Préfecture de Kagawa : que faire ? Kotohira et Takamatsu

Préfecture de Kagawa : que faire ? Kotohira et Takamatsu

Remove the row

Column: 1

La préfecture de Kagawa est l’une des 4 préfectures qui composent l’île de Shikoku.

Située au nord-est de Shikoku, la préfecture de Kawaga, principalement connue pour ses petites îles, est la plus petite du Japon.

Nous avons passés 10 jours sur l’île de Shikoku en traversant les différentes préfectures, dont 2 dans la préfecture de Kagawa.

Si la préfecture de Kagawa n’est pas celle où nous avons passé le plus de temps, elle n’en reste pas moins dénudée d’intérêt, bien au contraire.

Et ce pour deux spots en particulier : Kotohira et son sanctuaire Kotohira-gu, et le Ritsurin-koen à Takamastu.

Comme vous, surement, je n’avais jamais entendu parler de ces deux lieux. Et pourtant, ils sont de grands incontournables de Shikoku.

Tous deux connus pour leur grande beauté, si vous prévoyez d’aller à Shikoku il faudra ajouter ces points d’arrêts à votre itinéraire !

Column: 2

préfecture kagawa carte

Lincun — 国土交通省 国土数値情報(行政区域)

Que faire dans la préfecture de Kagawa ?

préfecture kagawa Takamatsu point de vue

Kotohira – Kotohira-gu

Kotohira est une petite ville de la préfecture de Kagawa dans laquelle vous pouvez faire tout un tas d’activités comme des ateliers culinaires, des visites de musée ou de théâtre et découvrir une ville pleine de charme.

Nous n’avons malheureusement pas pris le temps de réaliser l’une de ces activités, bien que j’aurais aimé, mais j’espère y revenir un jour pour rattraper cette erreur !

Remove the row

Column: 1

Kotohira-gu préfecture kagawa

Column: 2

Ce qui nous a amené à Kotohira pendant notre road trip est la présence d’un des sanctuaires les plus vastes du pays : le Kotohira-gû.

Le sanctuaire Kotohira-gu est extrêmement connu au Japon. Il est même dit qu’un japonais doit faire ce pèlerinage au moins une fois dans sa vie.

Aussi appelé Konpira-san, le sanctuaire shintoïste Kotohira-gu se situe au flanc du mont Zozu et est dédié à la Mer et aux marins.

Sa particularité : un long chemin d’exactement 1368 marches pour arriver au sommet !

J’ai commencé à écrire dans cet article notre visite de Kotohira, et puis je me suis rendue compte que c’était beaucoup trop long. J’en ai donc fait un article, car ce sanctuaire mérite amplement que je vous partage le plus de choses possibles à son sujet.

Si vous souhaitez donc plus d’informations sur le sujet, je vous laisse découvrir mon article sur le sanctuaire Kotohira-gû de Shikoku.

Ici je vais me limiter à vous dire que cette journée fut sans doute l’une des plus belles de tout ce road trip en van au Japon. Des souvenirs et des sentiments indélébiles.

C’est d’ailleurs le seul sanctuaire duquel j’ai ramené un omamori, un porte-bonheur japonais que l’on achète dans les temples, et je le chéri pour tout ce qu’il représente pour moi : ce voyage et cette journée.

Ritsurin-kōen – Takamatsu

Takamastu est la capitale de la préfecture de Kagawa, c’est la plus grande ville.

C’est une ville portuaire donnant directement sur la Mer intérieure du Japon où on trouve, entre autres, un château, des bateaux pour rejoindre les îles environnantes, une grande avenue marchande et le très célèbre parc Risturin.

Remove the row

Column: 1

Le Ritsurin est un jardin japonais considéré par beaucoup comme « l’un des plus beaux jardins japonais ».

Datant des années 1600, le Ritsurin est un jardin historique qui a été construit au pied du mont Shiun-zan.

Avec ses 3 étoiles au Guide Vert Michelin, le Risturin-koen se présente comme un véritable incontournable et une visite obligatoire à ne pas louper : grand de 75 hectares vous avez largement de quoi faire. La visite est prometteuse !

Si au début de notre visite nous étions un peu dubitatifs face à ce parc, notamment en raison de certains grands espaces plats sans aménagement dans la partie est, il suffisait simplement de prendre son mal en patience pour arriver dans la partie ouest du parc qui nous en a mis pleins les yeux, ainsi que dans la partie sud qui est particulièrement agréable.

Column: 2

ritsurin-koen préfecture kagawa

Ce qui est le plus marquant au Risturin-koen est la prédominance de vert avec ses miles et unes nuances, qui nous plonge dans un décor presque irréel, où l’on prend plaisir à déambuler plusieurs heures sans se presser.

