Préfecture de Tokushima : que faire ? De Nagoro à la vallée d’Iya

Préfecture de Tokushima : que faire ? De Nagoro à la vallée d’Iya

Remove the row

Column: 1

La préfecture de Tokushima fut la toute première préfecture que nous avons découvert sur l’île de Shikoku.

Si vous arrivez depuis Kobe, ce sera également votre première étape.

Principalement connue pour la vallée d’Iya et les tourbillons de Naruto, la préfecture de Tokushima est généralement le point de départ du fameux pèlerinage de Shikoku.

C’est dans cette préfecture que nous avons passé le plus de temps parmi les différentes préfectures de Shikoku.

Nous sommes arrivés, comme d’habitude, sans savoir à quoi s’attendre si ce n’est que l’on souhaitait absolument voir le mystérieux village de Nagoro.

Et nous avons découvert une préfecture riche et diversifiée que nous avons adoré dans laquelle je vous emmène aujourd’hui.

Column: 2

Carte tokushima Japon

Lincun — 国土交通省 国土数値情報(行政区域)

Comme d’habitude : je présente ici rapidement les différents spots, et chacun fera l’objet d’un article plus détaillé plus tard (à venir).

Que faire dans la préfecture de Tokushima ?

Les tourbillons Naruto

Remove the row

Column: 1

les tourbillons de naruto

Column: 2

Les tourbillons Naruto sont d’impressionnants tourbillons qui se forment dans le détroit de Naruto grâce à la rencontre de la mer intérieure du Japon et de l’océan pacifique.

Visibles depuis Awaji et depuis Shikoku, je vous les présente ici car le meilleur point de vue se situe, selon moi, du côté de Shikoku.

Vous avez le choix entre le parc Naruto, où vous pourrez à la fois prendre un peu de hauteur et vous approchez, et le pont Ōnaruto où vous trouverez une passerelle piétonne. Le parc est gratuit, la passerelle coûte 510 yens.

Le phénomène prend de l’ampleur au gré des marées. Il y a donc des horaires où les tourbillons de Naruto sont très impressionnants, et d’autres où ils sont à peine perceptibles. Pour optimiser votre visite, vous pouvez consulter les horaires sur le site officiel.

Malheureusement pour nous, nous n’avons pas pu profiter du spectacle à son apogée car nous n’avions pas eu connaissance des horaires. Je ne pourrais donc pas plus détailler que cela et je vous laisse en savoir plus avec l’article de Fait au Japon.

Mima

Remove the row

Column: 1

Mima est un petit village traditionnel dans lequel nous avons logé le temps d’une petite nuit de repos bien méritée après plus d’un mois et demi de vadrouille.

Nous n’aurions surement jamais découvert ce village si l’auberge dégotée sur Airbnb ne s’y trouvait pas.

Et ce fut une très belle découverte. Un peu comme Uchiko et Ozu dans la préfecture d’Ehime, Mima possède un quartier historique très bien conservé, le Udatsu Townscape.

Avec sa vue sur les montagnes avoisinantes et, plus loin, la petite rivière traversante, on se croirait dans un manga.

De quoi ravir les fans comme moi !

Column: 2

Préfecture Tokushima Mima

Comme d’habitude, il n’y a personne sur place. Les seuls individus que nous avons croisés sont les locaux, majoritairement des écoliers en vélo, en train de faire un raid sur Pokémon Go.

Un grand calme pour un magnifique coucher de soleil sur le quartier traditionnel de Mima : un moment gravé !

Awanodochu

Remove the row

Column: 1

Préfecture Tokushima Awanodochu

Column: 2

Awanodochu est LE plus beau spot que nous ayons trouvé comme ça sur la route, au hasard, en nous dirigeant vers Mima.

Aucune indication sur les différents sites consultés ni même sur les brochures touristiques, simplement un petit panneau routier « The Awa Earth Pillars » qui attire notre attention ; et nous voilà devant l’un des spectacles auquel je m’attendais le moins en venant au Japon.

Un peu comme les Dunes de Tottori, Awanodochu est un spot naturel inattendu.

Mais ici, contraire à Tottori, il n’y a personne. Le site est particulièrement méconnu. Eh oui, les joies de Shikoku !

Vallée d’Iya

Remove the row

Column: 1

Réputée pour la beauté de ses paysages, la vallée d’Iya se situe au pied du Mont Tsurugi.

