Road trip en Islande ~ Jour 3 : La région de Myvatn

Road trip en Islande ~ Jour 3 : La région de Myvatn

Premier réveil dans notre 4×4. La nuit n’a pas été de tout repos mais on est excités de découvrir ce qui nous attend. Objectif de la journée : découvrir toute la richesse de Myvatn !

Sur la route pour Akureyri, on voit un très grand troupeau de chevaux et on décide de s’arrêter pour les voir de plus près. Très grands amis des animaux, cela fait tout de même plus de 10 ans que ni mon copain ni moi n’avons approchés des chevaux et nous appréhendons la rencontre… Mais ces animaux sont d’une gentillesse incroyable et viennent d’eux-mêmes nous réclamer des caresses !

chevaux islandais

chevaux islandais

chevaux islandais

Les petits poulains sont curieux mais très peureux….

chevaux islandais

Après de difficiles adieux, nous repartons vers Akureyri et arrivons aux alentours de 11h. Suite à la demie déception de Reykjavik, on décide de ne pas s’éterniser à Akureyri et de seulement y faire nos courses.

Mais égal à nous même, ce qui devait être rapide nous prit plus de deux heures. On passe dans une première supérette pour faire nos courses, puis en quittant la ville on réalise qu’on a oublié les bouteilles d’eau. Retour en arrière, on galère à trouver des bouteilles (aucune supérette dans la rue principale d’Akureyri, seulement des boutiques touristiques et des snacks) puis on reprend la route. Sauf qu’on réalise qu’on a encore oublié quelque chose, de très important : le gaz pour le réchaud… Bref, on a mis deux heures.

Moralité : faire une liste de courses 

En route pour Myvatn, on s’arrête à Godafoss. Le vent souffle énormément, il fait extrêmement froid et il y a beaucoup beaucoup de monde. Mais le spectacle est magique !

Godafoss

Godafoss

Arrivés à Myvatn, on commence par Kalfaströnd qui offre une vue sur le lac.

Kalfaströnd

Puis on fait une randonnée de 4km à Dimmuborgir (parcours rouge).

Si au début nous sommes dubitatifs par ce chemin balisé qui ne nous laisse pas la possibilité d’avoir une vision en hauteur, au bout d’une 20eine de minute on choisi de s’éloigner un peu de notre parcours pour grimper quelques rochers et découvrir un champ de lave à perte de vue.

Dimmuborgir

Dimmuborgir

Remove the row

Column: 1

Dimmuborgir

Column: 2

Dimmuborgir

Après cette première randonnée, on se dirige vers le fameux volcan Hverfjall. La grande sportive que je suis rencontre quelques difficultés à le monter et regrette son manque d’assiduité aux exercices maisons…

L’immensité de ce volcan est impressionnante. La douleur a vite disparue pour laisser place à l’émerveillement.

Hverfjall

Hverfjall

Hverfjall

On a fait un petit totem de l’amour. Si vous y allez et que vous le voyez, dites-le-nous ! On espère qu’il est toujours là, fièrement debout !

Remove the row

Column: 1

Hverfjall

Column: 2

Hverfjall

Puis direction la fameuse grotte Grjotagja. J’avais beaucoup d’attente car j’étais réellement tombée sous le charme de cette grotte en planifiant notre road trip. Mais malheureusement nous sommes arrivés en fin de journée, il n’y avait donc plus de lumière, et la grotte était extrêmement sombre. Très grande déception… un conseil : y aller tôt !

En revanche, nous avons été très étonnés par le spectacle juste au-dessus de la grotte : une énorme fissure longue de plusieurs centaines de mètres ! Cette fissure serait causé par le choc de la rencontre entre la lave et l’eau.

Grjotagja

Puis nous achevons notre journée au Myvatn Nature Baths. Grâce au tarif étudiant, nous payons notre entrée seulement 17 euros (au lieu de 25). Nous avons fait le choix de ne pas aller au Blue Lagoon d’une part pour le prix et d’autre part pour les avis très mitigés que l’on peut trouver sur le net. Au final nous avons préféré aller au Myvatn Nature Baths et nous n’avons aucun regret ! C’était juste le pied après une longue journée de marche !

Myvatn Nature Baths

Puis nous partons à la recherche d’un endroit où dormir entre Grjotagja et Namfaljall qui est la destination du lendemain… !

Islande

Ce premier jour est riche en émotions (comme va l’être toute la suite du voyage…). On se couche la tête remplie de beaux souvenirs… Vivement la suite !

Rokusan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.