Road trip en Islande ~ Jour 8 : Le cercle d’or

Road trip en Islande ~ Jour 8 : Le cercle d’or

Notre dernier réveil, notre dernière journée. Nous sommes tiraillés entre la tristesse, la nostalgie, la fatigue et l’envie de retrouver un véritable lit (ce qui implique rentrer chez nous). Mais une chose est sûre : une nuit de plus dans cette voiture et on ne tenait plus. Entre les repas pâtes ou lentilles aux choix, les randonnées, le froid et l’humidité de la nuit, on commence à être épuisé.

On commence la journée relativement tôt pour bien en profiter, et on se dirige vers Geysir en espérant ne pas y voir trop de monde (le Cercle d’or est, avec le Landmannalaugur, le site le plus touristique de l’Islande).

Le site propose plusieurs geysers, des tout petits (« Litli Geysir ») et des plus gros. Celui que vous aurez le plus de chance de voir s’active toutes les 8 à 10 minutes. Le second, qui porte le fameux nom de Geysir est le plus grand, mais vous avez peu de chance de le voir en action puisqu’il s’est activé pour la dernière fois au début des années 2000…

Geysir

Geysir

Geysir

On a du y rester une bonne heure, à regarder ce phénomène avec fascination. On a beau savoir que ça va arriver, quand ça explose on a toujours ce mouvement de recul par la « surprise ».

Nous allons ensuite à la fameuse cascade Gullfoss, et pour être honnête… nous sommes un peu déçu. On fait peut-être nos rabat-joie, mais il est vrai que c’est loin d’être la cascade la plus impressionnante et qu’elle est extrêmement fréquentée. On perd ce côté nature sauvage de l’Islande avec toutes ces barrières et ces chemins balisés.

Gullfoss

Nous partons relativement vite pour rejoindre une cascade qui a la réputation d’être difficile d’accès car indiquée nulle part : Bruarfoss. Et en effet, il fut très compliqué de réussir à arriver sur place, surtout que, égal à nous-mêmes, nous nous sommes trompés de chemin et nous sommes arrivés par une route qui nous a demandé quelques acrobaties. Mais la beauté du lieu méritait largement ce moment d’égarement dans les broussailles…

Bruarfoss

L’eau est d’un bleu turquoise hypnotisant, le lieu est peu fréquenté et les visiteurs sont très respectueux. On sent une grande sérénité, personne ne parle, tout le monde profite.

Bruarfoss

Nous repartons cette fois-ci par le bon chemin (après une petite dispute pour savoir quel chemin prendre… que j’ai gagné ahaha !). Pour info, si vous cherchez Bruarfoss, utilisez d’abord un GPS pour trouver l’entrée du chemin « privé », passez la barrière, et cherchez des panneaux qui forment une intersection (je ne sais plus ce qu’il y a écrit dessus… mais pas Bruarfoss en tout cas). A partir de là, n’allez ni à droite ni à gauche, prenez tout droit et suivez le chemin de terre en tendant l’oreille pour vous guider vers la cascade.

Puis on se dirige vers la dernière étape de notre road trip : Thingvellir. Notre objectif est de trouver la faille qui sépare le continent Américain du continent Européen !

Thingvellir

Thingvellir

Encore une fois, le lieu est très fréquenté, et il n’y a que des chemins balisés. On est un peu déçu, mais on profite de nos derniers instants en Islande.

La fameuse fissure (photo ci-dessous) est en réalité très très petite (pour y accéder, il faut aller au parking 5 et chercher les indications qui guident vers Silfra) et nous ne regrettons pas de ne pas avoir débourser plus de 200 euros pour pouvoir y plonger car le lieu n’est pas aussi magique que ce que l’on peut voir dans les vidéos du web.

Thingvellir Silfra

On prend ensuite la route direction Keflavik, il faut maintenant ranger toutes nos affaires, boucler nos valises et laver la voiture !

route Islande

On trouve facilement des stations-services qui laissent à la libre disposition un aspirateur et des brosses pour nettoyer les voitures (c’est bien la seule chose gratuite en Islande ahah). On file ensuite manger un bon gros burger au Olsen Olsen (les barquettes de frites sont énoooooormes et les burgers vraiment bons !) puis on va se chercher un parking où pioncer en attendant les 3 heures du matin…

Cette journée ne fut pas la plus intéressante. A part Geysir et Bruarfoss, nous n’avons pas été très emballés. Est-ce la fatigue ? Sommes-nous devenus trop exigeants au fur et à mesure ? Est-ce ce côté touristique qui a enlevé tout le charme des lieux qui n’ont pas donné cette sensation ? Je pense que c’est un peu des trois… En tout cas, je ne conseillerais pas d’aller ni à Gullfoss ni à Thingvellir pour ceux qui ont un petit séjour en Islande et qui veulent voir des paysages naturels, sauvages et impressionnants.

Rokusan

6 Commentaires

  1. 3 janvier 2018 / 9 h 10 min

    Je viens de lire ta série d’article sur l’Islande et le mot qui me vient à la bouche à chaque fois c’est “wouaw”. C’est vraiment magnifique ! Merci de m’avoir fait voyager avec tes articles 🙂
    Des bisous
    Charlotte

    • Rokusan
      Auteur
      3 janvier 2018 / 14 h 37 min

      Merci à toi de m’avoir lue ! C’est vraiment une destination dépaysante et qui permet un large panel de spots incroyables … Je suis contente d’avoir réussi à te transmettre mon amour pour ce pays 🙂

  2. 16 janvier 2018 / 13 h 55 min

    Très belles photos ! Ces phénomènes naturels sont impressionants !
    Je rêve de voir ça de mes propres yeux !

    J’ai répondu à ta demande sur Amsterdam 😉

    • Rokusan
      Auteur
      5 février 2018 / 13 h 53 min

      C’est juste ultra impressionant ! La première fois on sursaute, mais toutes les fois d’après aussi !
      J’espère que tu auras l’occasion d’y aller, c’est vraiment un superbe voyage 🙂

      Merci pour ta réponse 🙂

  3. 31 janvier 2018 / 8 h 19 min

    Hello,
    Vous avez là une belle plume. Merci d’avoir partagé avec nous ces moments et ces belles illustrations. Peut être se verrons-nous à la Riviera Maya un de ces jours?
    A bientôt de Playa del Carmen.

    • Rokusan
      Auteur
      5 février 2018 / 13 h 54 min

      Merci à vous de m’avoir lu, je suis contente que ça vous ai plu 🙂
      Ce serait avec plaisir !
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.