TGVmax : bilan et avis après 2 ans d’utilisation

TGVmax : bilan et avis après 2 ans d’utilisation

L’avis des consommateurs de TGVmax est un sujet qui semble vous intéresser : vous êtes des dizaines à découvrir ce blog via mon premier article sur TGVmax chaque jour. Ce dernier comptabilise plus de 10 000 vues à lui tout seul !

Il me semblait donc intéressant et pertinent de vous faire mon bilan après 2 ans d’abonnement à TGVmax pour vous donner mon avis en toute sincérité.

Car oui, ça y est, je quitte le navire.

Non pas que le service m’ait déçu, loin de là et vous le comprendrez assez rapidement. (Spoil : mon avis sur TGVmax est très positif !)

J’ai tout simplement pris la décision de quitter la France quelques mois pour parcourir l’Asie, en commençant par 3 mois au Japon. TGVmax ne m’est donc plus d’aucune utilité.

Mais après m’être servi de TGVmax pendant 2 ans pile, je tenais à écrire un nouvel article sur le sujet pour vous partager mon avis et mon expérience avec TGVmax ; dans l’espoir que cela vous permette de savoir si oui ou non, le service TGVmax répondra à vos attentes.

Si vous découvrez ce blog via cet article et que vous n’êtes pas encore très au point sur le concept de l’abonnement TGVmax, je vous conseille de lire en premier lieu l’article TGVmax : arnaque ou véritable bon plan ? avant de commencer la lecture de ce second article sur TGVmax qui ne présentera pas le concept mais seulement mon utilisation et mon avis.

Quelle était mon utilisation de TGVmax ?

J’ai d’abord souscrit à l’abonnement TGVmax pour réaliser le trajet Paris-Aix le plus souvent possible.

Originaire d’Aix-en-Provence, je suis allée faire mon stage de fin d’études à Paris puis j’y suis finalement restée 2 ans.

Pendant ces 2 années, j’ai réalisé un total de 26 A/R entre Paris et Aix-en-Provence, essentiellement le week-end.

En dehors de cette utilisation première, je me suis également servie de TGVmax pour rejoindre de la famille ou des amis dispersés en France pendant le week-end. J’ai également pu m’offrir un Tour de France avec TGVmax grâce à cet abonnement pendant des temps libres.

Vous l’aurez donc compris : mon utilisation de TGVmax était essentiellement le week-end avec un départ soit le vendredi soir après 18h soit le samedi matin et un retour soit le dimanche soir soit le lundi matin, selon les places disponibles.

Est-ce que je trouvais facilement des places disponibles ?

Oui et non.

Tout dépend du trajet et de la période choisie (vacances scolaires ou hors vacances scolaires). Et le trajet Paris – Aix n’est pas toujours évident. J’ai eu de bonnes comme de mauvaises surprises.

Il m’est arrivé de trouver des billets la veille au soir, au dernier moment. Comme il m’est arrivé de ne rien trouver un mois à l’avance dès l’ouverture des billets.

Plusieurs solutions s’offrent à nous dans ces moments-là :

  • Regarder s’il y a des disponibilités dans les gares aux alentours (ex : Marne la Vallé pour Paris / Avignon ou Marseille pour Aix). Souvent, cette première solution fonctionne plutôt bien. Je suis d’accord pour dire que ce n’est pas le plus pratique, mais cela permet tout de même de pouvoir prendre son billet dans le cadre de l’abonnement TGVmax et de ne pas avoir besoin d’acheter un billet plein pot.
  • Vérifier tous les jours si des places se libèrent sur le trajet choisi. C’est une option dangereuse, mais qui peut être couplée avec la première. Je m’explique : si je ne trouvais pas de places disponibles pour Paris – Aix, je me rabattais sur un Marne la Vallé – Aix et je vérifiais tous les jours si une place se libérait sur le trajet Paris – Aix. Si une place se libérait, j’annulais mon premier billet et je prenais celui-ci. Si ce n’était pas le cas, j’avais tout de même un billet pour réaliser mon trajet.

Beaucoup ont répondu à mon premier article en disant « le coup des billets au compte-goutte : je n’y crois pas ! ». C’est une erreur. J’ai trouvé un grand nombre de billet au dernier moment. Parfois je désespérais une semaine avant, puis 3 jours plus tard : en voilà un !

Bien entendu ce n’est pas toujours le cas. Il ne faut donc pas tout miser là-dessus.

