Carte Fosfo de Fortuneo : mon avis (Japon)

Carte Fosfo de Fortuneo : mon avis (Japon)

 Mon avis sur la carte Fosfo de Fortuneo

Quelques mois après avoir découvert la carte Max et la carte Ultim de Boursorama, j’ai découvert la carte Fosfo de Fortuneo, dont on entend beaucoup moins parler que les deux précédentes.

La carte Fosfo est la nouvelle carte française qui vient concurrencer les banques étrangères N26 et Revolut.

Aux côtés de la carte Max et de la carte Ultim, la carte Fosfo vient révolutionner les paiements et les retraits à l’étranger en supprimant les frais bancaires, et en rendant ces transactions gratuites. Qu’est-ce qui rend ces cartes plus intéressantes que les célèbres N26 et Revolut ? Leur offre totalement gratuite qui profite de plafonds plus intéressants que ces dernières.

Je vous présentais la carte Max au retour de mes 3 mois au Japon, puis la carte Ultim de Boursorama il y a peu. Voulant vous proposer un comparatif complet des cartes bancaires pour voyageurs, j’ai également demandé la carte Fosfo de Fortuneo pour la tester et voici mon avis sur cette dernière.

Je ne vais pas vous présenter Fortuneo, élue 2ème meilleure banque française par le site Capitaine Banque. Je vais me concentrer ici sur l’offre qui nous intéresse : la carte Fosfo.

Qu’est-ce que la carte Fosfo ?

La carte Fosfo est une carte bancaire proposée par la banque Fortuneo permettant de retirer et de payer à l’étranger sans frais.

C’est une Mastercard à autorisation systématique, exactement comme la carte Max (et c’est d’ailleurs le même groupe qui est derrière les deux banques). Autorisation systématique veut dire que la carte va venir interroger le solde du compte avant de valider la transaction.

Avec la carte Fosfo, les plafonds sont de 2 000 euros de paiement sur 7 jours glissants et de 500 euros de retrait sur 7 jours glissants.

Il n’y a pas de découvert autorisé, mais cela peut être négocié avec son conseiller après quelques mois d’utilisation de la carte.

La carte Fosfo est entièrement gratuite, à condition de faire au moins un paiement par mois. À défaut, la carte sera facturée 3 euros pour le mois.

Comme je vous le disais dans mon article vous relatant mon avis sur la carte Ultim de Boursorama : il vous suffit de mettre votre carte Fosfo comme source d’approvisionnement d’un abonnement mensuel quelconque (téléphone, internet, eau…) pour vous éviter ces frais. La carte est donc ainsi gratuite.

Comment l’obtenir ?

Pour obtenir la carte Fosfo de Fortuneo, aucune difficulté : il suffit de remplir le formulaire en ligne, plutôt rapide et clair.

Il vous faudra les scans de :

  • 2 documents d’identités
  • et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois.

Un premier versement de 300 euros sera nécessaire pour l’ouverture du compte.

Après avoir envoyé votre demande d’ouverture de compte, il vous faudra patienter le temps que Fortuneo la valide.

J’ai fait ma demande d’ouverture de compte le 18 novembre, ils l’ont accepté le 25, j’ai fait mon virement le 30 et j’ai reçu ma carte le 5 décembre. Il y a donc eu un délai d’un peu plus de 2 semaines pour obtenir la carte Fosfo de Fortuneo.

Mais attention, comme pour la carte Ultim de Boursorama, je dois avouer que j’ai moi-même encore fait traîner la procédure : entre le moment où j’ai reçu le RIB pour faire mon premier versement validant l’ouverture de mon compte et le moment où j’ai fait mon versement s’est écoulé quelques jours (5 jours ouvrés). Si j’avais été plus réactive, la procédure aurait été plus rapide.

La carte Fosfo au Japon

Je suis partie au Japon pendant 10 jours en janvier dernier. Pendant ce séjour, j’ai pu tester la carte Fosfo au pays du Soleil-Levant.

Voici donc mon retour d’expérience sur la carte Fosfo au Japon :

Je ne saurais pas dire si j’ai eu des problèmes de retrait et de paiement avec la carte Fosfo de Fortuneo au Japon tout simplement car j’ai, en effet, eu des refus, mais que la cause ne m’est pas totalement connue.

Je vous explique : l’application de Fortuneo est une catastrophe.

C’est typiquement le genre d’appli qui a été développé par des développeurs et dirigé par des chefs de projet qui n’ont aucune connaissance dans le domaine de l’expérience utilisateur, et qui ont fait des choix totalement arbitraires (surement dû à des deadlines imposées par des commanditaires qui n’ont aucune idée du temps nécessaire et de la charge de travail qu’impliquent une quelconque feature … Bref, une situation bien classique qui amènent à de beaux ratés !)

