Mont Fuji : que faire autour du Fujisan ?

Mont Fuji : que faire autour du Fujisan ?

Mont Fuji : que faire ? Préfecture de Yamanashi et Préfecture de Shizuoka, Japon

Remove the row

Column: 1

À cheval entre la préfecture de Shizuoka et la préfecture de Yamanashi, le Mont Fuji est une destination phare lors d’un voyage au Japon.

En écrivant mes différents articles détaillés sur les différents spots que l’on trouve autour de Fujisan, je me suis rendue compte qu’il y avait quand même énormément de choses à faire et à voir, et qu’il serait peut-être intéressant d’avoir un article qui présente rapidement tout ça.

Je vous propose donc dans cet article une petite liste non exhaustive des différentes choses à faire et à voir autour du Mont Fuji afin de vous faire une idée de ce que vous pouvez y trouver.

Pour plus de détails sur chaque lieu, je vous laisse cliquer sur les différents liens pour accéder aux articles détaillés.

Column: 2

mont fuji carte

Que faire autour du Mont Fuji ?

La région des 5 lacs

La région des 5 lacs est l’un des coins les plus connus autour du Mont Fuji. Située sur le flanc nord-est de Fujisan, dans la préfecture de Yamanashi, c’est ici que l’on trouve le plus d’activités et de commerces, et c’est aussi l’un des coins les plus accessibles en transport en commun, notamment le lac Kawaguchi qui est le plus visité.

C’est donc tout naturellement l’un des coins autour du Mont Fuji qui ressort le plus lorsque l’on s’intéresse à quoi faire autour de Fujisan.

Remove the row

Column: 1

Hahanoshirataki Mont Fuji Kawaguchi

Column: 2

  • Le lac Kawaguchi est le plus développé de la région des 5 lacs. C’est ici que vous y trouverez le plus de choses à faire et à voir. Il est impossible de tout citer tant on y trouve de points d’intérêts, et l’on pourrait facilement y passé quelques jours pour découvrir tranquillement tous ses spots. Je citerais comme exemple la fameuse pagode Chureito et le Mont Arakura, le temple Hahanoshirataki, la péninsule d’Ubuyagasaki ou encore le musée d’art Itchiku Kubota. Plus de détails dans mon article dédié à Kawaguchiko, l’incontournable du Mont Fuji.
  • Le lac Yamanaka est le plus grand de la région des 5 lacs. On y trouve l’observatoire panoramique de Yamanaka qui offre une magnifique vue sur le Mont Fuji, ainsi que le village Oshino Hakkai qui se démarque par ses maisons en toits de chaume et sa volonté de placé l’artisanat local au cœur de son activité.
  • Le lac Soji est le plus petit de la région des 5 lacs. Il est notamment réputé pour son calme. Lors de notre passage, il n’y avait absolument personne et la seule activité observable sur place était le canoë ; mais après de rapides recherches, il semble qu’on y trouve un observatoire panoramique nommé Shita accessible par une randonnée qui prendrait départ à côté de l’hôtel Yamadaya. Je n’ai pas plus d’informations à vous partager, alors si vous êtes intéressés par cette randonnée je vous invite à bien vous renseigner avant.
  • Le lac Sai est le seul qui n’offre pas de vues sur le Mont Fuji. Ce n’est pas pour autant qu’il est dénué d’intérêt ! On trouve à proximité, entre autres, la forêt maudite Aokigahara Jukai, plus connue sous le triste nom de la « forêt des suicides », la grotte de glace de Narusawa, la grotte du vent, Fugaku Fuketsu et la grotte aux chauves-souris, Komoriana.
  • Le lac Motosu est le plus connu de la région des 5 lacs : c’est celui-ci qui est représenté sur les billets de 1 000 yens ! On y différents campings et on peut y faire, entre autres, du canoë. On y trouve également le mont Ryugadake connu pour y observer “Diamant Fuji”, « le premier levé de soleil de la nouvelle année ». Si vous venez entre avril et mai, ne loupez surtout pas le Fuji Shiba-sakura Festival

La préfecture de Shizuoka

Moins visitée que la région des 5 lacs, la préfecture de Shizuoka n’est pourtant pas en reste et permet de découvrir des coins moins fréquenté autour du Mont Fuji tout en étant aussi beaux.

Remove the row

Column: 1

  • La ville de Fuji, à ne pas confondre avec la ville de Fujinomiya et son sanctuaire Fujisan Hongû Sengen, n’est pas une ville particulièrement jolie, en revanche c’est ici que l’on trouve les fameux champs de thé de la ville qui offrent une magnifique vue sur Fujisan.
  • Les chutes de Shiraito est l’un de mes spot préférés de la préfecture de Shizuoka. Assez connues chez les touristes locaux, on en entend un peu moins parlé par chez nous, et pourtant ces cascades sont magnifiques. Pour plus de détails, je vous laisse découvrir mon article dédié aux chutes de Shiraito.
  • Le lac Tanuki est principalement réputé pour sa tranquillité. On peut y faire plusieurs randonnées dont l’une qui en fait le tour. On y voit de nombreux pêcheurs, cyclistes et familles venues pique-niquer. C’est un coin très calme où l’on vient pour se poser tranquillement et profiter du spectacle !
  • Le plateau d’Asagiri est une vaste zone située à la base sud-ouest du Mont Fuji. On y trouve de nombreuses fermes laitières, d’où la vue plus qu’atypique que vous voyez en photo ci-contre ! Le lieu est aussi très réputé pour y faire du deltaplane, mais je ne saurais en dire plus car je ne m’y suis pas intéressée ; et on y trouve une immense michi-no-eki, une aire routière japonaise, qui propose toutes sortes de produits locaux. 

Column: 2

Plateau Asagiri Mont Fuji

Découvrir le Mont Fuji depuis Tokyo

vue Mont Fuji Kawaguchiko

Le Mont Fuji est une destination qui est souvent assez survolée, surtout lors d’un premier voyage au Japon. Pourtant, on peut facilement y passer toute une semaine sans s’ennuyer entre les randonnées, les temples et les différents points d’intérêts que l’on y trouve… Je n’y ai passé qu’un total de 3 jours sur 2 voyages, et j’ai à chaque fois regretté de ne pas y avoir consacré plus de temps.

Je vous encourage donc vivement à rester plusieurs jours autour du Mont Fuji, d’autant plus que le lieu est facilement accessible depuis Tokyo. Comme je vous le propose dans mes différents itinéraires pour 2 semaines au Japon, vous pouvez facilement imaginer une voyage depuis Tokyo englobant la péninsule d’Izu, par exemple.

Cependant, si vous ne disposez que d’une journée pour découvrir Fujisan, je vous invite à découvrir mon guide pour une journée d’excursion au Mont Fuji depuis Tokyo afin de réussir votre escapade.

Et vous, vous êtes déjà allé autour du Mont Fuji ?
Si non, est-ce que vous aimeriez découvrir ce coin du Japon ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.