Daisho-in : le magnifique temple de Miyajima

Daisho-in : le magnifique temple de Miyajima

Daisho-in, Miyajima, Itsukushima, Préfecture d’Hiroshima, Japon

Remove the row

Column: 1

Ce n’est un secret pour personne que j’ai été assez déçue de ma journée à Miyajima (au plus le temps passe au plus j’ai du mal à employer ce terme… devrais-je dire déçue ou mitigée ? Les souvenirs qui finissent par rester sont toujours les plus positifs, alors j’ai cette sensation d’extrapoler en disant que j’ai été déçue), mais si il y a bien UNE chose que j’y ai aimé, c’est le Daisho-in.

Le daisho-in est clairement mon GROS coup de cœur à Miyajima.

Je suis totalement en amour pour ce temple, que je trouve fabuleux, où j’ai passé une bonne heure à contempler chaque détails de ses 500 statues Rakan, disciple d’un des 13 bouddhas de la secte Shingon (cf. Japanda) et à profiter du calme ambiant en contraste total avec le reste de Miyajima qui grouille de monde.

Puisque j’ai eu un si gros coup de cœur, je ne pouvais pas passer à côté d’un article dédié à ce temple afin de vous encourager à le découvrir à votre tour !

Column: 2

daisho-in

Le Daisho-in : la merveille de Miyajima

Daisho-in Miyajima

Situé au pied du Mont Misen, le Daisho-in est composé de plusieurs pavillons.

Le complexe est très grand, et la porte d’entrée, la Niomon Gate, annonce tout de suite la couleur : nous sommes ici dans un temple aux mille merveilles.

En passant la Niomon Gate, nous avons le choix : continuer tout droit et commencer à grimper les longs escaliers menant directement au Daishi-do Hall qui est consacré au fondateur du temple, Kobe Daishi ; ou prendre le petit chemin sur la gauche qui a la particularité d’être entouré de centaines de statues Rakan, qui sont toutes uniques.

Nous avons commencé par ce chemin, sans savoir ce qui nous y attendait. Et la surprise fut au rendez-vous : l’ambiance mystique qui s’émane de ce petit escalier en pierre entouré de bonnet aux multiples couleurs est aussi enivrante qu’indescriptible. On prend plaisir à observer toutes les différences entre les statues, et on s’étonne devant la singularité de chacune d’entre elles.

Daisho-in Miyajima

Daisho-in Miyajima

Mais les surprises ne s’arrêtent pas là avec le Daisho-in.

Comme je le disais plus haut, le temple est composé de différents pavillons et il est très grand. Parmi tous les différents pavillons du magnifique Daisho-in on trouve, entre autres :

  • Le Maniden Hall, entouré d’érables aux couleurs vives, qui offre une vue sur tous les alentours. Avec un peu de chance vous aurez l’occasion d’assister à une cérémonie.
  • La Henjyokutsu Cave, une immense pièce faiblement éclairée par des centaines de lanternes où l’on trouve tout un tas de statues représentants les principales icônes bouddhistes du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Sans aucun doute mon pavillon préféré.

Daisho-in Miyajima

Étrangement, le Daisho-in ne semble pas être si connu du grand public : la plupart des visiteurs se limitent au Itsukushima-jinja et au Mont Misen. De ce fait, on croise vraiment beaucoup de gens à ces endroits-là, et très peu au Daisho-in.

Un peu excentré, il est vrai qu’il n’est pas forcément mis en avant. Et pour tout vous dire, nous y sommes allés simplement parce qu’il était au niveau du point de départ du chemin de randonnée que nous avions choisi pour grimper le Mont Misen. Si nous n’avions pas choisi ce chemin de randonnée-là, mais un autre, nous serions sans doute passé à côté, pour mon plus grand désarroi.

Je ne peux que vous conseiller de prendre le temps d’aller faire un détour au Daisho-in à Miyajima, qui est, à mes yeux, l’un des plus beaux temples bouddhistes que j’ai eu l’occasion de découvrir au Japon.

Daisho-in Miyajima

Et vous, vous avez déjà visité le Daisho-in à Miyajima ? 
Si non, vous fait-il de l’œil ?

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  1. Aurélien
    2 décembre 2020 / 20 h 45 min

    Coup de coeur également pour ce lieu. Petit clin d’œil à la France avec la présence de l’archange Michel. Un petit souterrain assez flippant, mais aussi lieu calme tinté de chants.

    • 4 décembre 2020 / 13 h 41 min

      Difficile de rester insensible à ce magnifique temple n’est-ce pas 🙂