Dontobori Osaka

Osaka en 3 jours : que faire ? Coup de cœur dans le Kansai

Que faire en 3 jours à Osaka ? Quels sont les incontournables ?

Osaka est sans aucun doute l’une des villes japonaises les plus connues et dont j’ai longtemps entendu parler, sans jamais savoir réellement ce qui s’y trouvait.

Dans mon imaginaire, je la mettais facilement au même niveau qu’Hiroshima ou Kobe : une grande ville japonaise, plutôt moderne, et un peu éloignée du traditionalisme.

Avant de venir à Osaka, j’avais estimé à 2 jours notre passage dans la plus grande ville du Kansai. Et puis, je ne sais pas pourquoi ni comment, quelques jours avant je décide de modifier mes réservations et je choisis de passer 4 nuits et 3 jours sur place. Je ne vais pas faire durer le suspense : ce fut l’une des meilleures décisions de ce séjour de 3 mois au Japon !

Osaka est, sur certains points, vraiment très différente des autres villes japonaises. Ici les locaux sont bien moins « disciplinés » et « discrets » qu’à Tokyo ou ailleurs. Osaka est plus « libre » et c’est pour cela qu’elle est souvent comparée, pour nous français, à Marseille.

Souvent boudée par les touristes qui lui préfèrent Kyoto à la meilleure réputation, Osaka est pourtant une ville très agréable et très dynamique. La liste des choses à faire à Osaka est longue, il vous faudra faire des choix !

Osaka en 3 jours : les choses à faire

Château d’Osaka

Véritable symbole de la culture japonaise, vous avez sans aucun doute déjà entendu parler du château d’Osaka.

Construit en 1583, le château d’Osaka a été détruit et reconstruit, comme bons nombres de châteaux japonais tels que le château de Shuri à Naha. De nombreuses batailles ont eu lieues, et la version actuelle du château d’Osaka date de 1997.

Inutile de préciser à quel point le château d’Osaka est grand, majestueux et impressionnant. Incontournable d’Osaka, c’est ce qui donne sa renommée mondiale à la ville.

Vous pouvez profiter du jardin du château d’Osaka gratuitement et ainsi l’observer de loin et de près le temps d’une grande balade très agréable. Cette marche nous a bien prit 2 bonnes heures, vous pouvez donc bien en profiter.

Si vous souhaitez le visiter, le tarif est de 600 yens (environ 4 euros). Je ne l’ai pas fait, donc je ne pourrais pas vous en parler, mais je vous laisse vous donner une idée de ce que vaut la visite avec Japan Hoppers.

Remove the row

Column: 1

le château d'Osaka

Column: 2

le château d'Osaka

Column: 3

le château d'Osaka

Dontobori et Shinsaibashi

Quartier iconique d’Osaka, Dontobori est clairement un incontournable d’un séjour dans la capitale économique du Kansai.

Quand on entend parler d’Osaka, ce sont majoritairement 2 lieux qui ressortent le plus : son château, et Dontobori.

Pour décrire Dontobori, nous pourrions penser faire un parallèle avec Shibuya ou Shinjuku à Tokyo, mais ce serait une erreur : les ambiances et les fréquentations sont totalement différentes. Enivrant, étourdissant et effervescent sont sans doute les adjectifs les plus à même de décrire Dontobori : c’est un immense brouhaha où tout et tous se mélangent.

En plein immersion dans un Japon moderne et technologique, Dontobori nous fait découvrir une autre facette du Japon.

Vous pourrez y trouver de nombreux restaurants, des salles de jeux et des magasins. La balade au bord de la rivière Tombori (photo de couverture de l’article) est agréable de jour, folle de nuit ; et le pont Ebisu est tout simplement iconique.

Pour avoir visiter Dontobori de jour et de nuit, je ne peux que vous conseiller de faire les deux : les ambiances sont uniques !

Au nord de Dontobori se trouve Shinsaibashi, l’un des quartiers les plus connus d’Osaka, notamment pour ses commerces. Vous y trouverez d’ailleurs une grande avenue commerçante couverte du même nom.

Dontobori

Remove the row

Column: 1

Dontobori

Column: 2

Dontobori

Dontobori

Shinsekai – Tsūtenkaku

Shinsekai est l’un des quartiers emblématiques d’Osaka, et c’est ici que l’on y trouve la tour de Tsutenkaku.

Un peu comme à l’image de Dontobori, Shinsekai est un grand quartier très animé avec de nombreuses boutiques, bars et restaurants. Bien qu’ils se ressemblent sur le papier, j’ai préféré Shinsekai à Dontobori pour sa fréquentation plus locale, et son ambiance colorée et dynamique moins étouffante.

Marché couvert, illuminations, façades extravagantes … de jour comme de nuit Shinsekai est vraiment très agréable à découvrir.

