Conseils et budget pour 6 jours à Londres

Conseils et budget pour 6 jours à Londres

Quel budget prévoir pour 6 jours à Londres ? Où dormir ? Où manger ? Comment se déplacer ?

Petites vacances improvisées sur un gros coup de tête (motivé par l’annonce de l’ouverture d’un Pokémon Center à Londres éphémère, mais chut …) nous sommes partis à Londres au mois d’octobre 2019 avec l’espoir de réaliser un séjour à petit budget.

Et oui, 3 mois de voyage au Japon ça a un coût, et il faut avouer que c’était un peu un caprice que de s’offrir ce séjour londonien si peu de temps après être revenus en France.

On part donc avec l’optique de réaliser le moins de dépenses possibles, sans pour autant se priver.

Donc concrètement, un séjour de 6 jours à Londres ça coûte combien ?

Budget pour 6 jours à Londres

Comment rejoindre Londres ?

Rejoindre Londres depuis la France n’est pas chose difficile : vous avez le choix entre le train (l’Eurostar si vous êtes à la capitale) ou l’avion.

Habitant dans le sud de la France, nous avons opté pour un vol Marseille-Londres avec EasyJet au tarif de 43 euros A/R. Inutile de préciser que ce n’est vraiment pas cher, et qu’à ce prix-là ce serait dommage de se priver !

Avec EasyJet, vous avez le choix de votre aéroport d’arrivée selon le lieu de départ. Depuis Marseille, vous pouvez choisir entre Londres Luton et Londres Gatwick. Après avoir pris connaissance des différents moyens de liaison entre les aéroports et le centre-ville de Londres, nous avons choisi Londres Luton qui était le plus économique.

J’ai commandé en avance mes billets de train A/R entre Londres Luton et la gare de St. Pancras International sur le site de Visit Britain Shop pour le prix de 35 euros A/R. Vous pouvez acheter vos billets directement sur place, mais nous avons préférés tout prendre en avance afin de ne pas nous embêter le jour J. Il semble qu’il y ait une différence de prix d’à peu près 5 euros entre la commande sur le site et l’achat des billets à l’aéroport, en faveur de la seconde option.

Où dormir à Londres ?

Pour ce 3ème séjour à Londres, je voulais éviter l’erreur fatale du logement.

Londres est une ville très étendue, les déplacements peuvent donc être très longs.

Pour mon premier séjour à Londres de 3 semaines en 2012, je logeais en zone 6. Pour mon second séjour à Londres de quelques jours en 2016, je logeais en zone 3.

Dans les deux cas, je passais énormément de temps dans les transports en commun. Sur 3 semaines, ça pouvait passer, mais pour seulement quelques jours cela était beaucoup trop contraignant et je perdais beaucoup trop de temps dans les déplacements.

J’ai donc, cette fois-ci, cherché un logement selon deux critères : le prix et la localisation.

J’ai déniché un appartement près de Hyde Park, en zone 1, pour 440 euros les 5 nuits, soit 220 par personne ce qui revient à 44 euros par nuit et par personne : le Cromwell Serviced Apartment.

Cromwell Serviced Apartment Londres

Je ne peux que vous le recommander : appartement refait à neuf, fonctionnel, propre et spacieux. Ultra bien situé dans un quartier bien richou (on le voit au nombre de Ferrari et de Porsche garées dans le coin) avec tout à proximité : la Picadilly et la District Line, tout un tas de commerces (magasin alimentaire, grandes enseignes alimentaires et restaurants de quartier) et à seulement 30 minutes de marche de Hyde Park.

Le seul inconvénient de cet appartement est son manque de luminosité. Mais bon, pour quelques jours on s’en passera.

Je suis particulièrement contente de cet appartement qui affiche des prix convenables par rapport à sa prestation de manière générale, en comparaison avec tous les autres hôtels du coin qui sont bien plus onéreux. Vous le verrez dans le budget final, le logement représente une part non négligeable du budget londonien.

Comment se déplacer à Londres ?

Pour visiter Londres, les transports privilégiés sont le bus et le métro.

Il existe deux cartes pour les transports londoniens : l’Oyster Card et la Travelcard. Ses deux cartes permettent de prendre le bus et le métro à prix réduits. Par exemple, le tarif pour un déplacement en métro en zones 1 et 2 s’élève à £4,90 si vous achetez le ticket à l’unité, si vous prenez l’Oyster Card, ce même trajet descend à £2.40. Avec la Travelcard, c’est un forfait illimité que vous payez à la journée ou à la semaine.

Chaque carte à ses intérêts, et il n’est pas forcément évident de savoir laquelle nous sera la plus adaptée. Le tableau de Visit Britain Shop est parfait pour savoir quelle carte prendre. Et c’est sur la base de ce tableau que nous avons choisis l’Oyster Card puisque nous logions en zone 1 et que nos déplacements (hormis A/R des studios Harry Potter et A/R de l’aéroport Luton) étaient concentrés en zones 1 et 2.

Si vous prenez l’Oyster Card, sachez que vous pouvez vous faire rembourser le crédit que vous n’avez pas utilisé mais que vous ne vous ferez pas rembourser l’achat de la carte (£3). On trouve l’information inverse sur certains sites, mais cela s’explique par le fait qu’il y a deux types d’Oyster Card, et qu’en tant que touristes nous avons la version « Travel » qui, elle, n’est pas remboursée.

