Parcourir l’Islande en 8 jours

Parcourir l’Islande en 8 jours

Une fois les billets d’avion pour l’Islande en poche et la voiture de location choisie, nous nous sommes posés les questions fatidiques : qu’est-ce qu’on aurait le temps de faire en 8 jours ? Quels sont les spots à ne rater sous aucun prétexte ? Qu’est-ce qui sort des sentiers battus ?


Sur les 8 jours, nous avons choisi de passer 2 journées à Reykjavik. Il nous restait donc 6 jours pour découvrir le pays.

6 jours pour parcourir l’Islande ? Beaucoup ont rigolé, nous disant que nous n’avions pas conscience des distances. Sur les forums, même chose : ceux qui ont exprimé l’envie de faire le tour de l’Islande en 6 jours n’ont pas reçu beaucoup d’encouragement. Mais nous avons quand même voulu le faire. Alors oui, nous avons dû faire l’impasse sur certaines choses mais nous avons réussi à découvrir la beauté de ce pays.

Voici donc notre itinéraire grossi pour cet article, si vous souhaitez aller dans les détails de la journée, vous n’avez qu’à cliquer sur le jour et vous tomberez sur l’article dédié !

Jour 1 : Découverte de Reykjavik

Hallgrimskinkja

Pour notre première journée en Islande, nous avons visiter la capitale en passant par les points d’intérêts les plus connus de la capitale : l’église Hallgrimskinkja, le lac Tjörning, Harpa, le drakkar métallique, la grande rue Lauvavegur, le musée national et la piscine municipale Laugardalslaug.

Jour 2 : Excursions et départ pour le nord

Reykjavik - Akureyri

Matinée excursion spéléologie dans une grotte formée par la lave, nommée Leiðarenði, avec Extreme Iceland et après-midi sortie en bateau pour aller voir les baleines.

Après avoir récupérer la voiture aux alentours des 18h, nous sommes partis en direction de Akureyri en passant par Hraunfossar et Barnaffos.

 

 

Islande

Jour 3 : Akureyri et Myvatn

Hverfjall

Au réveil de notre première nuit passée dans la voiture, nous arrivons à Akureyri où l’arrêt fut très rapide par hâte d’arriver à Myvatn. Après un passage par Godafoss, nous voici arrivés à Kalfaströnd, suivi par une randonnée dans le Dimmuborgir, la montée du Hverfjall, un arrêt à Grjotagja et un moment de pure détente au Myvatn Nature Baths.

Jour 4 : Myvatn et les fjords de l’Est

namafjall

 

Matinée passée à namafjall pour en prendre plein les yeux (et accessoirement plein le nez…) et au krafla avant de reprendre la route en direction du sud.

Au programme : 7h45 de voiture ! Après de multiples arrêts photos sur la route, nous avons réussi à atteindre Hofn le soir même.

 

 

 

Jour 5 : de Jokulsarlon à Vik

Jokulsarlon

 

Hofn VikArrivés à Jokulsarlon aux alentours des 10h, nous avons profité du spectacle plusieurs heures avant un petit tour au Myrdalsjokull et une randonnée au Skatafell pour y voir la fameuse Svartifoss.

Après un arrêt au canyon Fjadrargljufur et au Laufskálavörður, nous avons découvert la fameuse plage de Vik y Mirda.

 

 

Jour 6 : Le coup de cœur

Réveil programmé à 7h pour espérer aller voir le DC3 sans trop de monde.

Après ce périple, nous sommes passés par Skogafoss et Seljalandsfoss et avons pris la route pour Stöng, Gjain (LE coup de ) et Haifoss.

Suite à quoi nous nous sommes dirigés vers le Lanmannalaugur afin d’y passer la nuit.

 

 

Gjain

Jour 7 : le Landmannalaugur

Landmannalaugur

Après une terrible nuit et un réveil très difficile, nous sommes initialement partis pour une randonnée de 4h comprenant Blahnukur, Granenagil, Brennisteinsalda et Laugarhraun. Mais notre impatience nous a joué des tours (trop de monde à notre gout au refuge), nous sommes partis sans carte et nous nous sommes bien évidemment trompés de chemin. Après 3h de rires nous avons réussi à parcourir Granenagil et monter Blahnukur. Nous avons fini la journée au Secret Lagoon avant d’aller s’endormir prêt de Geysir.

Jour 8 : Le cercle d’or

Cercle d'or

Pour notre dernière journée, nous avons fait les bons touristes et nous avons admiré Gulfoss, Geysir et Thingvellir à la recherche de la faille qui sépare l’Europe de l’Amérique : Silfra ! Mais la plus belle découverte fut Bruarfoss, une cascade à l’eau turquoise cachée dans la campagne islandaise ! Aux alentours des 17h, la réalité nous frappe au visage : direction Keflavik pour nettoyer la voiture et préparer nos bagages pour le retour du lendemain.

