Le lac Kawaguchi : le grand incontournable pour voir le Mont Fuji

Le lac Kawaguchi : le grand incontournable pour voir le Mont Fuji

Kawaguchiko, Région des 5 lacs, Préfecture de Yamanashi, Japon

Remove the row

Column: 1

Grand incontournable lorsque l’on souhaite rencontrer le Mont Fuji, le lac Kawaguchi est le plus connu et le plus visité de la région des 5 lacs.

Située dans la préfecture de Yamanashi, et plus précisément dans la région des 5 lacs qui se trouve au nord du Mont Fuji, le lac Kawaguchi est le plus touristique d’entre eux tout simplement parce qu’il est le plus accessible en transport en commun.

Si vous lisiez déjà ce blog pendant mon road trip de 3 mois au Japon, vous savez que la région des 5 lacs fut l’un de mes premiers émerveillements. Réputé pour offrir les meilleures vues sur le Mont Fuji, Kawaguchiko est l’un des lieux dont j’attendais le plus pendant ce long voyage ; et je n’en ai pas été déçue.

Column: 2

kawaguchiko prefecture yamanashi carte

Comme je le disais plus tôt, étant facilement accessible depuis Tokyo, le lac Kawaguchi est sans aucun doute un lieu à mettre dans votre to-do list de votre premier voyage au Japon, et nous allons voir ensemble pourquoi.

Kawaguchiko : les plus belles vues du Mont Fuji

Avec une réputation aussi élogieuse que celle d’offrir les meilleures vues sur le Mont Fuji, Kawaguchiko a de quoi attirer les visiteurs. Mais nombreux sont ceux qui se demandent quoi faire autour du Mont Fuji et qui se posent la question : « est-ce que je vais une journée à Hakone ou à Kawaguchiko pour voir le Mont Fuji ? »

À mes yeux, la question ne se pose pas : le lac Kawaguchi est bien plus propice à la contemplation du Fujisan, puisque Hakone n’offre que très peu de visibilité dessus. Vous pourrez seulement avoir une vue depuis le lac Ashi, mais c’est tout. Tandis qu’au lac Kawaguchi, vous avez une ribambelle de possibilités, et en voici quelques unes.

Note : pas besoin d’aller toute les voir pour profiter du Mont Fuji, rien que le tour du lac permet d’offrir pleins de jolis points de vue.

La pagode Chureito

Remove the row

Column: 1

pagode chureito

Column: 2

Commençons la présentation des plus belles vues du lac Kawaguchi sur le Mont Fuji par la plus connue : la pagode Chureito face au Mont Fuji, le tout sur fond de fleurs de cerisiers, propres à la saison du printemps au Japon.

Appartenant au sanctuaire Arakura Fuji Sengen, la pagode Chureito se situe en haut de quelques 400 marches qui en mettront plus d’un en difficulté ; mais pensez à vous retourner régulièrement : la vue est à chaque nouveau pas un peu plus jolie !

Grand complexe, le sanctuaire Arakura Fuji Sengen ne se limite pas qu’à la pagode Chureito et a bien plus à proposer.

Je vous laisse découvrir tous les détails dans mon article dédié au sanctuaire Arakura Fuji Sengen et à la pagode Chureito (article à venir) ; mais sachez qu’on y trouve tout un tas de points de vues magnifiques.

Comme vous vous en doutez, le site est extrêmement touristique. À l’image de Fushimi Inari-taisha de Kyoto, je vous conseille vivement de venir le plus tôt possible pour profiter du lieu.

Le Mont Arakura

Remove the row

Column: 1

Si la pagode Chureito est particulièrement célèbre, le mont Arakura, lui, ne l’est pas vraiment. Et pourtant, les deux sont liés : c’est en passant par la pagode Chureito que vous pourrez grimper jusqu’au sommet du sommet Arakura.

Initialement, comme tout le monde, nous n’avions pas connaissance de la possible ascension du mont Arakura. Nous sommes donc venus à la pagode Chureito pour profiter de sa fameuse vue, en pensant n’y trouver que ça. Mais quelque chose nous a rapidement intrigué à la pagode Chureito : au plus on grimpait les escaliers, au plus on se rendait compte qu’il y avait de moins en moins de monde … jusqu’à arriver à la plateforme d’où est prive LA photo souvenir. À partir de ce niveau-là, les escaliers continuent de grimper mais plus personne n’y va.