Mais si vous couplez la technique du « je prend un billet qui me convient à moitié » avec la technique du « je vérifie tous les jours si un billet qui me convient mieux se libère », vous devriez trouver votre bonheur assez régulièrement (mais pas toujours ! J’insiste !).

Combien j’ai économisé en 2 ans grâce à TGVmax ?

Je vais reprendre le même calcul que celui réalisé dans mon premier article sur le sujet, mais en y intégrant l’ensemble des trajets que j’ai effectué pendant ces deux dernières années :

  • 26 Aller / Retour Paris – Aix
  • 3 Aller / Retour Paris – Narbonne
  • 2 Aller / Retour Paris – Lille
  • 1 Aller / Retour Paris – Toulouse
  • 1 Aller / Retour Paris – Cannes
  • 1 Aller / Retour Paris – Nantes
  • 1 Aller / Retour Paris – La Rochelle
  • 1 Aller / Retour Paris – Lyon
  • 1 Aller / Retour Paris – Valence
  • 1 Aller / Retour Paris – Montpellier
  • 1 Aller Paris – Nancy
  • 1 Aller Bordeaux – Paris
  • 1 Aller Toulouse – Bordeaux
  • 1 Aller Marseille – Toulouse
  • 1 Aller Lyon – Aix
  • 1 Aller Paris – Rennes
  • 1 Aller Avignon – Paris
  • 1 Aller Marne la vallée Chessy – Aix
  • 1 Aller Lille – Marne la vallée Chessy

Soit un total de 85 trajets (tous les A/R sont comptés comme 2 trajets).

La SNCF annonce un prix moyen de 49 euros par trajet en semaine. Ce tarif augmente le week-end, mais je n’ai pas trouvé de communication à ce sujet.

Nous allons donc nous baser sur 49 euros par trajet et le multiplier par 85. Nous obtenons le prix de 4 165 euros.

Maintenant, multiplions le coût de l’abonnement, 79 euros, par le nombre de mois souscrit, 24. Nous obtenons le prix de 1 896 euros.

Soit une économie réalisée de 2 269 euros ! 

Je tiens à préciser que je n’ai quasiment jamais trouvé un billet à 49 euros sur le trajet Paris-Aix. La moyenne se situait plutôt autour des 80 euros. L’économie réalisée, si nous avions le chiffre réel, serait sans aucun doute encore un plus grande.

Est-ce qu’il m’est arrivé de devoir payer un billet plein pot en plus de mon abonnement TGVmax ?

Oui !

D’après mon historique, j’ai payé de ma poche un total de 10 billets en 2 ans. On est quand même bien loin des 85 trajets réalisés avec TGVmax.

Dans ces 10 billets il y a :

  • 1 A/R Paris – Aix pour les vacances de noël car oui, sortez de votre rêve : il n’y a pas de places TGVmax pour les dates de noël ! Et encore moins le vendredi qui sonne le début des vacances de noël ! Les conditions générales de vente disent « hors haute période d’affluence ». Vous vous doutez bien que la période de noël est la meilleure période de l’année pour la SNCF. Alors vous faites comme tout le monde : vous guettez l’ouverture des billets et vous les prenez rapidement.
  • 5 billets que j’ai du prendre car il n’y avait pas place de libre sur aucun de mes trajets possibles.
  • 1 billet que j’ai du prendre car j’ai raté mon train avec TGVmax (oups) et qu’il n’y en avait plus de disponible.
  • 2 billets que j’ai du prendre car je me suis décidée au dernier moment et qu’il n’y avait plus rien de disponible.

A vous de voir ce que vous en pensez, mais personnellement je trouve cela très raisonnable.

TGVmax convient-il à toutes les utilisations ?

Non !

A mon avis, TGVmax est un service qui ne convient pas à tous :

  • car il y a un certain nombre de règles à suivre pour obtenir les précieux billets (voir mon premier article sur le sujet)
  • et que même en suivant ses règles vous n’êtes pas assuré d’obtenir une place

Je ne suis pas une experte de la SNCF et je ne connais pas tous les trajets, mais d’après mon expérience il y a une certaine inégalité sur les différents trajets que propose TGVmax. A mon avis, identifier votre utilisation de TGVmax est la première chose à faire avant de souscrire.

Il est donc important, avant de souscrire, de regarder régulièrement le simulateur TGVmax.

Servez-vous de ce simulateur de la même manière que si vous aviez l’abonnement TGVmax. C’est-à-dire en vous connectant un mois pile poil avant le trajet choisit et de manière régulière pour vérifier les disponibilités au compte-goutte.

