Voyager léger avec les objectifs Pixter ? Mon avis

Voyager léger avec les objectifs Pixter ? Mon avis

Trouver des avis sur les objectifs Pixter n’est pas chose difficile dans la blogosphère. Un grand nombre d’articles sur le sujet est en ligne.

Si vous cherchez « Objectifs Pixter avis » vous découvrirez donc une multitude d’articles qui traitent du sujet. Pour cause : il semble que Pixter a multiplié les partenariats avec les blogueurs voyages lors de son lancement afin de se faire connaître.

J’ai choisi d’écrire, à mon tour, un article sur le sujet pour vous donner mon propre avis sur les objectifs Pixter pour la simple et bonne raison que celui-ci ne résulte pas d’un partenariat. Car oui, malheureusement, nous avons tout de même tendance à nous méfier de la transparence de l’auteur lorsque l’écrit ne résulte pas de sa propre initiative.

Je souhaitais donc vous donner mon avis en toute transparence sur les objectifs Pixter en vous présentant l’ensemble de la gamme Pro, la coque de téléphone et le trépied flexible.

Ma commande remonte au mois de novembre 2018. Cela fait donc 1 an et demi que j’utilise les objectifs Pixter.

Si j’ai été aussi longue à publier c’est parce que je voulais prendre le temps de voir sur le long terme ce que j’en pensais et que j’ai, finalement, été moi-même étonnée par mon avis final sur les différents objectifs Pixter.

Note : je ne suis pas photographe, je n’emploierai donc aucun terme technique et me contenterai de parler avec des mots simples pour les utilisateurs lambda comme moi 🙂

Qu’est-ce que Pixter ?

Pixter est une entreprise française spécialisée dans les accessoires téléphoniques ayant pour but de « booster la capacité photo de votre appareil ».

Les objectifs Pixter sont des accessoires pour téléphone permettant d’améliorer la prise de vue et la qualité des photos capturées avec un smartphone.

Arrivée sur le marché en 2015, l’entreprise Pixter a tout de suite annoncé sa volonté d’offrir des produits Made in France de qualité pour révolutionner l’utilisation que nous avons de l’appareil photo de notre smartphone.

Leurs promesses : des accessoires de qualité et faciles d’utilisation !

J’ai découvert l’entreprise Pixter et ses produits un peu par hasard. Etant très souvent en déplacement, que ce soit en France ou à l’étranger, j’ai tout de suite accroché avec l’idée de pouvoir prendre de jolies photos avec un encombrement minimum.

Voyager léger et pouvoir tout de même faire de belles photos : le concept me plait ! J’ai donc passé commande, en ne faisant pas les choses à moitié j’ai choisi de m’offrir l’ensemble de la gamme Pro ainsi que les accessoires qui me semblaient le plus utiles, c’est-à-dire le trépied et la coque de téléphone.

Le Pack Pro

Le Pack Pro est composé de 5 objectifs :

  • le Macro Pro
  • le Grand Angle Pro
  • le Super Fisheye Pro
  • le Téléphoto Pro

Le Pack Pro est vendu à 159,90 euros.

J’ai choisis ce pack pour la diversité de ses objectifs.

Sur le papier, mon avis était que tous les objectifs Pixter semblaient avoir une place légitime dans mon sac à dos. Mais quand est-il à l’utilisation ?

Le Macro Pro

Le Macro Pro est l’objectif Pixter qui m’a le plus convaincue.

Il faut être proche, très proche, voire carrément collé au sujet pour avoir un rendu net. Mais le rendu est une vraie réussite et j’en suis pleinement satisfaite.

Je pense que je vais me limiter dans le blabla et vous laissez admirer le rendu par vous-même :

Remove the row

Column: 1

Pixter sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

pixter macro pro

Avec objectif

L’objectif Macro Pro est vendu seul à 49,90 euros. 

Le Grand Angle Pro

Le Grand Angle Pro est sans aucun doute l’objectif Pixter qui m’a le plus impressionné.

Je suis souvent en difficulté pour photographier les bâtiments à cause du manque de recul que ce soit en intérieur ou en extérieur.

Avec le Grand Angle Pro, au revoir le manque de recul et bonjour les magnifiques façades et intérieurs ! J’ai été complètement bluffée et mon entourage également.

