Conseils et budget pour 5 jours en Grèce

Conseils et budget pour 5 jours en Grèce

Pour fêter nos 2 années de rencontre, mon copain et moi voulions une destination au soleil afin de passer quelques jours d’octobre au soleil avant l’arrivée de l’hiver. Puis n’ayant pu profiter de la chaleur de l’été avec le séjour en Islande, il fallait bien qu’on se rattrape !

Nous sommes donc partis en direction de la Grèce. Cela faisait un bon moment que je souhaitais découvrir l’île de Santorin. Initialement, nous souhaitions faire le tour des cyclades. Mais ayant des dates totalement inflexibles, nous avons dû nous adapter aux billets d’avions que nous avons trouvé dans notre budget. Nous ne pouvions donc qu’atterrir à Santorin et repartir d’Athènes.

Nous avons donc passé 2 jours à Santorin et 2 jours à Athènes.

Comment y aller ? 

Mise à part si vous partez en road trip dans l’est européen, la meilleure façon de rejoindre la Grèce depuis la France reste l’avion. Sinon, rendez-vous en Italie pour prendre le bateau, mais le trajet risque d’être très long !

  • Transavia est la seule compagnie aérienne qui opère des vols directs entre Paris et Santorin de fin mars à fin octobre
  • Si les dates proposées par Transavia ne vous conviennent pas et/ou que vous comptez faire le tour des Cyclades, vous pouvez choisir des alternatives comme Mykonos  en vol direct par Transavia et EasyJet  (de juin à août)
  • Ou en vol direct vers Athènes avec Transavia, AirFrance et Aegean, puis un second vol vers Paros, Naxos, Milos ou une autre île de votre choix.

moyenne prix vol santorin ahtènes paris

Tarifs sur l’année 2018 

Pour notre part, nous avons pris un billet aller de Paris à Santorin pour 90 euros chacun avec Transavia.

Pour le retour, nous avons pris un billet d’Athènes à Paris pour 165 euros chacun avec AirFrance.

Ce qui fait un total de 255 euros par personne.

Remove the row

Column: 1

Oia

 

Column: 2

Oia

Comment se déplacer ?

De Santorin à Ahtènes :

Comme nous ne décollions pas de la même ville que celle où nous avons atterris, il a fallut rejoindre Athènes depuis Santorin. Deux choix s’offraient à nous :

  • 5 heures de ferry pour 70 euros avec la compagnie Blue Star Ferries
  • 55 minutes d’avion pour 15O euros avec RyanAir (je ne sais pas pourquoi ce jour-là RyanAir était aussi cher !)

Notre budget étant assez limité à ce moment-là, nous avons opté pour la première option. Et ce fut clairement mon grand regret du séjour ! Nous avons perdu toute une journée, sur seulement 5 jours, pour économiser de l’argent que nous aurions pu essayer d’économiser ailleurs. Le trajet fut incroyablement long et ennuyeux. Si c’était à refaire, je prendrais sans hésiter le vol !

A Santorin :

A ce budget transport, il faut également compter la location du quad à Santorin. Nous avons payé 45 euros pour 2 jours. Nous avons loué le quad directement dans notre hôtel en arrivant sur place. Malgré que les guides déconseillaient la location dans les hôtels, nous avons été très satisfaits des services et de la tarification : le quad que nous voulions (le moins cher) n’était plus disponible et l’hôtel nous a gentillement loué le modèle au-dessus au prix de celui qu’on souhaité. Aussi, nous sommes tombés en panne d’essence (les réservoirs sont minuscules !) et l’hôtel nous a rapidement dépanné sans aucun surcoût.

Nous avons pris un quad 170cc et nous nous sommes retrouvés plusieurs fois en difficulté : peu de vitesse et d’accélération, des freins en fin de vie (on a eu quelques frayeurs !), impossibilité de remonter de la Red Beach où nous sommes resté bloqué jusqu’à ce qu’on vienne nous dépanner… Si c’était à refaire, je mettrais un peu plus d’argent pour prendre un meilleur quad.

Dans la location du quad, il faut ajouter le prix de l’essence. Pour avoir parcouru toute l’île pendant 2 jours, nous n’avons payé que 25 euros d’essence.

A Athènes :

Nous avons tout fait à pied ou en métro, les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France.

Nous avons pris deux fois un Uber, et là les prix sont vraiment intéressants ! Nous n’avons pas payé plus de 7/8 euros par course. Par contre, je ne me souviens pas des dépenses exactes.

Santorin

Où dormir ?

Pour nos 2 nuits à Santorin, nous avons logé à la Pension Livadaros pour 80 euros. Nous avons eu le choix entre deux chambres, et nous avons choisi la plus petite pour sa douche à l’italienne. Le personnel était très gentil, chaleureux et accueillant et le petit déjeuner (compris dans le prix) était ultra copieux ! Pas spécialement bon, mais il tenait bien au ventre. Aussi, l’hébergement profite d’une superbe piscine que nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’essayer.

Le gérant est venu nous récupérer à l’aéroport gratuitement et nous a ramené au port pour 20 euros.

Pour informations, j’ai mis à cet établissement la note de 8,3 sur Booking.

Pour nos 3 nuits à Athènes, nous avons séjourné dans le Minoa Athens Hotel pour 135 euros. L’hôtel était très mal isolé, on entendait toutes les voitures passées pendant la nuit, mais le lit avait le mérite d’être ultra confortable. Pour le petite déjeuner, il fallait se battre avec nos voisins de chambre pour avoir une place où s’asseoir tellement la salle était petite… Et la qualité pas vraiment au rendez-vous. Ce n’est pas forcément un hôtel que je recommanderais, mais c’était un des moins chers lorsque j’ai effectué mes recherches (j’ai sûrement trop tardé à réserver).