La logique de l’itinéraire

Du nord vers le sud

Lors de mes recherches, que ce soit sur les blogs ou les conseils des amis, le sud m’est présenté comme l’endroit le plus incontournable de l’Islande. Je lis quelque part qu’il est conseillé de finir le séjour par le Landmannalaugur et le cercle d’or pour y aller crescendo dans la magnificence des paysages et en prendre plein les yeux du début à la fin du voyage. J’ai donc choisi de commencer par le nord pour finir par le sud. J’exprime un regret mitigé car peut-être influencé par trop de facteurs : Myvatn et Jokulsarlon étaient pour moi les plus beaux spots, et j’aurais peut-être plus ressenti cette montée en crescendo en faisant le trajet en sens inverse. Mais cette sensation est-elle réelle ? Ou ne serait-elle pas justifiée par le cumul de la fatigue et par la prise « d’habitude » de voir de beaux paysages ?

Un passage par l’est

Myvatn Nature Baths

En calculant les trajets, je comprends qu’en partant de Myvatn il nous serait plus rapide de repasser par Reykjavik que de passer par l’est. De plus, on me répète « à l’est c’est pas extraordinaire, tu peux t’en passer ». Mais je me dis qu’il est quand même dommage de rater une partie du pays simplement pour gagner quelques heures et de repasser par les mêmes routes plusieurs fois. On choisis donc de passer par l’est et d’aller voir de nos propres yeux.

La partie de la route sur les fjords de l’est fut tout simplement magique et les 7h45 de route sont passées à une vitesse fulgurante. Surement un des meilleurs choix de cet itinéraire selon nous !

Notre ressenti

A l’heure où j’écris cet article, nous sommes rentrés de notre road trip depuis 48h. Nous sommes très fatigués et nous admettons que nous n’aurions pas pu faire un jour de plus avec ce rythme, au risque de ne pas en profiter pleinement et de le subir. Les journées étaient très -peut-être trop- remplies et les nuits n’étaient pas faciles. Le froid et l’humidité dans la voiture ont eu raison de nos Damart et de nos sacs de couchage spécial 0°, quant au matelas… même notre BZ parisien fait mieux le boulot.

Mais nous avons adoré notre voyage. Nous l’avons pleinement vécu. Chaque soir nous nous endormions en moins de 10 minutes, exténués de nos journées mais surtout bercés par les paysages rencontrés et les attentes du lendemain. L’Islande est un pays merveilleux, d’une grande richesse. J’espère sincèrement que le pays saura garder sa particularité malgré l’essor du tourisme qui ne fait que croître depuis quelques années ; et que ces touristes sauront respecter l’écologie du pays.

Des regrets ? Un seul. Nous estimons avoir perdu du temps à Reykjavik. Tous les points d’intérêts gratuit de la capitale sont facilement accessibles à pied et un tour complet est largement faisable en une demi-journée. En 3h, nous avions déjà fait le tour. Nous sommes allés au musée national plus pour passer le temps que par réel intérêt. Même si ce passage nous a permis d’en apprendre plus sur les origines des Islandais et sur la culture, nous aurions préféré avoir une journée de plus pour pouvoir découvrir un peu plus le pays. Nous sommes venus en Islande pour quitter la capitale française, pour sortir de la ville et prendre l’air… nous pensions qu’une journée à Reykjavik aurait été bien remplie, mais nous aurions dû faire notre excursion spéléologie le matin du premier jour et découvrir la ville l’après-midi de cette même journée. Nous serions ainsi partis en road-trip le soir du jour 1 et nous aurions eu un jour de plus nous permettant d’aller dans la péninsule de Snaefellsnes ou les Îles Vestmann.

Je conseillerais donc à ceux qui partent en Islande pour découvrir les paysages avec un temps limité de ne passer qu’une demi-journée à Reykjavik pour aller explorer les richesses du territoire.

Seljalandsfoss

Et vous, quel a été ou quel serait votre itinéraire

pour passer 8 jours en Islande ? 

Partages 0
Rokusan

2 Commentaires

  1. 14 février 2018 / 11 h 34 min

    Ton parcours est beaucoup plus complet que le notre. Encore une fois, tu nous donnes vraiment envie de repartir dans ce beau pays. Mais c’est de toute façon ce qu’on s’était promis en le quittant : c’est vraiment notre pays coup de coeur. Dommage qu’on ne parle pas islandais, on se serait peut-être expatriés là-bas …
    (On réalise que tu tiens le blog toute seule. On a dit “vous” dans les commentaires précédents en pensant qu’il était tenu par un couple. Mea Culpa)

    • Rokusan
      14 février 2018 / 21 h 37 min

      On a essayé de faire le plus de choses possibles avec l’énorme contrainte de temps qu’on avait, mais ce n’était pas de tout repos. En tout cas, comme vous, on a déjà hâte d’y retourner car c’est un vrai coup de cœur ! On a pensé nous aussi à tout quitter et tenir une ferme en Islande ahah ! Je suis contente que nos photos vous aient plu ! 🙂
      (Aucun souci, mon chéri participe grandement à ce blog : beaucoup de photos sont les siennes et il relit chaque article avant publication ! C’est sa manière à lui de m’encourager)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *