Shinjuku : que faire ? Visite du cœur de Tokyo

Shinjuku : que faire ? Visite du cœur de Tokyo

Véritable artère principale de Tokyo, Shinjuku est considéré comme le cœur de la capitale nippone.

Souvent dénommé « quartier », Shinjuku est avant tout l’un des 23 arrondissements de Tokyo. Si on le prend dans son intégralité, il est particulièrement grand et englobe de nombreux autres quartiers comme Kagurazaka, le « quartier français de Tokyo » ou Shin-Okubo, le « quartier coréen de Tokyo ».

Ce qui est appelé le quartier de Shinjuku se résume à tout ce qui se trouve à proximité de la gare de Shinjuku. Ici, on va donc se concentrer sur cette partie-là de Shinjuku. Hormis pour Kabukicho, où je triche un peu, car il est lui-même un quartier.

Bien que j’aie visité Tokyo à 3 reprises, j’estime encore aujourd’hui que je connais mal le quartier de Shinjuku, et qu’il me reste pleins de choses à y découvrir.

Malgré cela, c’est un quartier que j’ai beaucoup aimé. Certains endroits sont d’un calme saisissant, et on se perd facilement de ruelles en ruelles pour tomber sur un joli temple caché, tandis que d’autres endroits sont impressionnants par la grandeur de leurs buildings, fourmillants de monde et assourdissants par le vacarme des salles d’arcades.

Comme je l’avais assez bien résumé dans mon article sur les incontournables de Tokyo en 4 jours : Shinjuku est, à mes yeux, le genre d’endroit où l’on trouve un peu de tout ce qui se fait au Japon. C’est donc bien évidemment un incontournable de la capitale que je vous présente aujourd’hui.

Remove the row

Column: 1

Shinjuku temple

Column: 2

Shinjuku temple

Visiter Shinjuku : que faire dans ce quartier de Tokyo ?

Mairie de Tokyo

Shinjuku Mairie Tokyo

La Mairie de Tokyo est l’une des attractions principales de Shinjuku, et pour cause : un observatoire gratuit sur la capitale nippone !

Double immeuble de 51 étages à chaque tour, la Mairie de Tokyo est un lieu unique pour découvrir une vue imprenable sur Tokyo.

Avec un peu de chances, vous pourrez même y voir le Mont Fuji de loin, ce qui est plutôt sympathique bien que ce ne soit pas non plus l’une des plus belles vues sur le Mont Fuji.

Le bâtiment est particulièrement impressionnant et je le trouve même plutôt bien beau, même si je ne suis pas sensible à l’architecture urbaine moderne.

Quand vous serez sur place, vous n’aurez pas de doute d’être au bon endroit puisque vous y trouverez une longue queue de visiteurs attendant leur tour pour monter dans l’ascenseur. Mais n’ayez crainte, l’attente n’est pas bien longue et la vue en vaut largement le coup.

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Mairie Tokyo

Column: 2

Shinjuku Mairie Tokyo

Shinjuku Mairie Tokyo

Les deux tours offrent une vue gratuite. Je ne saurais dire laquelle nous avons emprunté, puisque je n’y ai pas fait attention sur le coup, mais je ne sais pas s’il y a réellement une différence. Si vous en savez plus que moi sur le sujet, n’hésitez pas à le dire en commentaire pour les lecteurs.

En haut vous trouverez un immense hall ouvert avec une vue à 360° sur Tokyo. Vous pourrez prendre conscience de la taille de l’immense parc Yoyogi, où se trouve l’incontournable Meiji-jingū, et admirer l’étendue sur la capitale.

Bien que je ne sois pas montée en haut de la Tokyo Skytree dans le quartier d’Asakusa, je pense tout de même que ce serait une erreur d’aller payer alors que la Mairie de Tokyo propose une alternative plus qu’incroyable. Mais bon, ce n’est peut-être que mon avis de radine qui parle !

Sur place vous trouverez un petit bar pour vous poser et boire tranquillement devant ce spectacle ainsi qu’une boutique de souvenirs.

Pour une autre vue gratuite à Shinjuku, donnant directement sur les buildings, direction la L Tower et son 28ème étage.

Shinjuku Gyoen Park

Shinjuku Gyoen Park

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Gyoen Park Tokyo que faire

Column: 2

Shinjuku Gyoen Park Tokyo que faire

Le jardin impérial de Shinjuku, le Shinjuku Gyoen Park, est le tout premier parc japonais que j’ai découvert. C’est l’un des plus grands parcs de Tokyo, et ses quelques 1 500 cerisiers en font un lieu très prisé de la capitale pendant la saison de floraison.

Avec un prix d’entrée dérisoire de 500 yens, soit environ 4 euros, et son esthétisme remarquable, le jardin impérial de Shinjuku se présente comme un incontournable lors d’un premier voyage au Japon : c’est une belle balade où l’on prend plaisir à découvrir tout le contraste de la beauté d’un jardin japonais, posé là, entre d’immenses buildings.

