Fuji, pays de neige : l’exposition temporaire du musée Guimet à ne pas rater !

Fuji, pays de neige : l’exposition temporaire du musée Guimet à ne pas rater !

 Fuji, pays de neige, musée Guimet, Paris

Si vous me lisez régulièrement, vous savez à quel point j’adore le Mont Fuji et tout ce qui l’entoure.

Depuis que j’ai eu la chance de le découvrir sous ses meilleurs jours dans la région des 5 lacs et pendant une journée d’excursion depuis Tokyo, je dois dire que c’est un endroit où je ne me lasserais jamais d’aller.

Le mois dernier, j’ai eu la chance de découvrir l’exposition Fuji, pays de neige du musée Guimet dans le cadre de ma fonction de rédactrice chez Journal du Japon. (Je ne crois pas vous avoir déjà parlé du fait que j’écrivais également sur le site Journal du Japon. Bien évidemment, le ton employé est totalement différent de celui que j’utilise ici, puisqu’ici c’est mon blog personnel et que Journal du Japon est un webzine bien plus sérieux.)

J’ai donc pu m’envoler quelques heures au Japon le temps de l’exposition Fuji, pays de neige, qui se tient à Paris en ce moment-même, et je vous emmène la découvrir avec moi !

Fuji, pays de neige : une glaciale balade onirique

fuji pays de neige

Remove the row

Column: 1

Fuji pays de neige

Column: 2

Fuji pays de neige

Après Les paysages japonais en 2017 et Sur la route du Tokaido en 2019, le musée national des arts asiatiques Guimet revient cette année avec Fuji, pays de neige pour le plus grand plaisir des amoureux de l’art asiatique, et de ce symbole qu’est le Fujisan.

Avec une collection de plus de 70 œuvres sur le thème du Mont Fuji et de l’hiver, Fuji, pays de neige fait beaucoup parler d’elle depuis son ouverture. Et pour cause : cette exposition temporaire nous plonge dans un Japon bien loin de celui-ci d’aujourd’hui. Le Japon d’une époque où l’ascension du Mont Fuji était interdite aux femmes qui ne pouvaient qu’en rêver, comme en témoignent Une courtisane de la maison Asahimaruya et Les premiers jours de printemps, deux œuvres de Isoda Koryusai qui m’ont particulièrement touchées ; une époque où les artistes japonais évoluaient en maîtrise, comme en témoigne la prise de risque qu’est la retranscription de la neige, chose bien difficile et qui, pourtant, impressionne par sa justesse et sa beauté notamment dans Le sanctuaire de Gion sous la neige, une de mes œuvres favorites de Utagawa Hiroshige.

Ce sont principalement des estampes qui sont exposées, aux côtés de photographies ou objets d’arts, dans cette magnifique collection placée dans l’ambiance glaciale de l’hiver. Si le focus de cette exposition fut placé sur la relation entre le Mont Fuji et la saison des flocons, c’est pour tout le côté symbolique de cette union qu’ils entretiennent : si, au Japon, la neige est vue comme la pureté et la fugacité du sentiment, le Mont Fuji, lui, est celui qui vient l’immortaliser à son sommet.

Fuji, pays de neige est accompagné de plusieurs textes contextualisant les œuvres et les artistes. Au-delà d’être particulièrement bien écrits, et donc agréables à lire, ces textes sont aussi une grande source d’information. D’ailleurs, je vous invite à lire le livre de Nelly Delay que je vous présente dans ma sélection de 10 livres pour s’évader au Japon afin d’approfondir ces sujets.

Remove the row

Column: 1

Fuji pays de neige

Column: 2

Fuji pays de neige

Fuji pays de neige

Personnellement, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas mis les pieds dans une exposition artistique et Fuji, pays de neige m’a fait regretter toutes ces fois où j’ai préféré me laisser aller à la flemme plutôt que de me déplacer. C’est une belle exposition qui nous invite à la rêverie et à la déconnexion, dans une ambiance à la fois douce et glaciale.

Au prix de 11,50 euros pour le tarif plein ou 8,50 euros pour le tarif réduit, Fuji, pays de neige vous transporte le temps d’une matinée dans un Japon fascinant par sa beauté. À défaut de pouvoir voyager au Japon cette année, c’est une superbe alternative qui vous permettra également de découvrir les différentes collections du musée, que ce soit celles du Japon, de la Corée du Sud ou d’autres pays asiatiques.

Vous avez jusqu’au 12 octobre 2020 pour découvrir l’exposition Fuji, pays de neige du musée Guimet ; et comme vous vous en doutez, je vous recommande fortement d’y aller.

Pour découvrir mon article sur l’exposition temporaire du musée Guimet Fuji, pays de neige chez Journal du Japon, c’est par ici !

Et si, comme moi, vous faites le déplacement à Paris exprès pour, vous pouvez retrouver ici la visite du musée Cernuschi, que vous pouvez aller visiter dans la même journée, et des bonnes adresses pour voyager au Japon depuis la capitale française, entres quelques emplettes et de succulents repas.

Remove the row

Column: 1

Fuji pays de neige

Column: 2

Fuji pays de neige

Et vous, vous êtes allés découvrir l’exposition Fuji, pays de neige ? 
Si non, aimeriez-vous y aller ?

4 commentaires

  1. Marie-Hélène
    24 août 2020 / 9 h 34 min

    Superbe ! merci pour cet article

    • 25 août 2020 / 9 h 37 min

      Merci pour votre passage par ici !

  2. 25 août 2020 / 22 h 24 min

    Merci pour cet article ! J’avais vu passer l’information pour l’exposition et j’avais un peu oublié mais je vais essayer d’y aller du coup 🙂

    • 27 août 2020 / 8 h 42 min

      Oui si tu as l’occasion d’y aller n’hésites pas, c’est une très belle expo ! 🙂

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.