Ni une ni deux, quand nous voyons un coin boudé par les visiteurs nous avons envie d’y aller, alors nous voilà entrain de commencer à grimper le Mont Arakura sans le savoir.

Haut de presque 1 200m, l’ascension du Mont Arakura n’est pas de tout repos : ça grimpe bien, très bien. Prévoyez de quoi boire et comptez 2 bonnes heures pour faire l’A/R.

Column: 2

meilleure vue Mont Fuji Kawaguchiko

Si vous souhaitez être tranquilles, prévoyez de commencer la randonné avant 9h, car la randonnée se révèle finalement assez fréquentée par les locaux, surtout les plus âgés qui prennent plaisir à randonner en groupe ici.

La péninsule d’Ubuyagasaki

Remove the row

Column: 1

meilleure vue Mont Fuji Kawaguchiko région 5 lacs

Column: 2

Plus que la vue de la pagode Chureito, c’est la vue de la péninsule d’Ubuyagasaki que je voulais le plus voir de mes propres yeux.

Les cerisiers que l’on trouve sur la péninsule d’Ubuyagasaki ont la particularité d’avoir des branches tombantes presque à même le sol, et offrent ainsi un superbe cadre pour photographier le Mont Fuji.

Je pense que vous avez déjà dû voir cette photo des tonnes de fois, mais personnellement je ne m’en lasse pas, et je la trouve toujours aussi jolie.

Je dois avouer que j’ai un peu galéré à trouver le point exact, surtout que les arbres ne sont pas spécialement imposants, on peut donc passer à côté sans forcément sans rendre compte. Mais je vous invite à aller vous balader sur la péninsule d’Ubuyagasaki, notamment au niveau du pont Ohashi, et vous tomberez forcément dessus. Vous y croiserez d’ailleurs d’autres arrêts sympathiques.

Le temple Hahanoshirataki

Remove the row

Column: 1

Coin qui était encore méconnu jusqu’il y a peu, le temple Hahanoshirataki se voit aujourd’hui assez fréquenté pour que le propriétaire des lieux ait décidé d’emménager le terrain et de faire payer le droit de prendre une photo avec un autre appareil qu’un smartphone.

Lors de notre passage en janvier 2020 pendant mes mon voyage de 10 jours au Japon, il n’y avait pas spécialement de monde sur place (surtout si l’on compare aux points de vue présentés ci-dessus). J’ai donc été très étonnée d’apprendre cette nouvelle réglementation, mais personnellement je ne la trouve pas spécialement négative. Le terrain étant privé, je comprends tout à fait la volonté de vouloir réguler le flux de visiteurs.

Ceci étant dit, le temple Hahanoshirataki n’est pas très facile d’accès, du moins pas sans être véhiculé. Situé à flanc de montagne, il faudra bien grimper pour atteindre cette fameuse vue devenue virale depuis quelques temps. Mais, à mes yeux, le spectacle en vaut clairement la chandelle.

Deux symboles du Japon qui se rencontrent, Fujisan et un torii rouge : pas étonnant que cette vue du Mont Fuji fasse parler d’elle et donne envie aux voyageurs de la découvrir.

Column: 2

Hahanoshirataki Mont Fuji Kawaguchi

Selon la luminosité et la météo du moment, on observe un aspect très mystique au lieu, ce qui le rend encore plus particulier.

Personnellement, j’adore cette vue, et je pense que c’est ma préférée de toutes celles que j’ai présenté ici. Le fait que le lieu ait été aménagé permet à mon sens un certain avantage : la possibilité de s’asseoir boire un coup face à cette vue, et ça c’est plutôt sympa.

Que faire au lac Kawaguchi ?

Il y a tout un tas de choses à faire autour du lac Kawaguchi.

Parmi les activités phares, la location de vélo est souvent mise en avant. Il est conseillé de découvrir le lac Kawaguchi le temps d’une journée en faisant le tour en vélo. Personnellement, je ne conseillerais pas forcément cette activité si c’est votre première fois et que vous n’êtes sur place qu’une seule journée, tout simplement parce qu’il y a pleins de choses à voir qui vont déjà vous prendre beaucoup de temps (comme par exemple les points de vues présentés ci-dessus qui, à eux seuls, peuvent s’étaler sur toute la journée si vous y aller tranquillement).

En revanche, si vous êtes sur place pour plusieurs jours, pourquoi pas. Mais dans ce cas-là je vous conseillerais plutôt de louer une voiture ou de tenter le bus pour aller explorer les autres lacs de la région des 5 lacs. Pour ce qui est de la location de véhicule, je vous renvoie sur mon guide pour louer une voiture au Japon.