La Janjan Yokocho est l’une des rues principales de Shinsekai, et c’est de loin la plus atypique. Vous pourrez y goûter divers mets locaux qui en font sa réputation comme le kushikatsu ou le fugu.

Son activité phare est la tour Tsutenkaku. Nous n’y sommes pas montés, pour cause d’économies sur fond de radinerie, mais il parait que la vue est vraiment sympa. Comptez 700 yens (environ 6 euros) pour accéder aux observatoires. Ouvert de 9h à 21h.

L’histoire de ce quartier est très intéressante, je vous laisse la découvrir avec Kanpaï.

Remove the row

Column: 1

Shinsekai Tsūtenkaku Osaka

Column: 2

Shinsekai Tsūtenkaku Osaka

Column: 3

Shinsekai Tsūtenkaku Osaka

Remove the row

Column: 1

Shinsekai Osaka

Column: 2

Shinsekai Osaka

Shinsekai

Kuromon Ichiba

Signifiant littéralement « marché de la porte noire », le marché de Kuromon tient son nom d’une de ses portes, une grande porte noire qui lui ait un signe distinctif.

Situé dans le quartier de Nipponbashi, le marché de Kuromon est l’un de mes lieux favoris à Osaka, tout simplement parce que j’adore les marchés au poisson japonais de par leur ambiance et leur produit.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur le Kuromon Ichiba, c’est un marché aux poissons comme tant d’autres au Japon : un grand bazar où la qualité des produits n’est plus à prouver.

Je le classe sans aucun doute parmi les incontournables d’Osaka et je vous conseille d’y aller un midi pour vous laisser tenter par les spécialités du coin.

Remove the row

Column: 1

Onigiri Burger Osaka

Column: 2

mochi osaka

Abeno Harukas

L’Abeno Harukas est le plus haut gratte-ciel du Japon, en détrônant d’à peine 4 mètres la Yokohama Landmark Tower. Inauguré le 7 mars 2014, le bâtiment est très récent.

Parmi les 60 étages du Abeno Harukas, 14 sont dédiés au shopping et à la restauration, ce qui en fait donc un très grand centre commercial (parmi tant d’autres au Japon …).

La particularité du Abeno Harukas, qui en fait l’un de mes lieux favoris à Osaka, est sa plateforme aménagée au 16ème étage.

Vous pouvez y profiter gratuitement d’une superbe vue sur la ville, et découvrir le petit jardin qui a été créé. Nous n’y avons vu que des locaux, venus déguster leurs bentos ou profiter de la belle vue pour papoter. Le cadre est vraiment plaisant et calme ; et la vue sur Osaka est magnifique.

C’est sans aucun doute l’un des incontournables à faire à Osaka en 3 jours.

Si vous souhaitez monter tout en haut du Abeno Harukas, il faudra compter 1 500 yens (environ 12,5 euros). Personnellement, la vue depuis les jardins m’a amplement suffi.

Remove the row

Column: 1

Abeno Harukas

Column: 2

Abeno Harukas Osaka

Column: 3

Abeno Harukas Osaka

Umeda Sky Building

Remove the row

Column: 1

Umeda Sky Building

Column: 2

Impressionnant gratte-ciel à deux tours reliées par une plateforme d’observation, le Umeda Sky Building est présenté comme un incontournable d’Osaka pour son incroyable vue panoramique sur la ville.

Élu parmi les 20 meilleurs buildings du monde par le magazine Times, il est notamment prisé pour son cadre romantique (cf. Kanpaï).

Le tarif de 1 500 yens (environ 12,5 euros) peu en décourager certains, et je le comprends puisque ce fut mon cas, mais il paraît que la vue est vraiment sympathique.

Vous pouvez aussi tout simplement faire le déplacement pour l’observer de loin, comme nous l’avons fait, puisque le building reste tout de même très impressionnant, et en profiter pour découvrir l’incroyable vue gratuite sur Osaka depuis le Grand Front Osaka (présenté plus bas), qui se trouve juste à côté du Umeda Sky Building.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’Umeda Sky Building, je vous laisse avec le site officiel.

Shi Tennō-ji

Le Shi Tenno-ji est le seul temple que nous avons visité à Osaka.

Il est l’un des plus vieux temples du Japon. Très peu fréquenté par les touristes, le Shi Tenno-ji est un lieu très calme où l’on visite tranquillement les lieux en nous baladant dans l’enceinte du temple, et en admirant les dizaines de tortues des jardins.

Ce que j’ai beaucoup aimé au Shi Tenno-ji est son cadre : niché en plein quartier populaire, le temple se dresse timidement entre buildings et petites maisons aux façades parfois délabrées.