Coin très reculé du Japon, la vallée d’Iya est le parfait exemple de ce que l’on trouve à Shikoku : des routes sinueuses, de grands arbres aux multiples couleurs et des montagnes de tous les côtés.

Pour ceux qui lisent/regardent L’attaque des titans : sachez que l’auteur a été inspiré dans son enfance par un environnement similaire à celui-ci. Il vivait dans un petit village entouré de plusieurs montagnes, sans savoir ce qui s’y trouvaient de l’autre côté, ce qui l’a amené à développer des peurs sur ce qu’il pouvait y avoir.

C’est effectivement ce que l’on ressent dans la vallée d’Iya : une crainte inexpliquée couplée à une curiosité grandissante. On se sent tout petit, minuscule dans cette immense forêt sans fin.

Column: 2

Vallée d'Iya

Il y a tout un tas de choses à faire et à voir dans la vallée d’Iya.

Vous y trouverez d’ailleurs les deux autres spots dont je vous parle ci-dessus : Nagoro et Oku-Iya Niju Kazura Bashi.

Nagoro

Remove the row

Column: 1

Nagoro

Column: 2

Vous avez sans doute déjà entendu parler du village de Nagoro, sans forcément savoir qu’il se trouve dans la préfecture de Tokushima à Shikoku.

Ce village est tristement célèbre pour ses habitants : des poupées à taille humaine qui peuplent les commerces, les rues et l’école du village, à la place de réels êtres humains.

Je reviendrais dans l’article dédié à Nagoro sur son histoire et la créatrice de ses poupées. Dans cet article, je vais simplement vous parler de mon ressenti : le village de Nagoro est à la fois intriguant et mélancolique.

Si au début nous étions un peu déboussolés, avec des réactions exagérées du type « Ah ça fait peur ! », il nous a suffi de passer quelques temps à observer de près toutes ses poupées, leur position et leur environnement pour ressentir une tristesse infinie.

Le village de Nagoro est, bizarrement, l’un des lieux que j’ai le plus aimé de l’île de Shikoku : il est dénonciateur, il est poignant, il est émouvant.

On n’en ressort pas indifférents.

Les ponts Oku Iya Niju-Kazura

Remove the row

Column: 1

Dans la vallée d’Iya se trouve un ensemble de 3 ponts en vignes très connus pour leur beauté et leur histoire : les ponts Oku Iya Niju-Kazura.

Si aujourd’hui ils sont renforcés à coup de câbles, ces ponts ont été initialement construits tout en lierre tressé pour une seule et bonne raison : la possibilité d’empêcher l’ennemi de pénétrer les terres en coupant le pont !

Construit il y a plus de 800 ans, les ponts Oky Iya Niju-Kazura sont une grande activité touristique de la préfecture de Tokushima.

Il peut donc y avoir « du monde » sur place en comparaison avec d’autres sites comme Nagoro ou Awanodochu, mais cela reste tout de même très agréable, et le spot est vraiment très beau, avec une pointe de féerie, entre les ponts, la vallée d’Iya et la rivière d’Iya.

Attention aux personnes sujettes au vertige : j’y suis allée en mode yolo, et je me suis retrouvée tétanisée en plein milieu du chemin ! C’est assez impressionnant.

Column: 2

Oku-Iya Niju Kazura Bashi

Et ensuite ?

Comme j’aime le répéter : il y a vraiment tout un tas de choses à faire au Japon, et la préfecture de Tokushima ne déroge pas à la règle.

Voici donc quelques pistes de recherches pour compléter votre itinéraire dans la préfecture de Tokushima :

Et pleins d’autres idées sur Discover Tokushima.

La préfecture de Tokushima : nos premiers pas à Shikoku

La préfecture de Tokushima est, à mon sens, la plus diversifiée de Shikoku. Du moins ce fut le cas au sein de notre itinéraire.

Paysages inattendus, petits villages désertés et constructions humaines impressionnantes, on est ici dans un coin reculé du Japon.

J’ai beaucoup aimé cette préfecture que je vous recommande vivement de découvrir.

Comme à chaque fois : je pense sincèrement y revenir un jour, du moins je l’espère !

Préfecture Tokushima Nagoro

Et vous, vous avez déjà découvert la préfecture de Tokushima ? 
Si oui, quel a été votre itinéraire ? 
Si non, connaissiez-vous ces lieux avant la lecture de cet article ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.