Préfecture de Mie : que faire ? de la Baie d’Ago à Iga

Préfecture de Mie : que faire ? de la Baie d’Ago à Iga

Que faire dans la préfecture de Mie ?

Remove the row

Column: 1

La préfecture de Mie se trouve sur la partie Est de la péninsule de Kii. Elle commence a quelques kilomètres de Nachikatsura et termine non loin de Nagoya.

Il n’a pas été très évident de trouver des spots à voir et des choses à faire car au final peu de bloggueurs semblent y avoir mis les pieds et que mes guides m’ont prouvé une fois de plus qu’ils étaient totalement inutiles pour bon nombres d’étapes de ce voyage.

On y est donc aller encore une fois au feeling, et je dois vous avouer que ce dernier est moins bien passé qu’avec la préfecture de Wakayama.

J’ai globalement trouvé la préfecture de Mie plus touristique et moins authentique.

Column: 2

carte préfecture Mie

Lincun — 国土交通省 国土数値情報(行政区域)

La préfecture de Mie n’a pas été notre préférée malgré ses excellents spots, car ses moins bonnes surprises nous ont laissé un goût plus marqué.

Comme d’habitude, je vous présente ici succinctement les différents lieux et de futurs articles viendront les détailler.

Que faire dans la préfecture de Mie ?

Mieshima Observatory

Remove the row

Column: 1

Mieshima Observatory préfecture Mie

Column: 2

Le Mieshima Observatory est un spot très peu convoité où nous n’avons croisé que deux couples de locaux.

Il semble n’être accessible qu’en voiture, ce qui pourrait expliquer qu’il ne soit pas pris d’assaut malgré sa beauté.

Depuis le Mieshima Observatory on peut enchaîner plusieurs points de vue tous aussi jolis les uns que les autres.

L’attraction principale de ce spot est la crique centrale qui, depuis ce point de vue, semble former un cœur.

C’est d’ailleurs pour cela que le Mieshima Observatory est considéré comme un lieu saint pour les amoureux, avec une cloche à sonner pour y faire son vœu.

En bref, une bien belle découverte !

Baie d’Ago

Remove the row

Column: 1

Située dans la ville de Shima, la baie d’Ago est composée de plus de soixante îles.

Au-delà des différents points de vue qui permettent d’admirer sa beauté, elle est particulièrement réputée pour son histoire : c’est ici que fut mise au point la culture de perles. Il y a d’ailleurs tout un musée sur le sujet pour les plus curieux, vous pourrez entre autres y observer des plongeuses, nommées ama, qui perpétuent la tradition de plonger en apnée.

Vous pouvez aussi découvrir la baie d’Ago en bateau. Beaucoup de croisières semblent être proposées.

Column: 2

Baie d'Ago préfecture Mie

Pour notre part nous avons choisi une randonnée qui commence au belvédère de Yokoyama et qui permet d’enchaîner plusieurs points de vue sur la baie d’Ago.

Le belvédère de Yokoyama est très prisé, mais au plus vous avancerez dans la randonnée, au moins il y aura de monde. Tout au bout, nous étions même seuls !

Si vous êtes véhiculés prévoyez de venir tôt ou tard, car le parking peut vite se remplir.

Meoto Iwa

Remove the row

Column: 1

Meoto Iwa préfecture Mie

Column: 2

Motoe Iwa est un lieu sacré où se trouvent deux rochers mariés, unis par une grosse corde de paille de riz, shimenawa, elle-même sacrée. Ces deux rochers représentent les deux divinités fondatrices du Japon : Izanagi et Izanami.

Le lieu se trouve dans le sanctuaire shintoïste Okitawa.

Situé sur les côtes de la péninsule de Kii, le vent souffle très fort. Le bruit des vagues qui viennent se fracasser contre le Meoto Iwa rend compte de la force de la nature, et le spectacle est tout aussi beau en plein jour qu’au coucher du soleil.

Le lieu est très connu et très prisé autant par les locaux que par les étrangers. Le parking gratuit est vraiment petit, il vaut mieux se garer plus loin et marcher si vous ne souhaitez pas stationner dans un parking payant.

Toba

Remove the row

Column: 1

Toba est une ville se situant à mi-chemin entre Shima, où se trouve la Baie d’Ago, et Ise, où se trouve l’Okage Yokocho Ancient Street.

Le temps commençant à devenir bien rude avec des températures négatives la nuit, c’est ici que nous avons logés une nuit pour nous reposer.

En attendant le check-in de l’hôtel, nous avons donc cherché désespérément quelque chose à faire à Toba. Et il faut l’avouer : bien qu’elle soit présentée comme très touristique, je n’ai pas trouvé Toba très attractive.

La seule chose que nous y ayons trouvé fut le Shiroyama Park qui offre une très jolie vue sur la ville et l’île voisine.

Column: 2

Toba préfecture Mie

Ise

Ise est une ville principalement connue pour le sanctuaire Ise-jingu qui est considéré comme le sanctuaire shinto le plus important du Japon. Juste à ses côtés se tient l’Okage Yokocho Ancient Street.

L’Okage Yokocho Ancient Street profite d’une réputation très élogieuse qui en fait un lieu très touristique.

Nous avons essayé d’y aller par deux fois mais nous avons finalement laissé tomber. Il y avait beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde. La circulation était quasiment à l’arrêt, et lorsque nous voyons la foule qui se dirigeait vers l’Okage Yokocho Ancient Street, nous avons finalement préféré passer notre chemin.

Je ne pourrais donc pas vous en parler plus que ça : l’Okage Yokocho Ancient Street est une reproduction d’une rue typique de l’ère d’Edo où vous trouverez de nombreux restaurants et boutiques artisanales.