Voici deux situations où je trouve le rendu vraiment bon :

Remove the row

Column: 1

pixter sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

pixter avec grand angle pro

Avec objectif

Remove the row

Column: 1

Pixter sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

Pixter avec grand angle pro

Avec objectif

L’objectif Grand Angle Pro est vendu seul à 49,90 euros.

Le Super Fisheye Pro

Le Super Fisheye Pro est un objectif destiné à une utilisation bien spécifique qui, malheureusement, ne me correspond pas.

Le rendu est plutôt moyen : les coins noirs sont discrets contrairement à d’autres objectifs Fisheye pour téléphone que j’ai eu l’occasion d’essayer, mais le centre affiche une qualité d’image bien moins bonne.

Remove the row

Column: 1

pixter sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

Pixter Fish Eye

Avec objectif

Le Super Fisheye Pro est à mon avis le moins utiles de tous les objectifs Pixter. C’est marrant à utiliser les premières fois, mais en réalité ce n’est pas très utile. Enfin du moins, pas pour moi.

Le Super Fisheye Pro est vendu seul à 49,90 euros.

Le Téléphoto Pro

Le Téléphoto Pro permet de réaliser un zoom optique (focale fixe à 35mm) pour vous rapprocher de votre sujet. Il est donc idéal pour les prises de vue lointaines ou pour les portraits.

Lorsque je l’ai reçu, je n’étais pas spécialement convaincue de son utilité.

Après 1 an et demi d’utilisation, je me suis rendue compte que c’était le Téléphoto Pro qui m’était le plus utile, notamment lors de mon Tour de France avec TGVMax (où l’ensemble des photos ont été réalisées avec mon iPhone 7 et les objectifs Pixter).

Malheureusement, je ne l’avais pas pris avec moi (puisque je ne le pensais pas utile) et c’est ainsi que je me suis rendue compte de son utilité pour photographier les détails d’un bâtiment ou pour tout simplement cadrer la photo d’une manière moins large et ainsi orienter le regard sur un certain point.

Remove the row

Column: 1

Pixter sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

Pixter Téléphoto Pro

Avec objectif

Remove the row

Column: 1

Pixter Sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

Pixter Téléphoto Pro

Avec objectif

Le Téléphoto Pro est vendu seul à 49,90 euros. 

Le Polarizer

Le Polarizer est un objectif qui ne fait pas parti du Pack Pro.

Vous dire que j’ai beaucoup hésité à le prendre serait vous mentir : c’est un des objectifs qui m’intéressait le plus.

Et pour cause : mon appareil photo compact qui m’accompagne sur de nombreux voyages à la fâcheuse tendance de mal réagir aux trop fortes différences de luminosité sur une même photo (par exemple un ciel bien bleu, bien ensoleillé en arrière-plan d’une falaise, elle, très ombragée). J’avais donc un très grand espoir de trouver grâce à l’objectif Polarizer une alternative pour pallier à cette difficulté.

Malheureusement, je ne trouve pas mon bonheur avec le Polarizer. Peut-être que je ne sais pas m’en servir ou que je ne le sors pas au bon moment. En tout cas il ne répond pas à mes attentes et je ne vois quasiment aucune différence entre une photo avec et une photo sans.

Pour un utilisateur amateur, comme moi, je ne pense pas qu’il soit nécessaire.

Remove the row

Column: 1

Pixter Sans objectifs

Sans objectif

Column: 2

Pixter Polarizer

Avec objectif

Je pense que le Polarizer doit trouver son utilité dans des situations bien particulières (un plan d’eau où le soleil tape bien fort et fais ainsi briller l’eau par exemple). Mais avec toutes les contraintes d’utilisation dont je vous parle plus bas, je ne me vois pas continuer à utiliser cet objectif.

Le Polarizer est vendu à 29,90 euros.

La coque de téléphone

Lorsque l’on parle de matériel high tech, j’accorde plus d’importance au fonctionnel qu’à l’esthétique. Je n’attache donc aucune importance à l’esthétisme de mon téléphone. D’ailleurs, jusqu’à recevoir celle-ci, j’utilisais une Life Proof afin de pouvoir prendre mon téléphone sous l’eau, ce qui rendait mon téléphone très épais et très large.

À la lecture des différents articles traitant des objectifs Pixter, j’ai eu la sensation que le fonctionnement par clips semblait être contraignant. Le positionnement de la lentille n’étant pas fixe, le rendu n’est pas optimal avec l’apparition de distorsion et/ou de coins noirs.

