La péninsule d’Izu : le Japon hors des sentiers battus

La péninsule d’Izu : le Japon hors des sentiers battus

La péninsule d’Izu se situe au sud du Mont Fuji, dans la préfecture de Shizuoka, à seulement 2h de voiture de Tokyo.

Méconnue du grand public, la péninsule d’Izu est une destination japonaise très peu convoitée. Si vous cherchez de l’authenticité, du calme, de magnifiques paysages côtiers et montagnards, et des villages d’époques, vous découvrez ici le lieu à visiter au Japon.

Initialement, nous avions prévu de passer toute une semaine sur la péninsule d’Izu, mais comme nous avons un peu traîné sur la péninsule de Kii et que nous avons dû changer tous les plans au dernier moment pour profiter des meilleures vues sur le Mont Fuji, nous n’avons finalement pu n’en profiter que 2 jours.

Et quelle frustration ! Je n’avais aucune idée de ce que la péninsule d’Izu avait à offrir, et ce fut une véritable claque.

A ce jour, la péninsule d’Izu est clairement mon gros coup de cœur de ce road trip de 3 mois au Japon : une immersion dans la culture japonaise et un autre Japon loin des foules.

Comme pour bons nombres de mes articles sur le Japon, je vais ici simplement citer et présenter rapidement certains lieux, afin de ne pas rendre l’article trop indigeste ; et vous pouvez retrouver des articles plus détaillés avec toutes les photos et les informations nécessaires en suivant les liens au sein de cet article.

Qu’est-ce que la péninsule d’Izu ?

Il y a plusieurs millions d’années, la péninsule d’Izu était bien loin de ressembler à ce qu’elle est aujourd’hui.

Les terres qui forment la péninsule d’Izu sont à l’origine des volcans sous-marins situés sur la plaque philippine, à l’embouchure avec les plaques eurasiennes et nord-américaine. C’est il y a 600 000 ans que ces terres sont entrées en collision avec l’île de Honshū pour former une péninsule.

Vous l’aurez compris : la péninsule d’Izu est principalement composée de volcans. Vous y trouverez donc des onsens réputés et des panoramas à couper le souffle, avec, en prime, une possible vue sur le Mont Fuji.

En dehors de ses attraits naturels, la péninsule d’Izu est également connu pour son aspect historique : c’est ici que les fameux Black Ships ont débarqués pour contraindre le pays à s’ouvrir au monde et à cesser sa politique d’isolement volontaire.

Péninsule d'Izu côte Koganezaki

Que faire sur la péninsule d’Izu ?

La péninsule d’Izu est une vraie pépite : entre les innombrables points de vue sur ses côtes et sur le Mont Fuji, vous y trouverez également des bords de mers aux formations rocheuses impressionnantes, et vous pourrez profiter d’une immersion dans la culture japonaise bien loin des foules, presque exclusive.

Il y a énormément de choses à faire et à voir sur la péninsule d’Izu. La liste que je vous propose ici n’est pas exhaustive, et se concentre exclusivement sur les côtes de la péninsule d’Izu, tout simplement car je n’ai pas eu le temps d’en parcourir le centre ; mais sachez qu’il y a de beaux trésors au sein des terres, et j’ai d’ailleurs bien hâte de les découvrir.

Les points de vue

Le premier attrait de la péninsule d’Izu qui nous a charmé est la multiplication de point de vue sur ses côtes, ses villes et même sur le Mont Fuji.

Je vais vous en présenter quelques-unes ici, mais la liste n’est clairement pas exhaustive : il y a des points de vue uniques tout le long des routes !

C’est d’ailleurs une des raisons de notre frustration de n’être resté que 2 jours sur la péninsule d’Izu : nous avions envie de nous arrêter de partout, mais nous ne le pouvions pas par manque de temps.

