Fushimi Inari-taisha : le grand incontournable de Kyoto

Fushimi Inari-taisha : le grand incontournable de Kyoto

L’un des lieux les plus emblématiques de Kyoto est sans aucun doute le grand sanctuaire Fushimi Inari-taisha.

Principal sanctuaire du Japon dédié à la déesse Inari, associée à la fertilité et à la moisson, le Fushimi Inari-taisha est un des lieux les plus connus du pays à l’étranger. Inari, de son nom signifiant « Croissance du riz » (cf. Vivre le Japon) envoient sur Terre des messagers sous la forme de renard.

Qui n’a jamais vue en photo ces longs et sombres couloirs que forment ces milliers de torii rouges positionnés les uns après les autres ? La toute première fois que nous, étrangers, avons vus des images des fameux torii du Fushimi Inari-taisha fut, sans doute, dans le cultissime Mémoire d’une geisha.

En bref : un lieu emblématique de la culture japonaise que nous avons vus et revus de nombreuses fois.

Le Fushimi Inari-taisha est le plus grand sanctuaire shinto de Kyoto et du Japon dédié à Inari. Il date des années 710. C’est un lieu religieux d’une grande importance, qui a vu sa fréquentation augmenter d’années en années, jusqu’à devenir un véritable incontournable du Japon.

Situé sur le Mont Inari, le Fushimi Inari-taisha n’est pas connu que pour ses beaux torii si photogéniques : il est également réputé pour sa belle randonnée.

Nous avons découvert le Fushimi Inari-taisha lors de notre second passage à Kyoto, avant de rentrer pour une semaine à Tokyo. J’avais beaucoup d’attente vis à vis de ce lieu si connu dont tout le monde parle. Et je dois bien avouer une chose : si j’ai été déçue de Kyoto, j’ai en revanche ADORÉ découvrir le sanctuaire Fushimi Inari-taisha qui est à la hauteur de sa réputation.

Je vous présente donc aujourd’hui le grand sanctuaire Fushimi Inari-taisha ; mais nous allons d’abord commencer par LA question que se posent beaucoup de visiteurs au Japon : qu’est-ce qu’un torii ?

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 3

fushimi inari-taisha kyoto

Qu’est-ce qu’un torii ?

Le torii est un portail propre à la religion shinto.

Situé à l’entrée d’un sanctuaire, il permet de séparer le monde profane du sacré. Le torii est donc une « porte d’entrée » dans l’espace spirituel du shintoïste. Le monde sacré étant protégé par une force divine, le torii permet de traverser le kekkai (comprenez ici « une barrière de protection », « un champ de force ») pour entrer dans « cet autre monde », en sortant du monde physique.

Il existe plusieurs sortes de torii différents et des toriis bien spécifiques comme le torii flottant de Miyajima par exemple.

Si vous voulez en apprendre plus sur l’origine des torii, leurs caractéristiques et leur symbolisme, je vous laisse découvrir l’article de Kyoto Tradition.

En ce qui concerne les torii du Fushimi Inari-taisha, l’explication de leur présence n’est pas toujours si mystique : si certains sont des dons de fidèles, d’autres ne sont que des panneaux publicitaires pour de grands groupes ou de riches hommes d’affaires ; car, en effet, ce sont les noms des donateurs que vous voyez inscrits sur les différents torii.

Mais qu’à cela ne tienne : profitons du fait de ne pas savoir lire les caractères japonais pour juste voir leur esthétisme ; car oui, ces longs couloirs de torii sont tout aussi photogéniques qu’enivrants.

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

torii kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 3

torii kyoto

Fushimi Inari-taisha : une ascension matinale

Mondialement connu pour ses quelques 10 000 torii, le sanctuaire Inari-taisha est l’un des spots les plus touristiques de Kyoto, qui est elle-même LA ville la plus touristique du Japon. Vous l’aurez donc compris : Inari-taisha est un lieu très très fréquenté. Pour en profiter il faudra bien choisir ses horaires.

Le Fushimi Inari-taisha ne ferme pas pendant la nuit, et il est gratuit. Vous pouvez donc y venir quand vous le souhaitez.

Profitez-en pour privilégier des horaires propices aux calmes : très tôt le matin ou en fin de journée, pour profiter du coucher de soleil et découvrir de nuit ici ou la le Fushimi Inari-taisha (chose que je ferais surement la prochaine fois !).

Pour notre part, nous sommes arrivés sur place à 6h30, et nous étions déjà loin d’être seuls. Nous avons vu le monde arriver petit à petit, et dès 8h ça commençait à bien se remplir. À 10h c’était noir de monde.

