Road trip en Islande : DC3 et Gjain, le coup de coeur

Road trip en Islande : DC3 et Gjain, le coup de coeur

DC3

Si vous vous intéressez à l’Islande, j’imagine que vous connaissez déjà l’existence du DC3. Le crash de cet avion américain a eu lieu en 1973 : suite à de mauvaises conditions météorologiques, l’équipage du DC3 n’a d’autre choix que d’atterrir de force sur la plage de Sólheimasandur. La carcasse est abandonnée, et aujourd’hui de nombreux visiteurs cherchent à découvrir ce lieu unique. Car oui, le voir en photo est impressionnant, mais le voir en vrai l’est encore plus. Il y a une vraie dimension historique fascinante : quand on pense que de vraies personnes se sont retrouvées là, bloquées sur une plage noire désertique sur cette petite île qu’est l’Islande … On ne peut qu’imaginer des scénarios dignes des plus grands films. Et ne vous sentez pas coupables de vouloir voir ce DC3 : il n’y a aucune victime lors de cet accident.

Trouver l’accès au DC3 n’est pas simple. Depuis Vik y Mirdal, empruntez la route 1 vers Skogar et guettez sur votre gauche un petit parking au milieu de nul part. Pour notre part, lorsque nous sommes arrivés il n’y avait que 3 voitures sur le parking, ce qui nous a mit le doute. Mais si vous arrivez après 9h, vous devrez trouver un parking bien rempli. A partir de ce parking, prenez le petit chemin en terre et suivez le. Mais attention, le chemin est long : 4 km de marche sur un sol plat et rocailleux entre le parking et la carcasse d’avion abandonnée. Ce qui fait un A/R de 8 km dans un véritable paysage désertique où vous ne pouvez vous abriter. Prévoyez donc de bonnes chaussures et une grande bouteille d’eau, vous en avez pour minimum 1h30 de marche A/R.

Initialement, un vraie route permettez d’accéder au DC3 en voiture. Mais les dégradations des visiteurs ont obligés la fermeture de cette route pour limiter les visites. Et en réalité, je trouve ça très bien. J’ai été assez déçue d’y voir autant de « tags ». Il faut croire que rien n’arrêtera de faire croire aux gens que ça intéresse quelqu’un de savoir que « Marion + Julien » sont venus ici et que cela mérite de dégrader un tel lieu.

Pour rebondir ce que qui est écrit au dessus : si vous souhaitez un peu de tranquillité, levez vous de bonne heure. Le site est très touristique ! Nous sommes arrivés aux alentours des 8h, il n’y avait qu’une dizaine de personne sur les lieux. Mais lorsque nous sommes repartis, nous avons croisé plus d’une centaine de personnes sur le chemin, à seulement 9h30.

Informations pratiques :

  • Accès : entre Vik y Mirdal et Skogar, se situe un petit parking sur la route 1. A partir de ce parking, prendre le chemin en terre sur 4km.
  • Parking : gratuit
  • Horaires : site naturel donc sans horaires
  • Durée : 1h30 de marche A/R et au moins une demie heure sur place.
  • Fréquentation : très fréquenté
  • Conseil : venez avant 9h

DC3

DC3

Skogafoss

Skogafoss fait partie des cascades les plus visitées d’Islande. Située dans le sud du pays, elle est très prisée par les tours opérateurs ce qui en fait un lieu très fréquenté. Très haute et très large, Skogafoss est impressionnante à voir et à entendre.

Même conseil que pour tous les autres sites touristiques : évitez les heures d’affluences.

Informations pratiques :

  • Accès : depuis Vik ou Reykjvavik, sortir de la route 1 en direction de Skogar et prendre la première à droite
  • Parking : gratuit et grand
  • Horaires : site naturel donc sans horaires
  • Durée : seulement quelques centaines de mètres de marche, donc assez très rapide
  • Fréquentation : très fréquentée

Skogafoss

Seljalandsfoss

A proximité de Skogafoss se situe l’incroyable Seljalandsfoss. Cette cascade a particulièrement attirée notre attention par la possibilité qu’elle offre de passer derrière la chute d’eau et profiter ainsi d’un point de vue vraiment particulier.