Je ne vais pas énumérer ici tous les ratés de l’application, mais je vais citer les 2 plus importants :

  • il est impossible de savoir où en est la consommation de nos plafonds. L’application nous dit combien on peut retirer et combien on peut dépenser sur tant de jours, mais ne nous dit pas où nous en sommes. Nous n’avons aucune visibilité sur la consommation de nos plafonds et nous ne savons donc pas ce qu’il nous reste.
  • le solde n’est pas actualisé en temps réel, ce qui n’est pas forcément un problème si nous avons une visibilité sur les transactions « à venir », sauf que ce n’est pas le cas. Dans « à venir » la liste est vide, mais dans un onglet à part nommé « activité » on trouve une liste de transaction, dont on ne sait pas si elles ont été comptabilisées ou non, puisque certaines apparaissent également dans le relevé de la carte et d’autres non … En bref : difficile de faire une quelconque estimation de notre solde.

J’ai donc eu des refus de paiement et de retraits avec la carte Fosfo de Fortuneo au Japon, mais il m’est impossible de dire à quoi cela est dû : est-ce que je n’avais pas le solde suffisant ? est-ce que j’avais dépassé mes plafonds ? ou la carte a-t-elle été purement rejetée ?

Personnellement, je ne pense pas que le problème soit dû aux plafonds, car je n’avais même pas 200 euros dessus, soit bien moins que la limite des plafonds. C’est donc soit un problème de solde, soit la carte n’a simplement pas été acceptée. Mais comme je n’avais pas de visibilité sur mon solde, il m’est impossible de savoir si c’était bien cela le problème …

En résumé, sur mon voyage au Japon avec mes 3 cartes bancaires, seule la carte Fosfo de Fortuneo m’a causé des difficultés d’utilisation.

Mon avis sur la carte Fosfo

Mon avis sur la carte Fosfo est plutôt mitigé.

Sur le papier, tout est bon. Mais à l’utilisation, on rencontre quelques difficultés. Malheureusement, ces dernières découlent de l’application, ce qui est tout de même assez dommage car il suffit de peu pour que cette dernière soit efficace.

Je trouve donc que la carte Fosfo de Fortuneo présente aujourd’hui des défauts d’utilisation notables face à la carte Max et à la carte Ultim de chez Boursorama.

Sans ces problèmes d’utilisation, il faut tout de même noter que tout comme la carte Max et la carte Ultim, le gros défaut de la carte Fosfo est son système à autorisation systématique.

Si vous en avez les moyens, optez pour la carte premium de Fortuneo : elle vous permet de choisir une carte de crédit, et non une carte de débit, en profitant des mêmes avantages que la carte Fosfo, toujours gratuitement. Le tout en ayant de meilleures assurances et assistances. Pour pouvoir obtenir cette carte, il faut justifier d’un revenu minimum de 1 800 euros net par mois.

Cela vous permettra de pouvoir effectuer des locations de véhicules sans ce fameux problème de carte de débit VS carte de crédit, tout en profitant des retraits et des paiements en devise étrangère sans frais.

En bref, je pense que l’offre qui permet à Fortuneo de se différencier de Max et de Boursorama réside dans cette carte premium, mais elle n’est malheureusement pas accessible à tous.

Bon à savoir

  • Si vous souhaitez être parrainé à l’inscription, pour obtenir une carte bancaire CB MasterCard classique ou Gold (hors FOSFO Mastercard et World Elite CB Mastercard), vous pouvez utiliser mon code de parrainage : 12951633. Cela nous permettra de toucher chacun 80 euros à l’ouverture de votre compte.
  • J’ai eu à contacter 1 fois le service client : le personnel est très agréable et j’ai attendu moins de 10 minutes au téléphone. L’expérience est donc très positive.
  • Tout comme la carte Max je n’ai eu aucun frais des banques locales au Japon car c’est une MasterCard. En revanche elle était bien moins souvent acceptée dans les bornes de retraits que la carte Ultim de Boursorama qui, elle, est une Visa. Mais comme j’en parle dans mon article sur la carte Max : il suffit d’aller dans un 7-Eleven pour pouvoir retirer sur une 7-Bank qui, elle, accepte toujours la MasterCard. Et des 7-eleven, il y en a vraiment de partout au Japon.

Et vous, avez-vous aussi la carte Fosfo de Fortuneo ?
Si oui, quel est votre avis sur la carte Fosfo ?
Si non, pourquoi hésitez-vous ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.