Cela vous permettra de voir si votre trajet demande une grande rigueur ou non et si cela vous convient ou non.

Si je ne partais pas en Asie, aurais-je continuer mon abonnement ?

Bien que je sois retournée vivre à Aix-en-Provence et que je n’ai plus besoin de réaliser ce trajet Paris-Aix, je pense sincèrement que j’aurais continué mon abonnement si je ne quittais pas la France.

Cette décision serait motivée par la simple et bonne raison qu’il est difficile d’obtenir un A/R à moins de 80 euros lorsque l’on souhaite s’éloigner un peu.

Cette économie d’argent, en plus de me permettre de me déplacer plus facilement, est également un moteur pour me pousser à voyager plus. Il suffirait que je parte un week-end à Carcassonne, à Paris ou même à Lyon dans le mois pour que mon forfait soit rentabilisé.

De plus cet abonnement n’est disponible que pour les jeunes de moins de 27 ans (inclus). Ce serait donc dommage de ne pas en profiter tant que je le peux.

Mes ultimes conseils : prendre la carte Voyageur et la carte Jeune

La carte Jeune

La carte Jeune coûte 50 euros pour une année d’utilisation. Elle permet d’obtenir jusqu’à 25% de réduction sur les billets. Généralement, en un A/R sur un long trajet la carte est déjà rentabilisée.

Si vous n’êtes pas pressé, attendez patiemment qu’une offre pointe le bout de son nez. La SNCF met une à deux fois par an la carte Jeune à 30 euros. Personnellement, je la prends toujours à ce moment-là.

Vous pouvez choisir le début de validité de votre carte Jeune jusqu’à 3 mois après la date de l’achat. Ce qui est très pratique si vous n’en avez pas besoin sur le moment.

Cette carte vous permettra d’obtenir des billets moins onéreux s’il n’y a plus de places avec TGVmax. Et je dirais même que la période de noël est un argument à elle-seule pour prendre la carte Jeune tant les billets sont à un tarif élevé.

La carte Voyageur

La carte Voyageur est gratuite, c’est une carte de fidélité. Vous pouvez faire votre demande en ligne en créant un compte SNCF.

Grâce à la carte Voyageur, vous cumulez des points pour chaque achat effectué. Votre abonnement TGVmax est pris en compte dans la carte Voyageur. Vous cumulez donc des points tous les mois. Et chaque trajet que vous effectuerez hors TGVmax aura au moins le bénéfice de vous faire profiter de nouveaux points.

La carte Voyageur a 4 paliers : Voyageur, Grand Voyageur, Grand Voyageur Plus et Grand Voyageur Club.

Chaque pallier vous donne accès à de nouveaux avantages : des bons de réductions de 20 à 30% régulièrement dans l’année, des accès privilégiés, une ligne téléphonique dédiée etc.

Dès la première année j’ai atteint le statut de Grand Voyageur, et quelques temps plus tard j’ai eu le droit à un trajet à 10 euros grâce à mes points cumulés.

Quand il n’y a plus de places TGVmax disponibles et que les billets s’affichent à plus de 100 euros, je peux vous assurer que vous êtes très heureux de voir que votre carte de fidélité vous permet de ne le payer que 10 euros !

En plus de vous faire profiter d’avantages, elle vous permet également de plus avoir besoin d’imprimer votre billet, de le récupérer en gare ou de le charger sur votre téléphone. En inscrivant votre numéro de carte Voyageur au moment de la commande, votre billet se met automatiquement dessus.

Bref, que des avantages !

En conclusion

Je termine ici cette série d’articles sur TGVmax et mon abonnement.

Vous l’avez bien compris : mon avis sur TGVmax est très positif, mais cela résulte du fait qu’il correspond parfaitement à mon utilisation personnelle. Votre utilisation peut être différente et l’abonnement TGVmax peut ne pas vous convenir.

Si vous parcourrez les forums et blogs à la recherche d’avis sur TGVmax, faîtes attention à l’utilisation de celui qui donne son avis. L’abonnement peut tout simplement ne pas correspondre à son utilisation et influencer son avis sur TGVmax.

Si comme moi vous êtes rigoureux, voyageur et que votre trajet est couvert par TGVmax, testez le simulateur et faîtes votre choix !

Et vous, quel est votre avis sur TGVmax ? 
Le service correspond t-il à vos attentes ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.