Vous avez sans aucun doute déjà entendu cette fameuse phrase « le Japon : entre tradition et modernité », qui commence à en gaver plus d’un (moi la première), mais pour le coup c’est vraiment au Shi Tenno-ji que j’ai ressenti ça.

Shi Tennō-ji

Remove the row

Column: 1

Shi Tennō-ji

Column: 2

Shi Tennō-ji

Grand Front Osaka

Ah le Grand Front Osaka, c’est sans aucun doute le lieu qui m’a le plus mis en difficulté !

Composé de deux immenses tours, ce building est un impressionnant centre commercial où se coutoient magasins, restaurants, bureaux d’entreprises, théâtre, hôtel et bien d’autres. C’est le plus grand complexe commercial d’Osaka et il est si grand que nous nous y sommes tout simplement perdus.

C’est grâce à ma copine Discoverin (qui a supporté mon agacement) que nous avons pu trouver les plateformes d’observations gratuites, qui sont bien mal indiquées. Comme quoi, même si j’ai survécu à 3 mois au Japon sans parler ni japonais ni anglais, les capacités linguistiques de Discoverin nous ont bien aidé sur ce coup-là, car nous étions à deux doigts d’abandonner.

Et malheureusement, je vais être une très mauvaise blogueuse voyage sur ce coup-là : je ne me souviens plus du tout comment on y accède, je ne peux donc pas vous guider ! Je vous encourage donc à aller demander de l’aide directement à l’accueil, vous en trouverez au rez-de-chaussé des deux tours, car la vue en vaut clairement le coup !

Remove the row

Column: 1

Grand Front Osaka

Column: 2

Grand Front Osaka

Column: 3

Grand Front Osaka

Denden Town

Remove the row

Column: 1

Denden Town Osaka

Column: 2

Denden Town est le Akihabara de Tokyo : quartier otaku, ou geek dans notre langage, Denden Town est bien moins impressionnant et connu que son voisin de la capitale.

Si vous aimez la culture de l’animation japonaise, des jeux vidéo et des jeux de cartes, ne ratez pas l’occasion de faire de bonnes, très bonnes affaires à Denden Town.

C’est dans ce quartier que j’ai fait les meilleures trouvailles en termes de goodies dans les magasins de seconde main, et pourtant croyez-moi j’ai poncé jusqu’à la moelle les quartiers otakus de Yokohama, Kobe, Hiroshima et de Tokyo.

Denden Town a été l’un de mes quartiers otakus préférés car on y trouve facilement de tout et qu’on ne s’y sent pas du tout oppressé.

La fréquentation y étant assez limitée, on s’y promène facilement sans pression, là où Akihabara entraîne par un rythme effréné, Denden Town, lui, permet de faire ses emplettes en traversant tour à tour rues animées et ruelles désertées.

City-guide Osaka

Où dormir à Osaka ?

Le logement que j’ai déniché à Osaka est sans doute l’un des meilleurs hébergements que j’ai eu l’occasion de tester au Japon, et la raison en est toute simple : ce fut le meilleur rapport qualité/prix.

Nous avons logé au Osaka Awaza Nishi-Shinsaibashi Hotel Apartment : un petit appartement avec cuisine, salle de bain (machine à laver avec dosettes offertes, ça c’est très cool sur un long voyage !) et un lit confortable (chose rare au Japon !) à 5 minutes à pied du métro desservi par deux lignes majeures du réseau, le tout pour 160 les 4 nuits soit 17,5 euros par nuit par personne. Ce qui est un tout petit prix pour le Japon.

Hormis l’aspect économique, j’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir un appartement. Avec plus d’un mois de voyage dans les pattes, avoir un « petit chez soi » est plus qu’appréciable, et nous a fait beaucoup de bien.

En bref, un hébergement que je vous recommande à 100% pour ses aspects économique et pratique.

Où manger à Osaka ?

Comme Tokyo ou Kyoto, vous aurez largement l’embarras du choix à Osaka, notamment à Dontobori et au marché de Kuromon.

A Dontobori, nous avons mangé dans un petit bar très typique, mais malheureusement je ne retrouve plus ni le nom ni l’adresse. Je ne peux donc que vous conseiller de ne pas vous jeter sur le premier restaurant venu, car il y en a vraiment des tonnes, et de privilégier les petites enseignes cachées dans les rues adjacentes plutôt que les restaurants qui sont sur la rue principale.

Au marché de Kuromon, je vous conseille de goûter au onigiri burger de Onigiri Burger Kuromon Ichiba Main Store. Ce n’est pas très cher et c’est vraiment très bon, ça change des onigiris classiques. Je ne sais pas si l’offre est permanente, mais lorsque nous y sommes allés il suffisait de poster une photo sur instagram avec leur hashtag pour avoir une boisson chaude gratuite, qui était, elle aussi, très bonne. Après avoir mangé un ou deux onigiris burgers, je vous conseille de continuer votre chemin dans le marché de Kuromon pour finir votre repas par un mochi. Le combo est parfait !