Nous avons payé, pour l’ensemble de nos déplacements en métro et en bus, l’équivalent de 46,50 euros. Ce qui est assez onéreux, il faut le dire, surtout que nous avons fait énormément de trajets à pieds pour justement économiser sur la note finale.

Et pour la petite anecdote, seulement 2 mois avant de prendre les billets pour Londres, je retrouve ma carte Oyster, vieille de 3 ans, dans mes affaires, et je la jette. Tout simplement. La raison ? Je me suis juste dis à ce moment-là : « Boarf, t’façons je ne compte pas retourner à Londres ». Déception !

Où manger à Londres ?

S’il y a bien un souvenir que j’ai gardé de Londres après mes deux voyages là-bas c’est celui de la nourriture, et il n’est pas glorieux.

J’ai toujours gardé en tête que la nourriture anglaise n’était vraiment pas fameuse. Et je me souviendrais toujours de ce jour sombre où j’ai voulu cuisiner des pâtes carbonara dans mon appartement londonien en versant du fromage blanc au lieu de la crème fraîche … #deception #fautabsolumentquetuapprenneslanglais

Pendant ces 6 jours à Londres, nous n’avons testé que 2 restaurants locaux.

Je peux vous en conseiller un les yeux fermés : The Hawley Arms, un pub situé dans le quartier de Camden Town. Nous y sommes allés un dimanche pour tester le fameux Sunday Roast, autrement dit le Rôti du dimanche, un plat traditionnel britannique. J’ai goûté la version végétarienne, avec du potiron et des épinards, et c’était une putain de tuerie !

The Hawley Arms Sunday Roast

Je ne peux que vous conseiller d’aller goûter le Sunday Roast dans ce pub au lieu de dépenser dans la street-food de Camden Town qui a vu ses tarifs doublés en se transformant en l’attraction touristique qu’elle est aujourd’hui, perdant de son authenticité. Vous ne serez pas déçus.

Notre budget alimentation s’est élevé à un total de 119 euros par personne petit-déjeuner, déjeuner et dîner compris, avec boisson, ce qui fait une moyenne d’à peu près 20 euros par jour. Je ne trouve pas ça très onéreux pour le coup, mais il faut savoir que nous avons la plupart du temps mangé sur le pouce ou fait des courses.

Que faire à Londres ?

Il y a tout un tas de choses à faire à Londres en 6 jours, vous n’aurez clairement pas le temps de vous ennuyer.

La grande majorité des attractions londoniennes payantes sont tout simplement hors de prix. Comptez 31 euros pour grimper la tour Shard, ou 22 euros pour entrer dans la Cathédrale Saint-Paul.

A titre de comparaison, le Japon qui est présenté comme un pays onéreux fait payer ses tours bien moins chères, comme la fameuse Landmark Tower à Yokohama qui est à 8 euros. Ça m’étonne d’ailleurs toujours autant d’entendre mon entourage me dire : « je rêve d’aller au Japon, mais c’est si cher sur place ! » quand je les vois partir à Londres … Ah les idées reçues ! (Oui je compare un pays voisin avec un pays de l’autre côté du monde … je fais des raccourcis faciles !)

Bref, étant venus dans une optique de séjour à prix réduit, nous avons privilégié la visite des différents quartiers et parcs de manière gratuite.

La seule activité payante que nous ayons effectuée sont les studios Harry Potter pour 50 euros par personne.

Londres 6 jours

Budget total pour 6 jours à Londres

Voici donc notre budget total pour 5 jours à Londres.

Tous les prix sont indiqués par personne.

  • Vol Marseille-Londres A/R : 43 euros
  • Transfert Aéroport Luton-Londres A/R : 35 euros
  • Hébergement : 220 euros
  • Transports en commun : 46,50 euros
  • Alimentation : 119
  • Activité : 50 euros

Ce qui fait un total de 513,5 euros par personne, soit une moyenne journalière de 72,5 euros sur place si on retire le prix du vol A/R et des transferts aéroports.

Budget 6 jours Londres

Londres en 6 jours : bon à savoir

  • Attention lors de vos réservations en avance pour telle ou telle activité ! Pour la petite anecdote : j’ai payé les billets des studios sur le site officiel, en livres sterling. J’ai totalement occulté le fait que je ne payais pas en euros, et j’ai donc payé avec ma carte BNP au lieu de ma carte Max. J’ai eu quasiment 10 euros de frais
  • Si vous cherchez des informations plus détaillées sur le budget d’un séjour londonien avec tout un tas d’activités, je vous renvoie sur l’article de Discoverin qui est très complet. Elle partage également tout un tas d’astuces et de conseils, je vous recommande vivement cette lecture.
  • J’insiste une dernière fois sur la localisation de votre hébergement : essayez de ne pas être hors zone 2, sinon vous allez vraiment voir le temps défilé dans les transports et votre budget déplacement augmentera également.

Londres street-art

Et vous, avez-vous également eu du mal à maintenir un petit budget pour 6 jours à Londres ? 
Ou au contraire avez-vous eu de bonnes astuces pour réduire sans se priver ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.