Conseils et budget pour une semaine en Corse

Conseils et budget pour une semaine en Corse

Quel budget prévoir pour une semaine en Corse en novembre ?

Il y a 2 mois je vous présentais mon itinéraire pour une semaine en Corse en novembre. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que tous mes voyages font l’objet de minimum 2 articles : l’un sur l’itinéraire, l’autre sur le budget. Alors pour ne pas déroger à la règle, je vous présente ici mon budget pour une semaine en Corse au mois de novembre.

Contrairement aux précédents budgets que j’ai pu vous présenter où nous avions relativement fait attention à nos dépenses, celui-ci n’a été soumis à aucunes restrictions. Cela faisait presque 2 ans que nous n’avions pas voyagé, alors nous ne nous sommes pas limités et nous n’avons pas chercher à économiser ou à faire attention à nos dépenses.

Aussi, nous avons voyager avec notre chienne. Il faut donc prendre cette variable en compte puisque cela a plusieurs impacts : nous n’avons pas eu d’autres choix que de prendre le bateau et nous avons été limités au niveau des logements.

Ceci étant dit, c’est le moment des comptes !

Budget pour une semaine en Corse en novembre

Comment rejoindre la Corse ?

L’avion et le bateau sont les deux options possibles pour rejoindre la Corse. Selon le lieu de résidence, l’un sera forcément plus avantageux que l’autre.

Habitant dans le sud de la France, le bateau était bien évidemment pour nous la meilleure option : ce moyen de transport nous permettait de voyager avec notre chienne et d’embarquer avec nous la voiture, ce qui nous a permis de ne pas avoir à en louer une sur place. Ce sont d’ailleurs pour toutes ces raisons que nous avons choisi la Corse comme destination.

Remove the row

Column: 1

corsica ferries chien cabine

Column: 2

3 compagnies desservent la Corse depuis le continent : Corsica Linéa, La Méridoniale et Corsica Ferries. Ces 3 compagnies acceptent les animaux, mais seulement une permet de voyager en cabine avec son chien : Corsica Ferries.

En effet, les deux autres compagnies imposent de laisser son chien dans le véhicule ou en chenil. Sachant que la traversée dure plus de 10 heures, il était impensable pour nous que notre chienne soit enfermée.

Nous avons donc choisi Corsica Ferries au départ de Toulon avec Bastia pour arrivée. Pour le retour, nous sommes repartis d’Ajaccio.

Pour ce trajet aller-retour, nous avons payé 326 euros pour 2 personnes et un chien en cabine avec hublot, plus la voiture.

Il faut également rajouter les frais de déplacement entre chez nous et le port, qui s’élève à environ 37 euros A/R, essence et péages compris.

Où dormir en Corse ?

Pour ce séjour en Corse où nous avons rejoins Ajaccio depuis Bastia, nous avons choisi 2 points de chute : un à Bastia et un non loin de Corte. L’idée étant de vagabonder les premiers jours sur la partie nord de l’île puis de se déplacer vers le centre avant de repartir depuis Ajaccio.

Du côté de Bastia, nous avons logé au Mercure Hotel & Spa Bastia Biguglia qui se trouve hors du centre-ville. Nous avons payé 265 euros pour 3 nuits, plus 60 euros de supplément pour la chienne (20 euros par jour). Autant j’ai trouvé les nuits au juste prix pour la qualité de l’hébergement (chambre spacieuse, spa, bonne literie etc.), autant le tarif du supplément m’est quelque peu resté au travers de la gorge…

Du côté de Corte, nous avons logé à la Villa Praesidio qui se trouve exactement dans le village de Riventosa. Pas de supplément pour la chienne cette fois-ci. Nous avons payés 360 euros pour 4 nuits, petit déjeuner inclus.

Le total de l’hébergement s’élève donc à 612 euros pour 7 nuits pour 2 personnes.

Où manger en Corse ?

S’il y a bien une chose qui nous a particulièrement étonné en Corse, c’est que tous les restaurants sont extrêmement bien notés. Très rares sont ceux qui affichent des notes moyennes.

Au début, nous avons tout simplement pensé que tout était très bon ; mais quand nous nous sommes rendus dans un restaurant noté 4,8/10 sur Google et que nous avons réalisé que celui-ci était un parfait candidat pour Cauchemars en cuisine, on a commencé à fortement douter des avis que l’on pouvait trouver…

Alors voici ici une petite sélection de restaurants que nous avons particulièrement aimé :

  • La Maison de la Bottarga à Bastia, qui propose d’excellentes pâtes et gnocchis. Comptez dans les 16 euros le plat.
  • L’épicerie U Paisanu à Bastia également, que je vous recommande chaudement. Une petite épicerie de produits artisanaux qui ne paye pas de mines de l’extérieur mais qui cache une petite salle à l’étage où l’on peut déguster des plateaux de charcuteries et de fromages. Comptez pour le un plateau de charcuteries/fromages à se partager.
  • L’épicerie Terra di Catoni à Erbalunga qui propose elle aussi d’excellentes pâtes. Ce fut le meilleur rapport qualité/prix du séjour, et les carbonara étaient délicieuses ! Comptez dans les 12 euros l’assiette de pâtes bien généreuse.
  • La pizzeria La Locomotive à Corte, très certainement notre coup de cœur du séjour. Des pizzas classiques ou originales, au choix, mais toutes succulentes avec une pâte comme je les aime, c’est-à-dire à épaisse et à la fois croustillante et moelleuse ! Comptez entre 9 et 15 euros la pizza. Si je ne devais vous conseiller qu’un restaurant, ce serait celui-ci.

Pour ce qui est de notre budget alimentation, je dois avouer que nous nous sommes plutôt fait plaisir et que nous avons à chaque fois accompagnés nos plats par du vin et un dessert, donc les notes étaient souvent assez salées.

En revanche, nous avons limité les restaurants après avoir quitté Bastia. D’abord parce que ça commençait à devenir onéreux, ensuite parce que c’était plus pratique par rapport à nos programmes de faire des sandwichs ou de grignoter.

Mais de manière générale, je peux dire que l’alimentation a été la plus grosse source de dépense de notre budget. Où que l’on soit en France, manger dehors toute une semaine revient rapidement cher…

Sans pouvoir être extrêmement précise (car il y a surement des notes qui m’ont échappés) j’estime que nous avons dépensé environ 700 euros à 2 pour une semaine en Corse.

Que faire en Corse ?

Absolument aucune des activités que nous avons fait en Corse n’était payante. Il y a certainement des choses à faire ci et là où il faut payer, mais l’on peut tout à fait voyager en Corse sans faire d’activités payantes. Comme notre temps a été partagé entre des visites de villes et des randonnées, nous n’avons pas eu besoin de dépenser quoi que ce soit.

En revanche, je peux intégrer ici les dépenses liées à nos déplacements qui nous ont permis de sillonner une petite partie de l’île.

Comme nous sommes arrivés en Corse avec notre voiture, pas besoin de location ! Et ça, il faut le dire, c’est un sacré avantage. En revanche, il a bien fallut payer l’essence.

Pour réaliser notre itinéraire de Bastia à Ajaccio, en passant par L’île Rousse, le Cap Corse ou encore Corte (lien détaillant tout notre parcours disponible en introduction), nous avons consommer un peu plus d’un plein et demi, avec une moyenne de 5L/100. Les prix de l’essence pendant notre passage sur l’île oscillant entre 1,76 et 1,79 euros le litre (oui, ça pique, fort), on peut dire que nous avons dépensé dans les 75 euros d’essence.

Budget total pour une semaine en Corse en novembre

  • A/R chez nous – Toulon : environ 37 euros
  • A/R Continent-Corse : 326 euros bateaux pour 2 personnes, un chien et une voiture
  • Logement : 612 euros pour 7 nuits (dont 3 nuits avec un supplément pour la chienne)
  • Alimentation : environ 700 euros
  • Déplacement : environ 75 euros d’essence

Ce qui fait un budget total d’environ 1750 euros à 2, soit environ 875 euros personne pour une semaine en Corse en novembre.

Attention, ne sont pas comptées ici les dépenses personnelles telles que les souvenirs. Cette dépense est beaucoup plus subjective que celles présentées ici, alors je fais le choix de ne pas la partager.

La Corse en novembre : bon à savoir

  • S’il y a bien une chose à laquelle on ne s’attendait pas, c’est l’économie que nous avons réalisé sur les stationnements. En venant en Corse au mois de novembre, tous les parkings d’habitude payants étaient gratuits. Ça peut paraitre anodin dis comme ça, mais quand on enchaîne les coins touristiques la note peut rapidement grimper en pleine saison.
  • Nous avons en revanche était confrontés à un problème de taille : la saison étant basse, la grande majorité des restaurants et des épiceries était fermée. Nos choix étaient donc très restreins, et c’était assez frustrant. Du côté de Saint-Florent, par exemple, il n’y avait que 5 restaurants d’ouverts à l’heure du déjeuner.
  • Le budget que je vous partage ici est à titre indicatif. Il est important de retenir que nous avons voyagé avec notre chienne, ce qui nous a augmenté certaines dépenses comme la traversée et l’hébergement, et que nous nous sommes vraiment lâchés sur les restaurants. Vous pouvez donc très facilement avoir un budget bien moindre que le notre.

Et vous, quels sont vos conseils pour réduire le budget pour une semaine en Corse ?
Avez-vous des bons plans à nous partager ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.