TGV Max : arnaque ou véritable bon plan ?

TGV Max : arnaque ou véritable bon plan ?

En février 2017, la SNCF lançait un nouveau concept nommée TGV Max accompagné d’une promesse alléchante : « TGV illimité pour les 16-27 ans pour 79 euros par mois ! ».

A cette annonce, de multiples questions se sont soulevées quant au fonctionnement et au sérieux de cette offre.

Après 1 an d’utilisation de l’abonnement TGV Max, voici mon bilan. 

Au moment du lancement de TGV Max, mon compagnon venait tout juste de s’installer à Paris. Dans le but de le voir le plus souvent possible, je déboursais entre 250 et 300 euros par mois de billet de train Aix-Paris pour le voir simplement 2 week-end dans le mois.

C’était une dépense très importante car j’étais encore étudiante (mais même sans être étudiante, cela reste une grosse somme).

En mars 2017, je devais aller rejoindre mon compagnon à Paris en mars 2017, et cette fois la grande question était « comment je vais pouvoir me payer des billets de train pour voir ma famille et mes amis dans le sud ? » car en vivant à Paris avec un salaire de stagiaire de 536 euros par mois, il était clairement impossible que je puisse me payer des billets à ce prix là.

Quand j’ai appris l’annonce de TGV Max, je me suis dit « ça tombe tellement bien, mais ce n’est pas possible ! ». Et pourtant…

En un an, j’ai effectué :

  • 19 allers/retours Paris-Aix
  • 2 allers/retours Paris-Montpellier
  • 1 aller/retour Paris-Lyon
  • 1 aller/retour Paris-La Rochelle
  • 1 aller/retour Paris-Valence
  • 1 aller/retour Paris-Nantes
  • 1 aller/retour Paris-Lille
  • 1 aller/retour Paris-Cannes

Soit un total de 54 trajets.

La moyenne officielle du prix d’un billet de train, annoncée par la SNCF, est de 45 euros. Je n’ai malheureusement pas trouvé la moyenne d’un billet de train en week-end qui, à mon avis, doit être plus élevé.

Bref, si on prend cette moyenne pour le nombre de trajet que j’ai réalisé, cela me serait revenu à un total de 2 430 euros.

Avec TGV Max, sur cette année, je n’ai payé “que” 948 euros.

Soit une économie d’environs 1 482 euros !

Mais ce chiffre est à prendre à la légère. Tout d’abord car nous nous basons ici sur une moyenne, mais également car je n’aurais en réalité jamais réalisé tous ces trajets sans TGV Max. Et ce, pour la simple et bonne raison que TGV Max m’encourage à prendre le train : en payant un forfait par mois, je peux être amenée à réaliser des trajets simplement pour ne pas payer dans le vide. Par exemple, si ce mois-ci je n’ai initialement pas prévu de rentrer dans le sud ou de partir en week-end, je vais tout de même le faire car je vais me dire : « ce serait dommage de payer 79 euros pour rien ».

Alors concrètement, ai-je vraiment autant « gagné » ?

OUI.

Si je n’avais pas eu TGV Max, j’aurais continué à payer mes billets de train plein pot, et je ne serais donc pas rentrée si souvent dans le sud ce qui m’aurait couper de ma famille et mes amis. Au-delà de l’économie financière que TGV Max m’a permise, il y a aussi cette notion « d’encouragement au voyage » qui me plait dans ce programme.

Grâce à TGV Max, j’ai découvert les villes de La Rochelle et de Nantes, j’ai pu aller voir ma famille à Montpellier et à Lille, j’ai pu organiser des week-end avec mes amis à Valence et à Lyon, et j’ai pu rentrer régulièrement à Aix pour voir mes parents et mes amis.

Avec TGV Max, je peux me dire « oh, et si ce week-end on allait en Bretagne ? ou peut-être bien en Alsace ? ». Je peux voyager librement et au même coût quelque soit le nombre de trajets réalisés.

« Alors si c’est si bien, pourquoi c’est autant critiqué ? »

Déjà parce que c’est la SNCF, et que râler sur la SNCF est la plus grande passion des français ahah.

Mais plus sérieusement, le « problème » de TGV Max réside dans les règles d’usages et certains dysfonctionnements du site :

  • Les billets TGV Max sont limités par train. 
  • Les billets ouvrent seulement un mois à l’avance. Si vous souhaitez un billet pour le vendredi 9 mars 2018, vous pouvez vous connecter à partir du mardi 6 février à 00:00 pour réserver votre billet. Or, les places TGV Max sont limitées. Sur les trajets Paris-Aix ou Paris-Lyon, vous pouvez être sûr que ce mardi 6 février à 00:02 il n’y a déjà plus de billets après 18h. Il faut donc être très vigilant, prévoir bien à l’avance que tel week-end vous souhaitez aller à tel endroit.
  • Vous pouvez réserver seulement 6 billets à la fois. Soit 3 aller-retour. Donc si vous souhaitez rentrer tous les week-end sur un même mois, vous ne pourrez pas. Et c’est assez contraignant.
  • Le site souffre d’un sérieux manque d’enquêtes utilisateurs et peut mener à des bugs très contraignants : si vous faites une réservation mais que vous n’allez pas au bout (que vous ne cliquez pas sur « valider »), la réservation reste 15 minutes dans votre compteur TGV Max pour vous le « réserver ». Sauf que : si vous faites un retour en arrière par exemple, vous ne pouvez pas revenir sur votre réservation (elle n’apparait pas sur le panier) et vous ne pouvez donc ni l’annuler ni la confirmer. Et votre réservation ne reste pas 15 minutes dans votre compteur mais bien plus. Cela peut aller jusqu’à plusieurs jours. Ce qui peut donc bloquer votre compteur et vous empêcher de réserver votre billet. 
  • Parfois, à l’ouverture des billets, selon le navigateur, le site peut ne pas vous afficher les billets TGV Max à 00h00 pile malgré plusieurs actualisation de la page. Malheureusement, le temps que le site se décide à afficher les billets, il n’y en a déjà plus de disponible à vos horaires….

Les erreurs à ne pas commettre

L’abonnement TGV Max annonce : “hors période de forte affluence”. Il faut entendre ici les week-end de pont et les vacances scolaires.

  • Si vous souhaitez partir pendant ces périodes-là, soyez très attentif sur le jour d’ouverture des billets et soyez sur le site à 00h00 pile. N’attendez pas le dernier moment, il y a de faibles chances que vous trouviez un billet.
  • Pour les vacances de Noël, il n’y a aucun TGV Max. De nombreux, très nombreux abonnés ont crié au scandale lorsqu’ils ont réalisé qu’il n’y aurait pas de TGV Max pendant les vacances de Noël. Je vais faire l’avocat du diable, mais il était tout à fait évident qu’il n’y aurait pas de TGV Max. Les vacances de Noël sont une véritable mine d’or pour la SNCF : les trains sont complets 1 mois à l’avance à des prix exorbitants. TGV Max ou pas, pour Noël vous devez faire comme tout le monde : attendre l’ouverture des billets et acheter au prix fort.

Les nouveautés 2018

Pour fêter le premier anniversaire de TGV Max, de nouvelles règles et promesses ont été annoncées :

  • La SNCF assure mettre régulièrement de nouvelles places TGV Max jusqu’au jour du départ du train. Il devrait donc être plus facile pour nous, abonnés, d’obtenir un billet qui nous convient sans avoir à attendre minuit le jour de l’ouverture.
  • Café et thé illimité ! (à condition d’en acheter un bien entendu)  Je ne l’ai jamais testé, mais je trouve ça vraiment sympa. Surtout pour les trains à 6h du matin, un petit café n’est pas de refus 😉
  • Dorénavant, une sanction est appliquée à ceux qui réservent sans voyager (et qui empêche donc d’autres personnes de prendre les places vacantes) : si vous n’annulez pas un trajet que vous n’effectuez pas 5 heures avant le départ, vous avez un carton jaune. Si vous cumulez deux cartons jaunes sur un même mois, votre compteur se bloque à 1 réservation pendant un mois. La sanction est très dure à mes yeux, mais tout à fait justifiée.

 

Bon à savoir :

  • Si vous avez un retard de plus de 30 minutes sur un train que vous avez réservé avec TGV Max, vous pouvez demander une compensation sur la plateforme G30 qui s’élèvera à hauteur de 5 euros. De 30 min à 1h de retard, la compensation est sous forme de bon de réduction. delà d’1h de retard, vous pouvez demander un virement sur votre compte bancaire.
  • Vous ne pouvez résilier votre abonnement qu’après 3 mois de souscription. La résiliation coûte 15 euros.
  • Le simulateur n’est pas actualisé en temps réel. Malheureusement, vous ne pouvez pas vous y fier…

 

En conclusion

Alors oui, vous l’aurez compris, je considère TGV Max comme un réel bon plan pour les voyageurs réguliers.

Je n’ai JAMAIS réussi à avoir un A/R Paris-Aix en dessous de 80 euros (hors Ouigo) même avec la réduction carte jeune. C’est-à-dire le prix de mon abonnement. Partant de ce constat, je suis déjà gagnante.

 

Êtes vous abonnés à l’offre TGV Max ? Si oui, qu’en pensez vous ?

Si non, qu’est-ce qui vous freine ?

Partages 0
Rokusan

12 Commentaires

  1. 13 février 2018 / 20 h 04 min

    Mais c’est super comme idée d’article ça, Roxane ! Ça devrait en aider plus d’un =)
    Moi perso j’aime bien les retours d’expérience, haha.