Remove the row

Column: 1

Colina do Anoitecer Péninsule d'Izu

Column: 2

  • Colina do Anoitecer : c’est le point de vue que vous pouvez observer sur la photo d’illustration. C’est mon tout premier, et mon préféré.
  • Deai Misaki : point de vue aménagé, à quelques kilomètres du Colina do Anoitecer, il offre une vue sur le Mont Fuji.
  • Cape Ose : un des points de vue les plus connus, notamment pour sa vue sur le Mont Fuji.
  • Kirameki no Oka : aussi appelé Lover’s Cape est le point de vue le plus fréquenté, il offre une petite balade en bord de mer.
  • Les rizières d’Ishibu : de magnifiques rizières en terrasse avec vue sur le Mont Fuji.

Les bords de mer

S’il y avait bien un type de paysage auquel je ne m’attendais pas au Japon c’est celui-ci : de gigantesques formations rocheuses en bord de mer, à la fois mystiques et enivrantes.

La péninsule d’Izu profite de côtes magnifiques, qui en font l’une des principales raisons pour lesquelles j’en suis tombée amoureuse.

Remove the row

Column: 1

Futo Coast

Column: 2

  • Futo Coast : ce n’est pas la côte la plus mise en valeur, et pourtant ce fut à mes yeux la plus incroyable. Une vraie beauté que peu de mots peuvent décrire.
  • Dogashima : l’un des lieux les plus connus, principalement pour la croisière sous les grottes que vous pouvez y faire.
  • Koganezaki : très réputé pour son coucher de soleil, Koganezaki impressionne une fois de plus par ses formations hors normes.
  • Shirahama : l’une des plages les plus connues et les plus prisées de la région, notamment grâce à son torii rouge posé sur un gros rocher en bord de mer.
  • Jogasaki : la seule côte de cette liste que nous n’avons pas eu le temps de faire, et non sans regret. Je vous laisse la découvrir avec la magnifique aventure de Voyages et vagabondages.

Histoire et immersion en culture japonaise

La péninsule d’Izu offre une immersion dans la culture japonaise bien différente de ce que nous avons pu voir à Kyoto ou à Osaka : hormis les temples et les jardins zens, vous y trouverez également des maisons traditionnelles caractéristiques de la péninsule d’Izu et un retour dans l’histoire de l’ouverture du Japon au monde.

Remove the row

Column: 1

Perry Road Péninsule d'Izu

Column: 2

Parmi les différents lieux historiques de la péninsule d’Izu, nous retrouvons Matsuzaki et Perry Road.

  • Matsuzaki : véritable incontournable de la péninsule d’Izu, Matsuzaki est un incroyable bon dans le passé. Ce petit village est caractérisé par ses maisons traditionnelles et fait partis des plus beaux villages du Japon.
  • Perry Road : l’un des plus beaux lieux de la péninsule d’Izu, Perry Road est remplie de charme et est un fort symbole historique pour le pays du soleil levant. C’est une petite rue de quelques centaines de mètres qui se situe en plein dans la ville de Shimoda.

Informations pratiques

Combien de temps consacrer à la péninsule d’Izu ?

La péninsule d’Izu est toute petit en superficie, mais tellement grande en découverte.

C’est une destination idéale pour un séjour au calme. Il faut donc y venir avec l’intention de prendre son temps. C’est pourquoi je vous recommande fortement plusieurs journées, peut-être 4 ou 5 pour vraiment tout découvrir.

La liste que je vous présente ici est tellement peu exhaustive, et pourtant je suis sûr qu’elle vous a donné envie de découvrir ces terres. Prévoyez donc plusieurs jours pour parcourir la péninsule d’Izu de long en large.

Comment se déplacer sur la péninsule d’Izu ?

Les points de vue se trouvent littéralement en bord de route, le seul moyen d’y accéder est donc en voiture.

