Pokémon café Tokyo avis

Le Pokémon Café de Tokyo : avis et réservation

Le Pokémon Café de Tokyo fais beaucoup parler de lui depuis son ouverture avec ses plats si mignons à l’image de nos pokemons préférés.

Mais concrètement, comment ça se passe ? Combien ça coute ? Qu’est-ce qu’on y mange ?

De retour à Tokyo pour une semaine après 3 mois de road trip en van au Japon, j’ai beaucoup hésité à aller au Pokemon Café. Puis bon, mon âme de fan sans limite m’a tout doucement amené à réserver ma venue, et m’y voilà.

Je vous avoue que je n’avais pas trop regardé les avis avant de réserver, comme si je m’étais persuadée qu’il valait mieux que je sois déçue sur place que de le savoir en avance.

Parce que oui, il faut le dire, et je le détaillerais plus bas : le Pokémon Café de Tokyo est une bien belle déception.

Pokémon Café de Tokyo : késako ?

pikachu pokémon café

Le Pokémon Café de Tokyo a ouvert ses portes en mars 2018.

Situé non loin de la station Nihonbashi, dans le quartier des affaires du même nom, le Pokémon Café fait face au Pokemon Center DX au 5ème étage du centre commercial Takashiyama.

Réputé pour ses jolies présentations de plats à l’effigie des pokemons les plus kawaï comme le burger évoli ou le riz au curry pikachu, le Pokémon Café de Tokyo est présenté comme un incontournable pour les fans.

Je vais vous présenter ici le fonctionnement étape par étape du Pokémon Café de Tokyo et mon avis.

Comment réserver au Pokémon Café de Tokyo ?

Pour venir au Pokemon Café de Tokyo, il est quasiment obligatoire de réserver en avance.

Je dis « quasiment » car il peut être possible de pouvoir y déjeuner si vous faites la queue sur place, mais sans aucune garantie d’y entrer, et l’attente peut être très longue.

Il vaut donc mieux réserver son créneau sur le site officiel.

  • Les réservations ouvrent à J-30 à 18h heure locale, donc soit 10h soit 11h en France selon que l’on soit en heure d’été ou d’hiver. Pour exemple : nous y sommes allés le 10 juin 2019, j’ai donc réservé le 9 mai 2019.
  • Le site est disponible en anglais, il n’y a donc aucune difficulté à réserver son créneau.
  • Il suffit d’indiquer le nombre de personne, l’emplacement souhaité (je ne sais pas trop à quoi ça sert : on a aucune idée d’où se trouve la place choisie, et pour ma part je n’ai pas eu la table réservée) et le créneau souhaité.
  • Les créneaux sont d’1h30 : 11h-12h30, 12h30-14h, 14h-15h30, 15h30-17h,
  • Une fois la réservation effectuée vous recevrez un mail de confirmation. Celui-ci est entièrement en japonais. Il contient votre numéro de réservation, le nombre de personne, la date, le créneau et la table choisis.
  • Gardez le précieusement, vous le montrerez une fois sur place pour que le personnel du Pokémon Café retrouve facilement votre réservation. Pas besoin de l’imprimer, le montrer sur votre écran de téléphone suffit.

L’expérience du Pokemon Café

plat mentali pokémon café

Il est demandé d’arriver sur place 10 minutes avant le début du créneau choisi.

Après avoir attendu d’être placé, vous arriverez sur une table où est positionnée une tablette. C’est sur celle-ci que vous allez passer vos commandes.

Vous pouvez choisir votre langue parmi plusieurs disponibles (il n’y a pas français), mais il est à noter que la traduction ne se fait pas sur tout … Certains plats sont traduits, d’autres non. Les actions, elles, sont toutes traduites ( ex : « confirmer ma commande », « ajouter au panier » etc.).

Il n’y a aucune description des plats. Vous avez seulement les noms du type : « Pikachu Curry » ou « Détective Pikachu et fromage ». Les photos sont en petit format et il est impossible de les agrandir pour espérer y voir quelque chose.

En gros : on commande sans savoir ce qu’on va avoir et on finit par faire des choix, un peu par dépit, et au hasard.

Les plats arrivent donc après un très long moment de « euh beh du coup je sais pas quoi prendre …« . Ils sont tièdes, voir froids pour certains, ils sont de petite consistance et n’ont pas de grande saveur.

On finit rapidement nos assiettes par un « beh j’ai encore faim, puis c’était pas bon« , et on commande donc un dessert.

Le dessert est, à l’inverse du plat, assez copieux et d’un prix raisonnable en comparaison avec le plat.

Remove the row

Column: 1

pikachu pokémon café

Column: 2

évoli pokémon café

Une petite vingtaine de minute avant la fin de votre créneau apparaît la mascotte Pikachu dans son tablier de cuisinier. Elle danse et met l’ambiance, c’est assez mignon

Interdiction de se lever, vous attendez tous patiemment à votre place en attendant qu’elle vienne vers vous. Une certaine distance est donc gardée pour éviter un quelconque bordel.

Ce que je peux comprendre tout à fait pour que chacun puisse en profiter tranquillement, et que je valide totalement d’ailleurs, mais les extrêmes sont toujours difficiles à accepter : si, comme nous, vous êtes au fond de la salle contre un mur et que vous vous levez pour vous accouder à ce mur et prendre des photos sans gêner personne, on viendra quand même vous demander de vous rasseoir. La discipline m’voyez.

En bref, c’était marrant mais rien de folichons non plus. Je pense que j’aurais plus apprécié si je n’avais pas déjà été déçue par les plats et que je ne m’étais pas fais reprendre comme une enfant. Ce côté très restrictif est assez frustrant. Merci Japon en parle rapidement dans son article, mais lui a aimé son expérience. Je vous invite donc à lire son article pour avoir les deux avis.

Pokémon Café de Tokyo : mon avis

Bon, vous avez dû le comprendre à la lecture de cet article sans saveur : j’ai vraiment eu la sensation d’être une bonne grosse pigeonne tout au long de ce repas.

En 3 mois au Japon je n’ai payé qu’une seule fois un plat à plus de 1,500 yens, et c’était pour du bœuf de Kobe. Donc payer ce tarif-là pour une assiette dont je ne connais pas la composition, qui arrive froide et qui ne me remplis pas me laisse carrément un goût d’amertume bien profond.

Pour 4, notre addition s’est élevé à l’équivalent de 110 euros. Je le répète : c’est quasiment le même prix que ce que j’ai payé pour du bœuf de Kobe ! C’est extrêmement cher pour le Japon.

Bref, c’est clairement une déception.

Pour les enfants, j’imagine que ça doit être une excellente attraction. Mais si vous n’êtes pas parents, passez votre chemin, vous ne ratez rien.

plat pikachu pokémon café

Et vous, vous êtes déjà allés au Pokémon Café de Tokyo ? 
Avez-vous été déçus également ou au contraire avez-vous apprécié le moment ? 

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? N'hésitez pas me laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.