Divisé en plusieurs zones, vous trouverez au Shinjuku Gyoen Park un jardin botanique, un jardin anglais, un jardin français et un jardin japonais.

Coup de cœur pour le jardin botanique qui est vraiment beau, et je pense que je n’ai pas besoin de détailler le jardin japonais dont les photos parlent d’elles-mêmes.

En bref : un incontournable de Tokyo à ne pas manquer !

Depuis le Shinjuku Gyoen Park, vous pouvez facilement rejoindre à pied le très connu parc Yoyogi et le Meiji-jingū, et faire ainsi la liaison jusqu’à Shibuya à pied.

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Gyoen Park

Column: 2

Shinjuku Gyoen Park

Column: 3

Shinjuku Gyoen Park

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Gyoen Park

Column: 2

Shinjuku Gyoen Park jardin botanique

Omoide Yokocho

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Omoide Yokocho Tokyo que faire

Column: 2

Omoide Yokocho est l’une des toutes premières rues que nous avons découvert à Shinjuku, et il faut dire que le hasard a bien fait les choses : coup de cœur assuré pour Omoide Yokocho !

Petites ruelles étriquées où l’on trouve de nombreux izakayas, Omoide Yokocho est le genre de rues typiques que nombreux visiteurs au Japon recherchent.

Bien que l’ambiance soit réputée de nuit, une petite balade en journée n’est pas de refus.

On y découvre un lieu calme et joliment décoré, où le temps semble s’être arrêté et où l’on s’étonne d’y voir des salarymen déguster des ramen dès le lever du soleil.

3 passages à Tokyo et je n’y ai toujours pas mis les pieds de nuit. Je dois avouer que je le regrette et que je suis hâtive d’aller y passer une bonne soirée. Mais je pense que la pratique du japonais ne sera pas de refus pour bien en profiter !

Omoide Yokocho n’est vraiment pas très grande. De jour on en fait le tour très rapidement, quelques minutes suffisent puisque tout est fermé.

En revanche, si vous êtes amateurs de photos vous pourrez vous faire plaisir et prendre votre temps, il n’y a pas grand monde aux heures de soleil.

Golden Gai

Shinjuku Tokyo Golden Gai

Golden Gai est la grande sœur d’Omoide Yokocho. C’est le même type de lieu, mais en plus connu et en plus grand.

Très réputée, Golden Gai a connu des passages de forts tourismes qui a laissé des marques : aujourd’hui les bars font payer un « droit d’entrée » aux touristes qui s’élèvent à environ 8 euros en moyenne ; de quoi faire fuir les gens venus boire une petite bière entre deux visites, comme nous.

Personnellement, j’ai été assez déçue de Golden Gai. Ce côté « touriste = vache à lait » m’a dérangé, bien que je puisse comprendre que c’est surement une mesure prise pour limiter l’afflux. Je trouve le prix d’entrée bien trop onéreux.

De plus, c’est typiquement le genre de lieu où il faut faire attention au Japon. Et oui, le Japon n’est pas un pays de bisounours où tout est beau et joyeux, il faut redescendre sur Terre. On y trouve une arnaque assez pratiquée qui consiste à vous fournir une addition finale exorbitante avec des frais de tous les côtés : des frais pour le service, des frais pour la table, des frais pour ci puis pour ça … Tokyo No Jo en parle dans l’une de ses vidéos que je vous invite à regarder.

En bref, je me suis retrouvée à arpenter les ruelles de Golden Gai à la recherche d’un bar accessible : soit le droit d’entrée était trop onéreux, soit il n’y avait pas de droit d’entrée et le bar était plein à craquer, soit il n’y avait pas de droit d’entrée mais personne à l’intérieur, ce qui était bien trop louche et qui sentait l’addition finale gonflée de frais.

Golden Gai est très jolie à regarder et à photographier, mais ça s’arrête là pour moi. Peut-être que je changerais d’avis lors d’un prochain passage plus fructueux.

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Tokyo Golden Gai

Column: 2

Shinjuku Tokyo Golden Gai

Kabukicho

Kabukicho est un quartier à part dans l’arrondissement de Shinjuku.

Historiquement connu pour être le « quartier rouge » de Tokyo, la réputation de Kabukicho n’est pas très rose. C’est ici qu’on croisera des yakuzas, c’est aussi ici qu’on trouve les fameux bars à hôtesse. Pour en savoir plus sur la fréquentation et la réputation de Kabukicho et bien comprendre ce quartier dans l’histoire de Tokyo, je vous invite à lire le livre  Jake Adelstein dont je vous parle dans ma sélection de 10 livres pour voyager au Japon.

Pour la faire bref, Kabukicho n’est pas le genre de lieu que j’apprécie particulièrement. J’y ai fait un rapide passage de nuit.