    • Rokusan
      14 février 2018 / 21 h 50 min

      Merci Florine ! 🙂 Tiens d’ailleurs tu as souscrit toi ou pas ? En étant à Toulouse j’espère que tu ne paies pas tes billets plein pot :p

  2. 16 février 2018 / 23 h 33 min

    j suis trop vieille et hors de cible
    j ai eu des promos sncf c comme ça que j ai pu aller à Arras et Amiens pr 30 et 20 euros aller retour

    • Rokusan
      19 février 2018 / 21 h 52 min

      En effet ce n’est vraiment pas cher pour des A/R en train ! Belle promo 😉

  3. 17 février 2018 / 13 h 10 min

    “Déjà parce que c’est la SNCF, et que râler sur la SNCF est la plus grande passion des français ahah.” mdrrr c’est exactement ça !
    Ca a l’air plutôt intéressant comme abonnement pour les voyageurs réguliers comme toi.
    C’est vrai que c’est comme prendre un abonnement au cinéma, ça te pousse aussi à y aller car tu payes chaque mois. Un peu dommage par contre pour les points négatifs, c’est quand même une bonne somme à dépenser et je suppose que les clients s’attendent à plus de flexibilité. 🙂

    • Rokusan
      19 février 2018 / 21 h 56 min

      Oui c’est vrai que les points négatifs sont très critiquables, surtout que ça peut donner lieu à des situations vraiment gênantes (ex : mon copain n’était pas allé au bout d’une réservation sans faire attention, et son compteur lui indiquait le trajet comme étant confirmé. Il a donc pris le train, mais sans billet ! Heureusement que les contrôleurs ont été compréhensifs.) Mais en soit je trouve que le gain d’argent est tellement énorme que j’ai du mal à m’en plaindre ! Bon, j’avoue que lorsque mon navigateur ne m’affiche pas les billets à minuit pile, là par contre tous les voisins m’entendent râler ahah

  4. 18 février 2018 / 12 h 38 min

    C’est cool d’avoir un retour d’expérience sur cette abonnement récent, je le vois un peu comme un Interflix Made In France. Et je te rejoins quand tu dis qu’il pousse les jeunes à voyager et découvrir la France. Ma meilleure amie et mon copain ont cette abonnement et c’est vrai qu’ils ne posent plus trop de questions quand ils veulent aller à droite à gauche.

    • Rokusan
      19 février 2018 / 21 h 58 min

      Je ne connaissais pas Interflix, tu viens de me faire découvrir un truc qui me plait bien ! Merci 😉 Et oui c’est vraiment avantageux pour voyager régulièrement et se permettre des petits week-end par ci par là 🙂

  5. 26 février 2018 / 23 h 48 min

    Chouette article sur ton retour je ne savais pas du tout que cette offre existait dommage car maintenant j’ai 28 ans mdr. Mais c’est vrai que si on fait beaucoup de trajets ça peut être vachement intéressant. On râle beaucoup de la SNCF, notre passion mais franchement quand je suis allé en Chine, j’ai compris une chose, c’est qu’on est pas si mal loti. La bas, c’est a peu prés entre 5 et 8h de train pour 348 km de trajet. Perpignan Paris (848km) on en a pour 5 heures de train. Je trouve que malgré tout on est pas trop mal loti haha.

    • Rokusan
      27 février 2018 / 13 h 32 min

      Ah oui tu rates tout juste l’offre ! C’est vraiment dommage qu’il y ait une limite d’âge… Comme si à partir de 27 ans tu avais forcément de l’argent !
      Et oui je suis totalement d’accord avec toi, on a quand même beaucoup de train et ils sont rapides (si on oublie les retards). Leur plus grand problème c’est la communication… Ils ont vraiment du mal à gérer les aléas !

  6. 1 mars 2018 / 18 h 34 min

    Tant mieux si tu as réussi à avoir des billets régulièrement ! Mais j’ai l’impression / entendu que ce n’est pas si simple !
    En tout cas avec l’abonnement, tu n’auras plus d’excuse pour aller découvrir l’Alsace, la Bretagne (un peu plus loin sur un WE, certes), et tous les autres beaux coins qu’on a en France 😉

    • Rokusan
      3 mars 2018 / 13 h 07 min

      La seule solution pour avoir des billets régulièrement est de jouer le jeu du programme : prévoir en avance et réserver au moment de l’ouverture des billets. Tout dépend bien entendu de la destination. Il y a des villes où c’est plus simple que d’autres ! Si on s’y prend au dernier moment, ça devient vite plus compliqué en effet !
      Comme tu dis, je n’ai plus d’excuses ! Je pense d’ailleurs commencer par Rennes dès l’arrivée des beaux jours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *