Tokyo ? 
Si oui, avez-vous été sous le charme comme moi ? 
Si non, est-ce le genre de lieu que vous aimeriez ajouter à votre programme ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.