Pour les amateurs d’okonomiyaki, vous pouvez retrouver à Osaka une chaîne de restaurant très réputée : Fugetsu. Les okonomiyakis sont préparés sous vos yeux, et la carte vous propose un large choix. J’y ai goûter mes premiers okonomiyaki au mochi et c’était une vraie tuerie. Merci une nouvelle fois à Discoverin pour cette bonne adresse et ce beau moment de partage en ta compagnie !

Fugetsu Osaka que faire 3 jours

Comment se déplacer à Osaka ?

A l’inverse de Kyoto où les déplacements sont pénibles, Osaka est très bien desservie et tout se fait facilement en métro.

Il y a tout un tas de pass offrant chacun des avantages différents. A vous de prendre connaissance de la liste et de choisir votre pass en fonction de vos besoins.

Pour notre part, nous avons pris le pass le plus simple : le pass Enjoy Eco Card à 800 yens (environ 6,5 euros) la journée, tarif qui descend 600 yens (environ 5 euros) le week-end et les jours fériés, qui donne un accès illimité aux bus et aux métros. Ce pass s’achète directement aux bornes dans les stations de métro.

Pour vous déplacer, rien de plus simple que d’utiliser Google Maps sur place.

Osaka en 3 jours : le bilan

Osaka fut une très belle découverte, et je suis certaine d’y retourner un jour.

Si la péninsule d’Izu fut l’un de mes coups de cœur en termes de paysage, Osaka est clairement mon gros coup de cœur en terme d’urbanisation. J’ai beau adoré Tokyo, Osaka a ce petit quelque chose qui fait la différence.

Je trouve cela très dommage qu’Osaka soit si peu mise en valeur. Souvent dénigrée face à Kyoto, Osaka est rarement la destination qui fait rêver les futurs voyageurs au Japon.

Et pourtant, je trouve cette ville très intéressante par tous ces aspects : étant la capitale économique du Kansai, Osaka est bien évidemment une ville où se trouvent de quartiers d’entreprises sans intérêts pour les touristes ; mais à côté de cela, le château d’Osaka, Dontobori, Shinsekai et pleins d’autres lieux viennent mélanger la tradition japonaise avec leur culture de l’extravagance, si peu mise en évidence ailleurs.

Osaka est une petite Tokyo, un peu plus occidentalisée que cette dernière, et très loin des coutumes japonaises très carrées. On y apprécie les mêmes choses qu’à Tokyo, et on y rajoute un plaisir de tranquillité moins présent qu’à la capitale.

Il y a tant de choses à faire que ces 3 jours à Osaka ont été bien trop rapides. Je vous conseillerais d’y consacrer plus de temps pour réellement en profiter.

Remove the row

Column: 1

Osaka que faire 3 jours

Column: 2

Osaka que faire 3 jours

Et vous, vous êtes déjà allés à Osaka ?
Si oui, quels sont vos incontournables à faire en 3 jours à Osaka ?

Si vous n’y êtes jamais allés, est-ce une ville qui vous tente ? 

4 commentaires

  1. 30 septembre 2019 / 16 h 23 min

    Heeey !
    Je passe en coup de vent avant de retourner à mes cours pour répondre à ton interrogation concernant le Grand Front Osaka, et merci pour la mention t’es trop choue ♥

    De mémoire, l’accès se fait par le grand hall d’entrée. Il y a un ascenseur en face d’une boutique (un peu caché) qui mène aux fameux jardins qu’on a vu, je crois que c’était au 11ème étage? Tu sais quoi j’irai faire mon enquête et je te redirai ça 🙂

    Je repasserai quand j’aurai lu l’article en entier ahah !

    • 2 octobre 2019 / 11 h 49 min

      Ahah merci à toi ! Je t’avoue que je n’en ai aucuns souvenirs. Il faut dire qu’on a tellement tourné en rond avant d’être guidé que je n’avais plus aucune orientation ^^

  2. 9 octobre 2019 / 13 h 54 min

    J’avoue qu’en Asie, le Japon n’est pas le pays qui m’attire le plus (je dois sans doute avoir tord quand je vois le nombre de personnes littéralement amoureuses de ce pays haha) mais Osaka a l’air d’être une ville à part, entre culture et extravagance japonaise 🙂 Les photos de nourritures donnent très très envie par contre ! Merci pour ce partage !

    • 11 octobre 2019 / 10 h 01 min

      C’est vrai qu’on est nombreux à adorer le Japon ! Et pour le coup Osaka est clairement une belle ville à l’image de ce pays. Si tu vas un jour au Japon n’hésites pas à passer par Osaka 😉

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.