La randonnée A/R dure entre 3 et 4 heures si vous faites l’ensemble de la boucle, ce que je vous recommande fortement : au plus vous grimperez, au moins il y aura de monde.

La balade est longue et plaisante, on se régale à explorer chaque recoin, à hésiter entre plusieurs chemins et à observer les détails de chaque autel.

Toute une partie de la randonnée, vers le sommet, se passe dans une forêt dense où les torii sont plus espacés. C’est moins photogénique, mais qu’est-ce que c’est beau et calme. C’est de loin mon passage préféré.

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 3

fushimi inari-taisha kyoto

fushimi inari-taisha kyoto

Nous avons adoré le sanctuaire Fushimi Inari-taisha pour son décor onirique, son ambiance mystique et ses vues splendides sur Kyoto.

Je suis, pour une fois, plutôt d’accord avec l’affirmation qui présente le Fushimi Inari-taisha comme un incontournable de Kyoto, et plus largement du Japon.

Je sais pertinemment que lorsque je reviendrais à Kyoto, je grimperais le mont Inari une seconde fois, et ce ne sera surement pas la dernière.

Le Fushimi Inari-taisha est un magnifique lieu, où venir au petit matin pour une ascension aux aurores permet de profiter de toute sa beauté. Sa réputation n’est plus à faire, et elle est de loin méritée.

Bon à savoir

  • Autour de l’avant dernier week-end de juillet se déroule le festival Motomiya au Fushimi Inari-taisha à Kyoto. C’est l’occasion rêvée pour découvrir le sanctuaire de nuit revêtu de ses plus belles lanternes. Si vous êtes à Kyoto pendant le mois de juillet, surveillez la date de cette fête traditionnelle.
  • Si vous êtes véhiculés, vous trouverez un parking gratuit sur place. Attention, le nombre de place est vraiment très restreint. Raison de plus pour venir tôt ! Nous avons pris la dernière place libre à 6h30.
  • Le Fushimi Inari-taisha est un des lieux touristiques de Kyoto les plus éloignés du centre. Pour rejoindre le sanctuaire, prenez la JR Line Nara et descendez à la station Inari.
  • En venant tôt, vous pourrez profiter à votre retour à l’entrée du sanctuaire de tous les stands de nourritures qui auront ouvert pendant votre ascension. De quoi profiter d’un bon plat en revenant !

fushimi inari-taisha kyoto

Remove the row

Column: 1

fushimi inari-taisha kyoto

Column: 2

fushimi inari-taisha kyoto

fushimi inari-taisha kyoto

Et vous, vous avez déjà visité le Fushimi Inari-taisha à Kyoto ? 
Sinon, est-ce un lieu qui vous fait rêver ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires

  1. 18 mars 2020 / 14 h 24 min

    Hello ! Ouah !!!! Une superbe visite virtuelle au Fushimi Inari-taisha, et un superbe article et blog…moi qui adore le Japon !!!😍😍Du coup je me suis abonnée également à tes réseaux sociaux…les photos sont tout simplement magnifiques !!!!!😍dômo arigatô gozaimasu !!!

    • 23 mars 2020 / 9 h 16 min

      Bienvenue sur ce blog alors ! 🙂 Merci pour ce gentil commentaire, je suis contente de t’avoir fait voyager à Kyoto avec moi 🙂

  2. 18 mars 2020 / 14 h 32 min

    Extrêmement interessant, moi qui rêvait d’y aller, mon envie n’a fait que croitre. Merci pour ton partage

    • 23 mars 2020 / 9 h 17 min

      J’espère alors que tu auras l’occasion d’y aller un jour, ça vaut vraiment le coup ! 🙂

  3. 18 mars 2020 / 17 h 15 min

    Ohlala ça me fait tellement rêver… Je suis une grande fan du Japon et je suis déjà allée trois fois à Tokyo mais encore jamais à Kyoto. Pourtant j’en rêve, mais je n’en ai pas encore eu l’occasion. Par contre je ne suis pas une lève-tôt donc je ne sais pas si j’aurais le même courage que toi d’y être à 6h30 !!

    • 23 mars 2020 / 9 h 20 min

      Ah ça me fait plaisir de voir que tout le monde ne se précipite pas sur Kyoto et ses alentours lors d’un voyage à Tokyo ! Je serais curieuse de connaître tes plannings de tes 3 séjours à Tokyo, tu as peut-être trouvé des coins que je ne connais pas ! 🙂
      En tout cas oui le réveil fut difficile mais ça en vaut clairement la chandelle. Si tu n’es pas une lève-tôt je te conseille alors de venir au Fushimi Inari-taisha en milieu/fin d’après-midi car dès 10h c’est l’enfer ^^