Tout comme le Kotohira-gu, je dédirais tout un article sur le jardin Risturin, notamment pour partager avec vous les différents clichés de ce magnifique parc.

En attendant mon article complet sur le Ritsurin-koen, rendez-vous sur l’article de Japan Kudasai pour en savoir plus.

Nagasaki no Hana

Nagasaki no Hana, que l’on peut traduire par « le nez de la péninsule » (merci David !), est un point de vue au nord de Takamatsu, qui se trouve ici.

Ce point de vue se situe tout au bord d’un petit cap en bordures de Takamatsu.

Nous y sommes allés pour le coucher du soleil : le spectacle sur la Mer intérieure du Japon, ses îles avoisinantes, et la tranquillité du lieu nous ont totalement charmé.

Si vous êtes véhiculés, n’hésitez pas à faire un arrêt sur ce point de vue vraiment agréable pour profiter d’un moment petit seuls.

Je ne mets pas les photos dans cet article pour ne pas le polluer de mauvaises images, mais ce point de vue nous a aussi particulièrement choqué pour une chose : sa pollution. J’en parlerais dans un futur article sur mes déceptions au Japon, mais sachez qu’il faudra éviter de regarder les plages à l’est du cap, qui font froid dans le dos.

Remove the row

Column: 1

Préfecture Kagawa Takamatsu point de vue

Column: 2

Préfecture Kagawa Takamatsu point de vue

Et ensuite ?

Nous n’avons passé que 2 jours dans la préfecture de Kagawa, nous n’avons donc pu faire que ces deux spots. Mais comme toujours j’aime vous proposer des pistes de recherche.

Voici donc quelques idées pour compléter votre passage dans la préfecture de Kagawa :

  • Naoshima : une île dont vous avez très certainement déjà entendue parler, l’île musée aux sculptures artistiques. Beaucoup de regret de ne pas avoir pu la visiter, mais ce sera pour une prochaine fois !
  • Shodoshima : la plus grande des îles qui composent la préfecture de Kagawa, Sodoshima est principalement connue pour sa Angel Road qui rappelle doucement la marée basse à Dogashima dans la péninsule d’Izu.
  • Kankakei : des gorges avec vue incroyable, à faire en automne !
  • Teshima : la petite sœur de Naoshima.
  • Marugame : la ville leader de la fabrication d’éventails au Japon où l’on trouve un beau château.

La préfecture de Kagawa : un passage rapide mais ancré

La préfecture de Kagawa fut une toute petite partie dans notre itinéraire de ces 3 mois au Japon. Elle rime à la fois avec plaisir et frustration.

J’ai adoré le peu que j’ai pu voir de la préfecture de Kagawa, d’où le plaisir, mais je suis extrêmement frustrée de n’en avoir découvert que si peu.

J’aurais aimé pouvoir plus profiter des différentes îles qui composent la préfecture de Kagawa, mais nous n’avons tout simplement pas eu le temps.

Sur le coup, j’ai vite oublié cette frustration, puisque cette préfecture fut suivie par la préfecture d’Hiroshima, l’une de mes préférées du Japon.

Mais aujourd’hui, au moment où j’écris cet article je la ressens à nouveau et j’espère un jour pouvoir faire un séjour orienté sur les différentes îles de la Mer Intérieure du Japon, comme Awaji, dans lequel je pourrais découvrir Naoshima, Teshima, Shodoshima, et bien d’autres.

Et surtout, je souhaite retourner à Kotohira pour ses ateliers culinaires, ses ryokans, et monter à nouveau le Kotohira-gu jusqu’au sommet !

Vue préfecture Kagawa

Et vous, vous êtes déjà allés dans la préfecture de Kagawa ? 
Si oui, quel a été votre itinéraire ? 
Si non, en aviez-vous déjà entendu parler ? 

2 commentaires

  1. David
    8 janvier 2020 / 13 h 33 min

    長崎ノ鼻 c’est « Nagasaki no Hana » qui peut se traduire par « le nez de la péninsule »
    Et c’est effectivement un chouette coin connu de bien peu de monde (et c’est très bien comme ça 😉 ).
    Content que Kagawa vous a plu, il faudra y passer plus de temps la prochaine fois. 🙂

    • 21 janvier 2020 / 11 h 40 min

      Super, merci pour la traduction, je vais mettre à jour l’article ! En effet ça fait plaisir de trouver des coins un peu secrets où peu de gens vont/iront (peu de visiteurs prennent la peine d’aller sur l’île de Shikoku … C’est dommage pour eux mais on ne s’en plaindra pas !)
      En tout cas oui je compte bien y revenir pour mieux découvrir cette belle préfecture :).

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.