  • Accès : accès depuis la route 1
  • Parking : gratuit et grand
  • Horaires : site naturel donc sans horaires
  • Durée : seulement quelques centaines de mètres de marche, donc assez très rapide
  • Fréquentation : très fréquentée

Seljalandsfoss

Gjain

Et voici LE coup de cœur de ce road trip islandais. Après plusieurs kilomètres sur la F332 se trouve en plein milieu d’un désert rocailleux un vrai havre de paix. Le lieu est particulièrement difficile à trouver, et ce n’est pas plus mal. Si cet endroit est si paisible c’est parce qu’il est méconnu et sous estimé. Mes photos n’arrivent vraiment à retranscrire la réalité. Le lieu est vraiment indescriptible et nous ne pensions pas découvrir un tel paysage. Le choc émotionnel fut si grand que nous sommes restés plusieurs heures à simplement profiter, et les premières minutes étaient d’un silence reposant.

Cette petite vallée multiplie les petites cascades et les étendues d’eau et offre une dimension vraiment féerique. Vous l’aurez compris, je suis vraiment sous le charme de ce lieu et j’espère y retourner un jour.

A une demie heure de marche de Gjain se trouve la ferme historique de Stöng que nous n’avons malheureusement pas pu faire.

Informations pratiques :

  • Accès : allez au bout de la F332 en direction de Gjain, passez à pied le portillon et prêtez l’oreille pour vous repérez
  • Véhicule : 4×4 obligatoire
  • Durée : prévoyez 2 bonnes heures pour profiter pleinement du lieu
  • Fréquentation : peu fréquenté

 

Gjain

Gjain

Gjain

Gjain

Gjain

Haifoss

Sur la même F332, à l’opposé de Gjain se trouve la 3ème plus grande cascade de l’Islande. Haute de plus de 120m, Haifoss est tout simplement incoyable (je devrais compter le nombre de fois où je dis ce mot lorsque je parle d’un paysage en Islande … ce pays est tellement ouf !).

Bien que Gjain et Haifoss soient très proches l’un de l’autre, vous êtes ici sur une route F. Comptez donc tout de même une bonne vingtaine de minutes pour aller de l’un à l’autre.

Le lieu ne possède aucune infrastructure. Nous avons beau être au bord d’un immense précipice, il n’y a aucune sécurité. Lorsque nous y sommes allés, le vent était tellement fort que nous ne pouvions trop nous approcher ! Bref, faites attention à vous 😉

Informations pratiques :

  • Accès : allez au bout de la F332 en direction de Haifoss
  • Véhicule : 4×4 obligatoire
  • Durée : une demie heure sur place
  • Fréquentation : peu fréquenté

Haifoss

Haifoss

Et vous, avez-vous déjà eu un si gros coup de cœur en voyage ? 

Si oui, lequel ? 

 

Rokusan

4 Commentaires

  1. 14 février 2018 / 11 h 17 min

    Ah, ce DC3. On a appris son existence … 5 jours après être rentrés de voyage. C’est à partir de là qu’on a commencé à le voir partout sur les réseaux sociaux, et qu’on s’est jurés de retourner en Islande un jour pour l’admirer (et de mieux préparer nos voyages, aussi ! haha). On était un peu partis en mode “O,, laissons nous surprendre par le pays sans trop de préparation” : on s’en mord les doigts.

    • Rokusan
      Auteur
      14 février 2018 / 21 h 48 min

      Oh c’est tellement dommage en effet… j’imagine votre frustration ! Bon en soit ce n’est pas non plus le plus beau spot de l’Islande alors n’ayez pas trop de regret. A la lecture de vos articles sur l’Islande vous semblez avoir tout de même réalisé un magnifique voyage ! 🙂 Mais si ça vous donne une raison pour revenir en Islande, c’était peut être un acte manqué alors ? :p

  2. 17 février 2018 / 11 h 26 min

    Je ne l’ai jamais trouvé cette avion, trop nul car il m’a l’air d’être vraiment impressionnant, a pars les Tag dessus… Ça sera l’occasion de retourner en Islande!! Tes photos sont magnifiques.

    • Rokusan
      Auteur
      19 février 2018 / 22 h 54 min

      La route pour le trouver n’est pas simple, et surtout très longue. Du coup, du début à la fin, on est toujours dans le doute d’être sur le bon chemin ! Mais un bon GPS pourra t’aider à le rejoindre 😉
      Merci pour le compliment 🙂

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.