Sélection de 10 livres pour s’évader au Japon #3 Japan Kudasai

Sélection de 10 livres pour s’évader au Japon #3 Japan Kudasai

10 livres pour s’évader au Japon – Photo d’illustration : 

Presque un an s’est écoulé depuis ma seconde sélection de livres pour s’évader au Japon ! Je n’ai pas chômé entre temps, puisque je vous ai proposé 4 autres sélections de livres, mais il était tout de même temps que je revienne sur ce format. Et on ne change pas une équipe qui gagne : je suis à nouveau accompagnée par Olivier du blog Japan Kudasai dans cette 3ème sélection.

Au programme : de gros coups de cœur que j’ai eu l’occasion de découvrir il y a peu et que je suis particulièrement contente de vous présenter. J’espère donc que cette sélection vous plaira !

10 livres direction le Japon

La Fête des ombres

Remove the row

Column: 1

La Fête des ombres

Column: 2

Nouvelle bande-dessinée du couple d’artistes Atelier Sento, que je vous ai déjà présenté dans une précédente sélection, La Fête des ombres est une courte histoire qui tient sur 2 tomes. Le premier est paru en février dernier, et le second sortira cet automne.

On y suit l’histoire de Naoko, une jeune fille à la capacité un peu particulière et très mystérieuse de pouvoir communiquer avec « les ombres ». Cette forme noire que prennent certains êtres décédés cherche une femme de la vallée des ombres, comme Naoko, pour l’accompagner dans la recherche de son identité, afin de pouvoir partir en paix.

Si la première BD d’Atelier Sento, Onibi, était plutôt autobiographique, bien que romancée, La Fête des ombres est, elle, une pure fiction. Comme j’apprécie beaucoup leurs travaux, je me suis empressée de me procurer cette BD et je dois dire que le résultat est bien à la hauteur de mes attentes. Autant visuellement que scénaristiquement, La Fête des ombres m’a tout de suite plongée dans l’univers de Naoko qui se voit confrontée à sa deuxième ombre, apparue très rapidement après son échec avec la première. La pauvre jeune fille apprend et fait des erreurs, mais est volontaire et grandit dans un monde bien à part du nôtre.

J’adore le style des artistes, certaines cases m’ont d’ailleurs particulièrement marquée, et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette histoire originale qui prend place dans la campagne japonaise, dans un sublime environnement.

Shuwa Shuwa

Remove the row

Column: 1

Shuwa Shuwa est un ouvrage issu d’une campagne de financement participative que j’ai découvert grâce à ma collègue Alice de Journal du Japon qui a pu interviewer ses auteurs. Et je l’en remercie vivement, car c’est une véritable pépite à la fois originale, ludique et didactique.

Le concept : une sorte de « dictionnaire » des onomatopées japonaises, illustrées par 100 artistes de 35 pays.

De la France au Japon en passant par la Russie, le Brésil ou encore le Qatar, pour ne citer qu’eux, une centaine d’artistes a joué le jeu. Shuwa Shuwa nous livre ici la rencontre de tous ses talents.

Column: 2

Shuwa Shuwa

Composée de plus de 4 000 onomatopées, la langue japonaise les sépare en plusieurs catégories : les mouvements, les états, les sentiments… Un vaste sujet que l’on prend plaisir à découvrir dans Shuwa Shuwa grâce au mélange de tous ces styles graphiques qui offre une dimension singulière à l’ouvrage. La ligne directrice des illustrations : la constante présence de deux personnages, représentant les enfants des auteurs. J’ai une petite préférence pour les illustrations des onomatopées daku-daku, fura-fura, guttari, hira-hira, kerori, mushi-mushi ou encore fuwa-fuwa qui ont des définitions parfois étonnantes ou amusantes que je vous laisse découvrir dans l’ouvrage !

Shuwa Shuwa est trilingue japonais-français-anglais, à l’image de la famille franco-japonaise qui est derrière ce projet, et l’on doit sa superbe réalisation graphique à Judith.

Fantastique Edo

Remove the row

Column: 1

Fantastique Edo

Column: 2

Présenté comme étant « le guide illustré de l’époque d’Edo au Japon », Fantastique Edo présente cette époque que l’on pense tous connaître, tant on en entend parler, dans les moindres détails de sa singularité. Découpé en 5 chapitres, l’ouvrage s’attarde tour à tour sur la religion, les mythes, la vie du peuple, les samouraïs et les châteaux, les ninjas ou encore les yōkai. Rien de bien différent de ce que l’on peut trouver ailleurs dis comme ça, et pourtant Fantastique Edo se distingue clairement par une approche qui se veut pratique, grâce aux différentes illustrations des termes employés, et facilement compréhensible grâce à l’utilisation de frises chronologiques.

Mon chapitre favori : Un peuple citadin. Ici, Fantastique Edo nous emmène à la rencontre d’une ville de l’époque : habitants, magasins, professions, quotidien, habitat… L’organisation, le fonctionnement, l’esthétisme, tout y passe. L’ouvrage est une incroyable source d’informations qui, bien qu’il ne sera pas destiné aux personnes qui souhaitent aller en profondeur dans certains sujets, a le mérite de donner un large aperçut de tout ce qui caractérise le peuple japonais et son quotidien pendant l’époque Edo.

En revanche, pour ce qui est des chapitres consacrés aux samouraïs et aux châteaux, aux ninjas et aux yōkai, les textes vont bien plus dans le détails et nombreux sont ceux qui seront ravis d’en apprendre plus sur le sujet.

Bon Voyage Japon

Remove the row

Column: 1

Deuxième livre issu d’une campagne de financement participative de cette sélection, l’ouvrage Bon Voyage Japon nous vient de Jean Freund que j’ai pu interviewer pour Journal du Japon l’été dernier. L’artiste, installé au Japon depuis plusieurs années, est un féru d’affiches : sa singularité, c’est ce format dans lequel il rend hommage aux lieux qu’il a visité et qui l’ont marqué durant ses voyages.

C’est d’ailleurs dans cet esprit d’évasion que Bon Voyage Japon est née : rassembler toutes ses affiches du Japon pour en faire un recueil où elles sont accompagnées de calligraphies et de textes.

Column: 2

Bon voyage Japon

La première chose qui m’a marqué en touchant Bon Voyage Japon est la qualité du papier. Ça peut paraître assez anodin, du moins c’est vrai que ce n’est pas la première chose à laquelle je pense en achetant un livre, mais c’est en revanche la première chose que je ressens quand je l’ai dans mes mains ; et lorsque c’est agréable on apprécie l’objet en tant que tel. Une belle surprise, donc, qui vient donner encore plus de prestige aux affiches recueillies dans l’ouvrage. J’adore le style de l’auteur et certaines affichent me parlent tout particulièrement, en l’occurrence celle du quartier de Shibuya à Tokyo surplombé par Hachiko, qui me rappelle doucement l’univers de Sailor Moon qui assure la sécurité de la ville depuis les toits ; ou celle de l’ancienne capitale nippone mise dans un bento qui me rappelle mes 4 jours à Kyoto en bus.

Vous l’aurez donc compris, Bon Voyage Japon n’est pas vraiment un livre qui se lit mais plutôt qui s’admire. Le petit plus très appréciable : on retrouve à la fin de l’ouvrage une présentation des coulisses du processus créatif des affiches.

Les Japonais – Lignes de vie d’un peuple

Remove the row

Column: 1

Les Japonais

Column: 2

Petite perle méconnue, Les Japonais – Ligne de vie d’un peuple est paru en octobre 2018 chez l’éditeur Ateliers Henry Dougier. Cette maison d’édition, spécialisée dans la thématique du voyage et du social, propose de nombreux livres qui nous emmènent à la rencontre de culture et de peuple bien différents des nôtres, avec leurs propres normes sociales, traditions, religions, principes et évolutions.

Dans cette vaste collection qu’est Ligne de vie d’un peuple, j’ai choisi Les Japonais, que je vous présente ici, et Les Sud-Coréens que je vous présenterais dans un futur article. Le principe de cette collection : partir à la rencontre du peuple qui s’exprime.

Dans Les Japonais, on suit l’auteur, Raphaël Languillon-Aussel, dans son grand voyage à travers l’archipel à la recherche de Japonais prêt à témoigner pour lui. Différentes problématiques sont ici soulevées, dont la plus centrale est celle de l’apparente homogénéité des Japonais qu’il cherche à déconstruire. De Tokyo à Okinawa, en passant par Kyushu et Kyoto, l’auteur s’empare des enjeux sociétaux rencontrés par le Japon tels que la menace permanente dû au territoire, l’avenir incertain dû au vieillissement de la population ou le rapport qu’entretient le peuple avec les différences dû à son histoire.

Le livre se dévore tant il est prenant : on a l’impression d’avoir ces hommes et ces femmes faces à nous, en train de nous raconter leur vie, leurs émotions, leurs parcours, leurs rêves… C’est typiquement le genre de livre que je recommande à tous ceux qui cherchent à en connaître plus sur ce peuple souvent dépeint comme étant très différents de nous, « bien meilleurs » sous tout rapport, alors qu’ils restent des humains avec leurs forces et leurs faiblesses.

Et les 5 autres livres Japon ?

Comme d’habitude dans ce format : pour découvrir les 5 autres livres Japon qui viennent compléter cette sélection, rendez-vous sur l’article d’Olivier !

Une belle sélection vous y attend, dont l’un de mes coups de cœur que je vous avais présenté dans les nouveautés de l’hiver dernier… mais lequel ?

Et vous, quels sont vos livres Japon du moment ? 
Parmi cette sélection, lequel choisiriez-vous ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires

  1. Marie-Helene
    14 juin 2021 / 17 h 55 min

    Merci beaucoup pour ces intéressantes suggestions.

    • 20 juin 2021 / 15 h 59 min

      Avec plaisir 🙂 Merci pour votre passage par ici !

  2. 14 juin 2021 / 22 h 43 min

    Encore de beaux livres que je ne connais pas tous ! Je crois que je vais me laisser tenter par La fête des ombres ^^ ! J’ai aussi beaucoup aimé l’imagination de Bon Voyage Japon (avec la furieuse envie d’arracher les pages pour en faire des affiches !). Pour le moment le livre est toujours entier, mais jusqu’à quand ??? Je réalise enfin que je suis totalement passé à côté de Fantastique Edo que je n’avais jamais vu nulle part. Effectivement à découvrir aussi, les bons basiques bien faits sont rares et toujours utiles ! Merci pour cette nouvelle belle sélection !

    • 20 juin 2021 / 16 h 04 min

      Honnêtement j’adore tous les livres présentés ici, alors je ne saurais même pas te dire lequel privilégier ahah ! En plus on est sur 3 types bien distincts ^^ Pour Bon Voyage Japon je pense en effet craquer pour une de ses affiches, on peut en acheter sur son site. Je ne ferais jamais l’affront de déchirer un livre :p mais en effet ça donne envie ahah !