Urbex au Japon : le temple abandonné à l’immense Kannon

Urbex au Japon : le temple abandonné à l’immense Kannon

Le Japon est un pays où de nombreux bâtiments sont abandonnés, on y trouve donc beaucoup de spots d’urbex.

Si vous sortez des grandes villes et que vous vous aventurez dans les campagnes, vous découvrirez bien vite de très nombreuses maisons laissées à l’abandon et bâtisses délabrées.

Il y a tellement de bâtiments dans cet état qu’on se pose quasiment toujours la question : « mais c’est vraiment abandonné ou des gens y vivent ? », surtout lorsque l’on découvre des lieux de ce genre en pleine ville, dans les coins moins touristiques du Japon comme dans la péninsule d’Izu.

Bref, tout ça pour dire que j’étais donc quasiment sûre de trouver mon bonheur en termes d’Urbex au Japon pour une novice comme moi.

Car oui, le spot que je vais vous présenter ici est tout simplement mon premier véritable spot d’Urbex : jusqu’ici j’ai toujours eu la frousse de pénétrer dans les bâtiments, surtout lorsque mes premiers pas dans les environs des spots entraient en contact avec des seringues ou autres objets bien douteux.

Mais au Japon l’absence de trucs bizarres aux alentours et cette croyance plutôt forte en une criminalité faible au pays du Soleil-Levant m’ont donné un élan de courage pour découvrir mon tout premier spot d’Urbex : un temple abandonné, et pas n’importe lequel !

temple abandonné urbex japon

Remove the row

Column: 1

temple abandonné urbex japon

Column: 2

temple abandonné urbex japon

Column: 3

temple abandonné urbex japon

Urbex incroyable au Japon

Le spot d’Urbex que je vous présente ici est un ancien temple abandonné comprenant une pagode, un temple et un bâtiment de 5 étages surplombé par une statue géante de Kannon : autant vous le dire tout de suite, ce spot est juste incroyable par sa grandeur.

Pour être tout à fait honnête, nous sommes réellement tombés dessus par hasard. Nous avons vu la statue géante de Kannon au loin, et nous avons décidé de mettre de côté nos plans du moment pour nous en rapprocher, sans savoir que c’était un lieu abandonné.

C’est une fois sur place que nous nous sommes rendus compte de l’état des lieux, et ni une ni deux nous voilà en quête d’une entrée : c’était bien trop impressionnant pour se contenter de le regarder de dehors !

Ce qui est assez cool c’est que ce lieu a été de nombreuse fois visitée et est donc plutôt bien documenté, ce qui me permet de pouvoir vous raconter l’histoire de ce temple abandonné.

Remove the row

Column: 1

temple abandonné urbex japon

Column: 2

temple abandonné urbex japon

Construit en 1982 par un riche homme d’affaires, qui s’est enrichi grâce à l’immobilier, ce lieu de culte a fermé ses portes en 2006.

Avec sa statue géante de Kannon grande de 80m de haut posée sur un bâtiment de 20m de haut, le complexe impressionne avec son total de 100m de hauteur. À sa construction, elle était la plus haute statue du monde. Le surnom de « Kannon géant de la paix » lui a rapidement été donné.

Le bâtiment principal est composé de 5 étages dans lesquels on trouve des expositions religieuses, des collections personnelles du créateur, un restaurant et une boutique touristique. Quant à la statue de Kannon, une plateforme d’observation au niveau de son cou permettait aux visiteurs de profiter d’une incroyable vue.

Dans ses débuts, le lieu est une réussite : plus de 2 000 visiteurs par jour ! Mais rapidement, les gens accusent le propriétaire d’hérésie, n’acceptant pas ce mélange jugé douteux entre religion et commerce. Le temple commence donc à avoir mauvaise réputation.

À la mort de son propriétaire, le temple est repris par sa femme jusqu’en 2006, date à laquelle elle quitta à son tour ce monde. C’est à ce moment-là que la société immobilière qui gérait ce bien a décidé de définitivement fermer le lieu. Des enchères ont eu lieu, mais personne n’a voulu y participer.

Pour découvrir ce temple abandonné, pas besoin de forcer des portes ou monter des grillages : il n’y a absolument rien pour vous empêcher d’y aller. Tout est même ouvert, prêt à accueillir des visiteurs. Et on sent d’ailleurs que le lieu est très souvent fréquenté.

Pour autant, le lieu n’est vraiment pas sécurisé. S’il était possible de grimper jusqu’à la plateforme d’observation jusqu’au début des années 2010, aujourd’hui il est vivement déconseillé de le tenter.

Si le sujet de l’urbex au Japon vous intéresse, vous pourrez trouver d’autres spots sur le site de Japon Secret.

temple abandonné urbex japon

Remove the row

Column: 1

temple abandonné urbex japon

Column: 2

temple abandonné urbex japon

Column: 3

temple abandonné urbex japon

Remove the row

Column: 1

temple abandonné urbex japon

Column: 2

temple abandonné urbex japon

temple abandonné urbex japon

Remove the row

Column: 1

temple abandonné urbex japon

Column: 2

temple abandonné urbex japon

Et vous, vous avez déjà découvert des lieux d’urbex au Japon ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.