Payer du matériel dit de qualité pour ne pas l’exploiter ne fait pas partie de ma manière de consommer, je n’ai donc pas cherché plus loin que ça et j’ai tout de suite pris la coque de téléphone.

Après 1 an et demi d’utilisation j’ai un avis très mitigé sur la coque de téléphone :

  • D’un côté, elle me semble être un indispensable si l’on souhaite profiter de la qualité des objectifs Pixter et je me verrais mal galérer avec le clips à chaque fois que je souhaite utiliser un objectif.
  • D’un autre côté, j’avoue galérer à visser/dévisser les objectifs de la coque. De plus, au niveau de la protection du téléphone, la coque ne semble pas très résistante. 2 coins sur 4 se sont fissurés en peu de temps.

Au final, j’ai rapidement retiré cette coque pendant mon voyage de 3 mois au Japon.

La coque de téléphone est vendue 19,90 euros. À partir de 40 euros d’achat, le prix baisse à 9,90 euros.

Le trépied flexible

Le trépied flexible permet de réaliser des prises de vues originales. J’avais déjà eu un trépied du même style il y a quelques années, et j’avais déjà adoré le concept. Vous pouvez l’accrocher à une branche d’arbre pour avoir une vue plongeante, ou tout simplement le poser sur une surface non lisse et/ou non plate sans qu’il tombe.

Le trépied flexible est petit (21 cm) et léger. Il est accompagné d’une commande bluetooth qui permet de déclencher l’appareil photo.

Mon avis sur les objectifs Pixter en bref

Mon avis en résumé

  • Les coups de cœur : le Macro Pro et le Grand Angle Pro
  • Les indispensables : le Téléphoto Pro et le trépied flexible
  • Les déceptions : le Polarizer, le Super Fisheye Pro et la coque de téléphone

Est-ce pratique ?

J’ai envie de dire : oui et non.

D’un côté oui car les objectifs Pixter sont petits et légers. Je peux me balader sans sac, en mettant simplement mes objectifs dans la poche de ma veste. Ce qui est un véritable plus pour moi qui n’aime pas avoir un sac lors de mes balades en ville.

L’encombrement est vraiment minime. Je peux améliorer mes photos et diversifier les prises de vue sans avoir à porter quoi que ce soit de lourd ou d’encombrant, ce qui offre une certaine liberté de mouvement et un certain confort.

D’un autre côté non car il n’est pas évident de manipuler les différents objectifs : les étapes sont nombreuses.

Les objectifs possèdent chacun deux caches. L’un pour protéger la lentille avant et l’autre pour protéger la lentille arrière. Il y a donc deux caches à retirer lorsque l’on souhaite utiliser un objectif.

Si je suis dans le cas où je souhaite changer d’objectifs (par exemple j’ai le Macro Pro et je souhaite mettre le Grand Angle Pro) je dois retirer les deux caches de l’objectif que je souhaite mettre et également replacer les 2 caches sur l’objectif que je souhaite ranger. On rajoute à cela l’ancien objectif à dévisser et le nouvel objectif à visser, et on obtient beaucoup de manipulation.

J’ai d’ailleurs réussi à perdre un des caches avec toutes ces manipulations nécessaires pour changer d’objectifs !

Concrètement, cela donne ça :

  1. Chercher dans son sac/sa poche les caches de l’objectifs que l’on souhaite retirer
  2. Dévisser cet objectif
  3. Replacer les caches sur l’objectif
  4. Le ranger
  5. Récupérer le nouvel objectif
  6. Retirer les caches de celui-ci
  7. Ranger ces caches quelque part
  8. Visser le nouvel objectif

Aussi, il n’est pas évident de différencier les objectifs d’un simple coup d’œil. Donc la phase de recherche du nouvel objectif peut être assez relou.

Et si vous vous rendez compte une fois le nouvel objectif vissé que ce n’est pas celui que vous souhaitiez, vous êtes bons pour recommencer toutes les manipulations.

Pour pallier à toutes ces difficultés, selon le type de sortie que je fais je m’oblige à choisir en amont quels objectifs je serais le plus à même d’utiliser afin de ne pas perdre trop de temps à différencier les objectifs. Mais le nombre de manipulation reste tout de même grand, et comme ce sont de tous petits objets on peut facilement se retrouver encore plus ralentit par la difficulté de manipulation.

Il semblerait donc, qu’au final, le plus pratique est de garder le fonctionnement par clips pour chaque objectifs, mais dans ce cas la qualité n’est pas toujours optimale et l’encombrement est plus grand.