Akame 48 Waterfalls

Remove the row

Column: 1

Akame 48 Waterfalls

Column: 2

J’avais déjà entendu parler du site Akame 48 Waterfalls avant mon départ, mais je ne savais pas qu’il se situait dans la préfecture de Mie.

Ce fut donc une belle surprise de le trouver sur ma route.

Mais pas de chance pour nous : ce jour-là la pluie et la grêle se sont abattus sur nous, rendant notre visite, solitaire certes, mais surtout peu agréable.

Je ne sais pas si c’est la saison qui fait ça, maisles cascades étaient bien moins impressionnantes en vrai que sur les photos promotionnelles.

En revanche, toute la vallée dans laquelle nous pénétrons au fil de la visite est vraiment magnifique. Le décor est grandiose, on s’y sent tout petit.

Pour la petite histoire : c’est ici que les ninjas venaient s’entraîner !

Le site ferme ses portes à 17h. Il n’y a aucun éclairage et pas de réseau. Il est donc demandé aux visiteurs de revenir sur leur pas à partir d’une certaine heure en fonction de leur avancée dans le parcours.

En gros, si vous souhaitez voir toutes les cascades, venez dès le matin pour ne pas être pressés par le temps. Nous sommes arrivés à 14h30, et on nous a indiquait sur le plan à partir de quelle étape nous devions faire demi-tour pour rentrer à temps.

L’entrée coûte 1 000 yens par personne et le parking est payant. Avec notre van, nous avons payés 800 yens pour nous garer au lieu de 250 yens, alors que nous prenons seulement la place d’une voiture classique …

Bref, c’est à ce moment-là que nous avons commencé à comprendre que les parkings gratuits dans la préfecture de Mie se font rares. Mais je vous avoue que là, je me suis vraiment sentie extorquée : le parking était quasiment au même prix que la visite !

Iga

Remove the row

Column: 1

Iga fut surement notre premier choc urbain : la ville est particulièrement moche. Elle ressemble à s’y méprendre à une immense zone commerciale avec de longs couloirs routiers bordés par des magasins et des restaurants de tous les côtés.

Au milieu de tous ces bâtiments se dresse le parc d’Ueno où se trouve le Château d’Iga Ueno. Le parking de ce parc coûte 500 yens.

Iga est réputée pour son école de ninjas qui était l’une des plus prestigieuses et c’est donc tout naturellement qu’on y trouve le Musée des Ninjas (qui est d’ailleurs le seul du Japon).

Column: 2

Iga musée du ninja

Le musée coûte 756 yens (environ 6 euros) et le spectacle ninja coûte 400 yens (environ 3,20 euros).

C’était un très bon moment, le musée est très intéressant et ne coûte pas cher, ce serait donc dommage de s’en priver.

Nabano no Sato

Remove the row

Column: 1

Nabano no Sato

Column: 2

Sans aucun doute LA déception de la préfecture de Mie. LE lieu que je ne vous recommanderais pas.

Nabano no Sato est un parc floral principalement réputée pour ses illuminations d’hiver. Avec tous les éloges que j’ai lu sur ce parc, j’avais certaines attentes, et encore plus lorsque j’ai vu le prix d’entrée.

Et quelle ne fut ma déception : le parc est minuscule, les fleurs ne sont même pas entretenues à certains endroits et c’est totalement blindé de monde.

Les photos sont peut-être jolies, mais l’expérience n’était pas bonne. Je n’ai eu aucun plaisir avec tout ce monde, tout ce bruit et le peu de choses à voir pour le prix payé.

Bref, ce n’est clairement pas un lieu que je recommanderais. Le Japon a tellement plus à offrir !

Pendant les illuminations d’hiver, le parc affiche un prix d’entrée à 2 300 yens (environ 18 euros). Le reste de l’année, le prix passe à 1 600 yens (environ 13 euros).

Et ensuite ?

Notre passage dans la préfecture de Mie a été assez écourté par notre désir de vite arriver dans la région des 5 lacs découvrir le Mont Fuji.

Cet article ne révèle donc pas toutes les choses à faire et à voir dans la préfecture de Mie, vous pouvez donc le compléter par cette liste de spots :

Et d’autres lieux à découvrir sur Mie Travel Guide.

La préfecture de Mie : un goût mitigé

Je pense que ça se sent à la lecture de cet article : je n’ai pas été convaincu par la préfecture de Mie.

Nous sortions tout juste de la préfecture de Wakayama qui était fabuleuse et nous avons enchaîné avec l’observatoire de Mieshima et la magnifique baie d’Ago que nous avons adoré. Mais suite à ces deux spots, nous avons été de plus en plus déçus : difficulté pour se garer, mauvais temps, beaucoup de monde …

J’ai beaucoup aimé le parc d’Ueno, le Château d’Iga Ueno et le musée des ninjas, mais la ville d’Iga n’est vraiment pas charmante. Quant aux restes des spots : soit trop de monde sur place, soit un mauvais temps, soit une galère pour se garer ou obligation de prendre un parking payant.

Bref, nous n’avons pas accroché et nous avons finalement regretté d’y être passé, car nous avons ensuite manqué de temps pour profiter de la péninsule d’Izu.

Je ne pourrais donc pas spécialement vous recommander d’aller visiter la préfecture de Mie, mais bien évidemment les goûts et les couleurs ne se discutent pas, ce n’est pas parce que je n’ai pas accroché que ce sera votre cas.

iga chateau ueno

Et vous, vous êtes déjà allés dans la préfecture de Mie ? 
Si oui, quel a été votre programme ? 
Si non, aimeriez-vous y aller ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.