De manière générale, nous avons croisé peu de bus ici. Bien que ce transport en commun soit mis en place, il ne me semble pas pertinent : les arrêts de bus ne sont pas forcément bien placés (comptez par exemple 40 minutes de marche entre les rizières d’Ishibu et son arrêt de bus) et la fréquence de passage ne me semble pas optimisé pour un séjour touristique.

Il me semble donc évident que le meilleur moyen de transport est la voiture.

A quelle période aller sur la péninsule d’Izu ?

Nous avons visité la péninsule d’Izu au printemps pendant la floraison des cerisiers. Les routes étaient parsemées de pétales tombés au sol, les arbres affichaient des couleurs tirant soit sur le brun soit sur le vert, et nous étions quasiment les seuls touristes du coin. Inutile de vous préciser que nous avons été au paradis.

Cependant, voir toute cette eau et toutes ces plages sans pouvoir en profiter à quelque chose de frustrant.

Je ne sais pas s’il y a vraiment une bonne période pour visiter la péninsule d’Izu, mais il semble que les japonais soient très attirés par cette destination pendant l’été. Je pense donc que le jour où, lors d’un futur voyage pendant lequel je prévois de faire l’ascension du Mont Fuji, je me verrais bien rejoindre par la suite la péninsule d’Izu pour profiter d’un bon repos bien mérité.

Péninsule d'Izu paysage

La péninsule d’Izu : mon coup de cœur japonais

En préparant ce road trip de 3 mois au Japon, je ne m’étais pas spécialement renseignée sur cette partie du Japon (j’ai l’impression de beaucoup répéter ça dans mes articles, mais c’est un fait normal : il m’est impossible de prévoir en détails 3 mois de voyage, car les surprises sont aussi importantes que les attentes, j’étais donc très peu renseignée sur mes différentes destinations).

Le charme fut au rendez-vous, et très rapidement : ces routes de montagnes aux multiples points de vue, sur fond de cerisiers en fleurs, couplés à cette tranquillité et ces paysages incroyables rendent la péninsule d’Izu idéale pour la découverte d’un autre Japon.

Nous sommes bien loin des bains de foule de Tokyo et Kyoto, nous sommes, à l’inverse, dans un Japon authentique où l’on se sentirait presque seuls au monde.

Il est difficile d’expliquer un coup de cœur, surtout quand les mots nous échappent. Au moment où j’écris ces mots de nombreux mois sont passés où j’ai eu le temps de parcourir des milliers de kilomètres au Japon, découvrir Séoul, puis Hong Kong et finalement Barcelone. Cette première étape de mon long voyage au Japon est déjà bien loin derrière moi, et pourtant la péninsule d’Izu reste ancrée dans mon cœur comme étant l’un de mes plus beaux souvenirs, l’une de mes plus belles découvertes et sans aucun doute mon premier amour au Japon.

Péninsule d'Izu route

Remove the row

Column: 1

Perry Road décoration de rue

Column: 2

Perry Road architecture

Et vous, quel a été votre coup de cœur au Japon ? 
Connaissiez-vous la péninsule d’Izu ?

2 commentaires

  1. 17 septembre 2019 / 11 h 45 min

    Encore un bel article sur le Japon avec de précieux conseils ! Il me tarde d’y retourner un jour mais je sens que ça va être difficile de choisir les lieux à visiter tellement il y a d’endroits à découvrir. J’aimerais par exemple beaucoup aller à Okinawa mais la région autour du Mont Fuji m’attire beaucoup aussi. ^^’

    • 19 septembre 2019 / 14 h 45 min

      Oh je comprends bien la difficulté ! Bon pour le coup la région des 5 lacs et Okinawa ce n’est vraiment pas à côté ahah ! Je pense que tu peux faire ça sur 2 voyages différents, l’un centré sur le Mont Fuji et toutes les beautés aux alentours (comme la péninsule d’Izu) et l’autre sur les différentes îles d’Okinawa 🙂
      En tout cas merci d’être toujours au rendez-vous !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.