Dans quel(s) cas utiliser les objectifs Pixter ?

Par rapport aux points négatifs relevés précédemment, je dirais que si l’on souhaite jouer avec les caractéristiques des différents objectifs, il faut être dans un cadre assez calme où nous ne sommes pas pressés ni par le temps ni par les gens qui sont avec nous. Sinon, il faut choisir un objectif et garder le même.

Si vous êtes en ville le Grand Angle Pro devrait être le plus adapté pour réussir à photographier les bâtiments. Si vous êtes dans un jardin botanique, ce serait plutôt le Macro Pro, et ainsi de suite.

À mon avis, les cas d’utilisation des objectifs Pixter restent tout de même assez limité : ne soyez pas pressé, ne soyez pas exigeant (on reste sur une qualité propre au mobile) et n’ayez pas trop différentes envies de photos pour limiter les changements d’objectifs.

Au final, je pense que les objectifs Pixter me seront utiles lorsque je n’aurais pas envie d’avoir sur moi un appareil onéreux auquel je tiens, par exemple lorsque je voyage seule.

En conclusion, on valide ou non ?

Vous l’aurez compris à la lecture de cet article, mon avis sur les objectifs Pixter et leurs accessoires est assez mitigé.

Pour voyager léger, les objectifs Pixter réussissent leur pari. L’encombrement est vraiment minime, le plaisir de photographier est là et la qualité tient ses promesses.

Les objectifs Pixter avaient trouvé leur place dans mes poches à chaque fois que je souhaitais partir sans encombrement. Même pour de simples balades, je les prenais avec moi « au cas où » puisqu’ils ne prennent que peu de place et ne pèsent rien. Je prenais notamment le Macro Pro, le Grand Angle Pro et le Téléphoto Pro, puisque je ne trouvais vraiment que peu d’intérêt aux autres.

Mais ça c’était … les 2/3 premiers mois !

En réalité j’ai vite oublié mes objectifs dans un placard, et je ne sais pas si je m’en resservirais un jour. La raison ? J’utilise au quotidien mon Sony RX100 V qui est, lui aussi, très léger (290 g) et très petit. Son encombrement est minime et la qualité des photos est incomparable avec celle de mon téléphone. Quant à son utilisation rien de plus simple que de le sortir de mon sac et l’allumer.

En bref, l’idée est bonne et séduisante, mais aujourd’hui je n’utilise plus du tout mes objectifs. Je comptais même les revendre sur Leboncoin, jusqu’à ce que je voie le nombre édifiant d’annonces de revente de ces objectifs. Ils vont donc finir sur dans quelconque magasin de seconde main ou sur mon stand au vide-grenier de mon village.

Je m’excuse d’ailleurs auprès de mon amie Clémentine du blog My Little Pipe Dream qui a acheté ces objectifs à la suite de mes recommandations et qui ne doit sûrement plus sans servir (tu me diras si j’ai tord) ahah !

Et vous, quel est votre avis sur les objectifs Pixter ?
Si vous ne les avez pas essayés, êtes-vous tenté ? 

3 commentaires

  1. japankudasai
    10 août 2020 / 16 h 35 min

    Merci pour ce test, j’hésitais justement à m’équiper car mon nouveau téléphone à un appareil photo de bien meilleure qualité qui rivalise parfois avec mon reflex sur des photos simples en intérieur (notamment pour les photos de plats !). J’avais vu ces lentilles mais je ne pense pas en prendre, trop de manipulations pour moi. Par contre, le rendu est vraiment sympa en macro et grand angle.

    • 11 août 2020 / 9 h 18 min

      Oui le rendu est vraiment cool, et à mes yeux ce sont les seuls objectifs vraiment intéressants. En plus, je n’en ai pas parlé, mais en effet les téléphones sont de plus en plus performants et proposent de plus en plus de fonctionnalités comme le zoom optique ou le grand angle, donc bon … À la limite tu peux trouver sur Le boncoin ou autre site d’occasion juste l’objectif Macro avec la pincette, ça sera suffisant et comme tu n’aurais qu’un objectif tu n’as pas de manipulations. Mais bon, est-ce vraiment utile ? à voir ^^

      • japankudasai
        13 août 2020 / 9 h 01 min

        Tout à fait, je pense que je vais me limiter au duo reflex / tel portable !

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.