Les gorges de Kizekkyo : un havre de paix secret au Japon

Les gorges de Kizekkyo : un havre de paix secret au Japon

Les gorges de Kizekkyo, Wakayama, Japon

Remove the row

Column: 1

Situées dans la préfecture de Wakayama, dont je ne cesse de vous louer ses beautés, les gorges de Kizekkyo se trouvent non loin de la ville de Tanabe, dans la vallée de la rivière Aizu.

Spot particulièrement méconnu du Japon, les gorges de Kizekkyo ne sont indiquées dans aucun guide (et j’en avais 4 avec moi !) et ne font l’objet d’aucun article français. Comme inexistantes, les gorges de Kizekkyo ne sont pas documentées pour nous, touristes français.

Il est difficile de trouver des informations sur le lieu. Je n’ai donc pas réellement de choses intéressantes à dire sur les gorges de Kizekkyo qui semblent être un coin très mystérieux du Japon.

Je n’ai que mon récit d’aventure et mes photos à vous partager.

Et il faut dire que notre découverte des gorges de Kizekkyo fut totalement hasardeuse : c’est grâce au michi-no-eki où nous venions de nous réveiller que nous avons eu connaissance de ce lieu.

Column: 2

Kizekkyo Gorge Japon carte

Pas de photos, pas de description, juste ce nom « Kizekkyo Gorge » qui nous intrigue.

Nous suivons les panneaux jusqu’à arriver à destination, et découvrons sur place un minuscule parking de quelques places. Face à nous : un joli pont rouge.

Les gorges de Kizekkyo : un moment hors du temps au Japon

pont kizekkyo gorge

Remove the row

Column: 1

kizekkyo gorge

Column: 2

kizekkyo gorge

Column: 3

kizekkyo gorge

kizekkyo gorge japon

La première chose que l’on voit en arrivant aux gorges de Kizekkyo est l’atypique pont rouge qui permet de traverser le cour d’eau : on découvre un premier décor particulièrement joli entre les roches aux formes et tailles multiples et l’eau cristalline qui s’écoule.

Une fois ce pont traversé, c’est devant une belle et grande cascade que l’on se tient. D’un côté un coin pour pique-niquer, de l’autre un chemin s’en allant où ne sait où, et entre les deux des escaliers menant à une cabane vide.

Il fait beau, il fait frais, il n’y a pas un bruit plus fort que celui de l’eau qui s’écoule, si ce n’est peut-être le croassement de la petite grenouille qui se tenait en plein milieu des escaliers. C’est un moment de zénitude sans égal.

Avec nous se trouvent un jeune couple, un moine et un couple de retraité qui s’enfonce dans la forêt.

Nous décidons de les suivre par simple curiosité, pour voir où le chemin mène, et c’est ainsi que nous tombons, quelques centaines de mètres plus loin, face à une surprise à laquelle nous étions bien loin de nous attendre : 3 bouddhas gravés à même la roche.

Une sculpture immense et spectaculaire dans un magnifique décor donnant une vue imprenable sur les montagnes avoisinantes.

Remove the row

Column: 1

kizekkyo gorge japon

Column: 2

kizekkyo gorge japon

Remove the row

Column: 1

kizekkyo gorge japon

Column: 2

kizekkyo gorge japon

Column: 3

kizekkyo gorge japon

kizekkyo gorge japon

Remove the row

Column: 1

kizekkyo gorge japon

Column: 2

kizekkyo gorge japon

Column: 3

kizekkyo gorge japon

C’est l’une de nos toutes premières trouvailles hors des sentiers battus que nous avons eu la chance de vivre au Japon, de manière inopinée.

Seulement quelques jours après avoir récupéré le van avec lequel nous avons réalisé notre road trip de 3 mois au Japon, nous voilà sur les routes japonaises à la rencontre de l’inconnu et les surprises sont au rendez-vous.

C’est de loin l’un de nos plus beaux moments pendant ce long voyage au Japon pour la simple et bonne raison que nous étions loin de nous attendre à ce que nous allions y trouver.

Bien que le site soi assez petit, il est possible de continuer son chemin jusqu’au sommet de la montagne. Nous ne l’avons pas fait car le sentier n’était pas balisé et que les japonais rencontrés sur place avaient autant de difficultés que nous pour savoir où aller. Nous ne savions donc ni par où aller, ni combien de temps cela allait nous prendre. Nous n’étions pas équipés pour, alors nous avons fait demi-tour.

Finalement nous sommes restés longuement à profiter du décor. Il n’y avait plus que nous sur place, dans ce coin secret du Japon, à admirer les sculptures et l’incroyable vue.

Après un petit pique-nique pour continuer le plaisir nous reprenons la route : direction Shirahama, la station balnéaire et thermale de Wakayama !

3 commentaires

  1. Marie
    23 mai 2020 / 14 h 09 min

    Les photos sont magnifiques !! Merci de nous faire découvrir un endroits atypique et secret que nous n’aurions pas pu découvrir avec les guides ! J’espère un jour aller au Japon et voir ça de mes propres yeux 🙂

  2. 24 mai 2020 / 11 h 26 min

    Merci de nous faire découvrir cet endroit hors du temps ! C’est dingue comme vous avez découvert ce lieu par hasard et qu’on en parle si peu… A découvrir !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.