Mais si vous souhaitez rester au lac Kawaguchi, pas d’inquiétudes : il y a de quoi faire. Vous pouvez prendre le téléphérique pour rejoindre le sommet du mont Kachi Kachi, flâner dans les fleurs du parc Oishi ou bien choisir une activité culturelle parmi les nombreux musées qui longent Kawaguchiko. Pour notre part, nous n’avons eu le temps de découvrir qu’un seul d’entre eux, et c’est le musée d’art Itchiku Kubota.

Le musée d’art Itchiku Kubota

Remove the row

Column: 1

Itchiku Kubota Art Museum

Column: 2

Particulièrement marquant par la beauté des lieux et des collections présentées, le musée d’art Itchiku Kubota est, à mes yeux, un incontournable du lac Kawaguchi.

Fondé par le célèbre artiste japonais Itchiku Kubota, le musée d’art du même nom dispose d’une collection exceptionnelle des plus beaux kimono que le créateur a produit pendant sa carrière. Reconnu comme étant celui qui a permis de faire vivre à nouveau la technique du tsujigahana, une technique de teinture propre à la période Muromachi (1333-1573) qui s’est perdue avec l’arrivée de méthodes jugées plus simples, Itchiku Kubota est un artiste de la soie majeure du siècle dernier et son musée rend hommage à ses œuvres.

Les photos étant interdites dans la salle des kimonos, je ne peux pas vous en partager ici mais vous en trouverez quelques unes sur les différents moteurs de recherche.

Où dormir autour du lac Kawaguchi ?

Remove the row

Column: 1

Bien que nous étions véhiculés pendant ce road trip, nous avons voulu nous offrir une petite nuit douillette pendant notre passage au lac Kawaguchi et c’est l’un des meilleures hébergements dans lequel nous sommes allés qui nous a accueillit pendant notre pause au lac Kawaguchi.

J’ai repéré 6 mois en avance l’hébergement Aoiso sur AirBnb : une chambre d’hôte avec bains thermaux et petit-déjeuner d’exception, le tout avec une magnifique vue sur le Mont Fuji (comme en témoigne la photo ci-dessous).

Le sento est privatisable pendant 30 minutes, ce qui est juste parfait pour les couples, et l’ambiance de l’auberge est très chaleureuse.

Column: 2

logement insolite japon

Shogo et sa famille conseillent de réserver un minimum de 2 nuits puisque le Mont Fuji peut malheureusement se cacher sous de gros nuages le jour de votre visite, comme je vous l’explique dans mon guide pour réussir son excursion à la journée au Mont Fuji depuis Tokyo. Réserver 2 jours vous permet donc de mettre plus de chances de votre côté.

Et vous, vous êtes déjà découvert les beautés du lac Kawaguchi ?
Si non, aimeriez-vous y aller ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires

  1. Diana
    9 octobre 2020 / 7 h 39 min

    Personnellement j aime moyen le lac Kawaguchi, les amenagements autour manquent de charme et d authenticite je trouve… je prefere le lac Ashinoko avec sa magnifique foret de cypres. En tout cas merci pour les infos sur le mt arakura et le petit hotel a vue (^-^

    • 10 octobre 2020 / 11 h 39 min

      Oui c’est vrai que le lac Kawaguchi n’est pas le plus agréable si on cherche un coin tranquille ! C’est le plus touristique, alors forcément les aménagements vont avec… Personnellement je préfère le lac Tanuki ! 🙂 On y voit très bien le Mont Fuji et c’est un coin calme.
      En tout cas merci pour ton passage par ici :).

      • 12 octobre 2020 / 2 h 53 min

        Le lac Tanuki 🙂 OK c’est noté! Je repasserai par ici pour les découvertes et les photos naturelles que tu proposes!

        • 13 octobre 2020 / 13 h 37 min

          Je pense en effet que je consacrerais un futur article au lac Tanuki ! 🙂

  2. 11 octobre 2020 / 12 h 41 min

    Des vues tellement mythiques, ça fait rêver !!! Le Mont Fuji a l’air tellement imposant, cela doit être magique de pouvoir l’admirer sous toutes les coutures depuis différents points de vue <3 <3 <3 !

    • 13 octobre 2020 / 13 h 36 min

      Oooooh oui … ! Qu’est-ce que j’ai hâte d’y retourner !