La grande rue principale est assez impressionnante avec ses néons multicolores de tous les côtés, mais j’avoue ne pas oser rentrer dans un quelconque établissement. Et les rabatteurs assez insistants que l’on y croise tous les 100 mètres sont assez dissuasifs.

Les arnaques sont aussi bien présentes à Kabukicho, faites donc attention et suivez les consignes de précautions de l’Ambassade de France à Tokyo.

En revanche, Kabukicho propose une activité assez sympathique pour les fans de Godzilla : le Shinjuku Toho Building ! J’avoue être passée à côté sans savoir que je pouvais rentrer dans le bâtiment et que j’en suis assez déçue. Je vous invite donc à lire l’article de FanceJapon pour vous faire une idée.

Shinjuku Tokyo Kabukicho

Loger à Tokyo : choisir Shinjuku pour son emplacement

Comme je vous en parle dans mon article dédié à Asakusa, l’un de mes quartiers préférés de Tokyo : il est souvent difficile de savoir où loger à Tokyo, surtout lorsque l’on prépare son premier voyage au Japon.

Le principal argument de Shinjuku est son emplacement. Cet arrondissement est considéré comme « le centre de Tokyo » puisque la gare de Shinjuku est la plus fréquentée du monde (cf. Nippon.com).

Cet afflux monstre à la gare de Shinjuku s’explique très facilement : elle dessert de très nombreuses destinations, ce qui en fait un très bon hub pour rejoindre les différents quartiers de Tokyo, ainsi que les alentours de la capitale comme la ville de Yokohama, le Mont Takao ou la région des 5 lacs pour y faire une excursion au Mont Fuji depuis Tokyo.

De plus, Shinjuku se trouve sur la Yamanote Line qui est une ligne JR. Pour les détenteurs d’un JR Pass activé, Shinjuku devient donc un emplacement idéal pour faire des économies sur les transports.

En revanche, pour ceux qui n’ont pas le JR Pass activé, je ne conseille pas forcément la JR Line. Oui c’est une ligne qui dessert facilement et rapidement de nombreux endroits touristiques de Tokyo, mais il est, de mon avis, plus intéressant de loger non loin d’une gare de métro afin de prendre des pass métro illimités, ce qui est plus économique et pas forcément plus long.

Personnellement, je n’ai jamais logé à Shinjuku, car je trouve ce quartier assez onéreux au niveau du logement. Je ne pourrais donc pas donner d’avis personnel sur la question. Si vous en avez déjà fait l’expérience, n’hésitez pas à la partager en commentaires pour donner votre avis aux autres lecteurs !

Je vous ai tout de même sélectionné 4 logements à Shinjuku pour tous les budgets pour 2 personnes :

Remove the row

Column: 1

shinjuku que faire tokyo

Column: 2

Shinjuku ruelles

Remove the row

Column: 1

Shinjuku Tokyo que faire

Column: 2

Shinjuku Tokyo que faire

Column: 3

Shinjuku Tokyo que faire

game center Shinjuku

Et vous, si vous avez déjà arpenter Shinjuku, quels sont vos lieux fétiches ? 
Si vous n’y êtes jamais allés, est-ce un quartier de Tokyo qui vous attire ? 

8 commentaires

  1. 6 mai 2020 / 13 h 28 min

    Ça a l’air joli ici ! Que de belles photos !! Belle journée !

    • 18 août 2020 / 10 h 40 min

      Oui c’est un très beau quartier ! Merci pour le compliment 🙂

  2. 6 mai 2020 / 14 h 53 min

    Hello ! C’est toujours un plaisir de lire tes articles et de voyager par la même occasion ! Merci ! 😊

    • 18 août 2020 / 10 h 41 min

      Merci pour ton passage par ici, ravie de te faire voyager avec moi ! 😉

  3. 6 mai 2020 / 15 h 53 min

    Hello ! Ton article et tes photos me rappellent tellement de souvenirs !! 🙂 J’ai eu l’occasion d’y faire un tour il y a quelques années. Merci pour cet article !

    • 18 août 2020 / 10 h 41 min

      Avec plaisir 🙂 Merci pour ton passage par ici !

  4. 6 mai 2020 / 18 h 17 min

    J’ai ADORÉ ce quartier !!!!!!! Je pense que tu l’avais remarqué :p par contre je connaissais pas le joli parc que tu viens de présenter ainsi que la vue avec la mairie ! Clairement je ne les raterai pas la prochaine fois. Et le logement Onsen que tu proposes me fait de l’oeil mais en effet il faut un sacré budget…. Il fait rêver. C’est une adresse authentique ????? <3
    Bisous ma belle <3

    • 12 mai 2020 / 8 h 28 min

      Ah beh tant mieux si je t’ai fait découvrir des choses ! Pour le onsen je l’ai trouvé en fouillant un peu booking et j’avoue qu’il fait rêver … Rah si seulement un jour je pouvais me le payer ahah ! Faut croire en ses rêves ! ^^

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.