J’ai mis à cet établissement la note de 6,3 sur Booking.

Où manger ?

Avant de partir, tout mon entourage me vendait la Grèce comme étant le pays «de la bonne bouffe pas chère». On me disait «Tu verras, là bas ça ne coûte rien ! Et c’est tellement bon !». Alors pour les différentes îles des Cyclades je ne saurais dire, mais pour Santorin c’est loin d’être bon marché. Nous qui pensions ne pas beaucoup dépenser sur place, nous sommes tombé de haut ! Les prix étaient sensiblement les même qu’en France.

  • Le meilleur gyros qu’on ait pu manger jusqu’ici fut servi par Pito Gyros. Vous pouvez y aller les yeux fermés !
  • Au village de Pyrgos, vous pouvez aller manger en terrasse au Kantouni sans hésiter : large choix de spécialité Grecque et prix très abordables.

Athènes, en revanche, était un petit peu moins cher. Malheureusement, nous n’avons pas réellement trouvé notre bonheur.

Pour un total de 10 repas et quelques sucreries en après-midi, nous en avons eu pour environs 300 euros à deux.

Que faire ?

A Santorin, nous n’avons rien eu payé niveau activité. L’île possède toute sa beauté dans sa nature. Prenez un quad et parcourez là !

A Athènes, vous pouvez faire l’ensemble des sites historiques pour 30 euros et le musée de l’Acropole pour 5 euros. Si vous êtes étudiants, pensez à prendre votre carte étudiante française, qui est acceptée, pour avoir des réductions sur ces tarifs.

Athènes

Quel budget ?

  • Avion : 510 euros
  • Déplacement : 210 euros
  • Hébergement : 215 euros
  • Repas : 300 euros
  • Activité : 70 euros

Ce qui fait un total approximatif de 1 305 euros pour deux, soit 652,50 euros par personne. Honnêtement, on ne s’attendait pas à une cette dépense. Nous pensions réellement que les repas seraient beaucoup moins cher.

Il semble que les petits prix qu’on m’avait vendu concernent les autres îles des Cyclades. Santorin étant particulièrement touristique échappe à cette “règle”.

 

Et vous, avez vous été surpris par les prix en Grèce ?

Ou au contraire avez-vous réussi à dépenser moins ?

 

Rokusan

9 Commentaires

  1. 26 février 2018 / 9 h 35 min

    Ah en effet c’est pas donné Santorin. Mais ça ne m’étonne pas non plus. C’est tellement touristique. N’empêche que j’aimerais bien y aller, ça a l’air tellement beau 🙂

    • Rokusan
      27 février 2018 / 12 h 27 min

      Oui c’est vraiment beau ! Et quand je vois les tarifs en haute saison, je suis bien contente d’y être allé en octobre… Je te conseillerais donc fortement le hors saison pour cette destination !

  2. 27 février 2018 / 10 h 11 min

    Non non je ne suis pas surprise, j’avais regardé pour partir au printemps, mais vraiment hors de prix, déjà juste le vol de Genève avec easyjet c’est 300 euros minimum. Mais bon, même si ce n’est pas forcément donné, la Grèce et les Cyclades doivent être magnifiques et à vivre!!

    • Rokusan
      27 février 2018 / 12 h 30 min

      Oui je me demande bien comment mon entourage a pu me dire que ce n’était pas cher ahah ! En plus j’y étais vraiment allée en me disant “Bon les billets ne sont pas donnés mais sur place ça ira !”.
      Regarde les billets pour septembre/octobre tu trouveras peut-être ton bonheur ! C’est une très jolie destination que je ne peux que te conseiller 🙂

  3. 4 mars 2018 / 10 h 20 min

    J’avoue je ne savais pas que ça pouvait revenir plus cher ou en tout cas comme en France! Mais on a toujours voulu y aller (sans vraiment se renseigner à vrai dire) donc je garde ton article sous le coude 😃

    • Rokusan
      4 mars 2018 / 17 h 29 min

      On ne s’y attendait pas non plus ! J’espère que cet article te sera utile en temps voulu 😉

  4. 5 mars 2018 / 17 h 22 min

    Intéressant ! J’envisageais d’aller à Santorin mais c’est devenu tellement touristique que le prix ont flambés … Mais je veux quand même aller faire un tour en Grèce ça a l’air vraiment chouette et les paysages magnifiques !
    Merci pour ton retour d’expérience ♥

    • Rokusan
      6 mars 2018 / 21 h 07 min

      C’est vraiment un beau pays et les paysages sont vraiment particuliers entre aridité et vue sur la mer Égée ! Je ne peux que te le conseiller malgré le prix ! 🙂 Merci pour ton passage !

  5. 10 mars 2018 / 12 h 08 min

    Ah oui malheureusement je crains que Santorin (et Mykonos) soit out quand on parle de tout ce qui se rapporte à la Grèce: la gentillesse des habitants (un peu corrompus par le tourisme à Santorin), les prix pour manger, les prix des hotels, la tranquilité… Mais malgré cela, ça vaut le coup d’oeil !

    Personnellement j’avais fait un vol Nice Athènes mi juin et j’étais restée deux semaines dans les Cyclades en prenant des ferrys d’une île à l’autre. J’ai pu faire Syros, Paros, Naxos et finir par Santorin. J’ai beaucoup apprécié les trois premières, plus tranquilles, moins peuplées, moins chères. Pour autant, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé Santorin, c’est un endroit incroyable… mais elle a ses défauts ! lol
    Nous avions tout visité en bus à chaque fois, c’était plutôt bon marché ainsi et mi Juin, il commençait à y en avoir pas mal. Hors saison ça aussi c’est un peu compliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *